Ma description de cette belle ville vient du coeur et fait abstraction de tout commentaire "touristique" !

SOYEZ LES BIENVENUS A MARRAKECH !


MARRAKECH___Palais_Bahia_12___Acc_s_aux_quartiers_des_favorites__
1979 - Palais Bahia

Marrakech est une ville qui flatte le regard par ses couleurs contrastées : le rouge de la terre et des maisons, le vert des palmeraies et des orangeraies et le blanc des montagnes enneigées du Haut Atlas (Adrar : la montagne en berbère) dont le point culminant est le Toubkal (4165 m).

La Koutoubia (mosquée) domine toute la ville. Sa construction a débuté en 1147 sous le règne d'Abdelmoumen (Almohades). Elle fut achevée par son fils, Yacoub El Mansour, en 1184. 70 mètres de haut, très sobre mais majestueuse, elle est délicatement sculptée. Sa partie supérieure contraste avec la sobriété de sa base. Les trois boules au sommet du lanternon sont en or (fondu avec les bijoux d'une des femmes de Yacoub El Mansour). Elles représentent le feu, l'eau et la farine. (La Giralda de Séville fut également construite par Y. El Mansour).

IMG_3640
Photo prise par mon fils aîné.

MARRAKECH___La_Koutoubia
1975

La Menara : vaste oliveraie percée d'un gigantesque bassin datant du XIIe siècle (Almohades). Un charmant pavillon datant de 1869 (Alaouites) se dresse sur l'un des bords du bassin. C'était le lieu de rendez-vous galant des sultans (un certain sultan y jetait même ses maîtresses après usage ?!).

MARRAKECH___La_Menara_01___Fin_XIXe___Auj_il_sert___l_irrigation_des_vergers___olivettes_et_orang
1979

MARRAKECH___La_Menara_02
Le "dos" du bâtiment

MARRAKECH___La_Menara_04___1979___Les_sultans_y_jettaient_les_insoumises__
Je me la joue ... la scène ... mais il manque le voile !

Les murailles d'enceinte : construites en 1132 par Ali Ben Youssef (Almoravide), elles font 12 kms de long et sont percées de 12 portes.

MARRAKECH_1973_ETE_04
1979

DSCF0214_MARRAKECH__R_solution_de_l__cran_
2006

La Place Djemaa el Fnaa : il semblerait qu'elle date du début du siècle dernier. Une foule dense et hétéroclite déambule au milieu des conteurs d'histoires, danseurs, dentistes, rebouteux, charmeurs de serpents, porteurs d'eau, apothicaires, ..... et, plus récemment, tatoueuses de mains et de pieds ! Des petits restaurants de fortune servent d'excellents repas sur des tables longues où on peut partager avec les autochtones la harira ou de délicieuses brochettes.

DSCF0233__R_solution_de_l__cran_
2006

DSCF0232__R_solution_de_l__cran_


MARRAKECH_1973_ETE_06____Place_D_E_Fna___porteurs_d_eau
1975 - Porteurs d'eau.

MARRAKECH_1973_ETE_05___Place_Djemaa_El_Fna___les_danseurs
1975

IMG_3578
2006

IMG_3589

IMG_3607
Des petits escargots bien chauds ... ça vous tentes !!!

IMG_3618
Le "31"

IMG_3625
Grande discussion en arabe avec une charmante dame qui s'est poussée pour nous laisser un peu de place !
Pssitt : j'adore ton regard Béa !

Palais Bahia (cf l'album photos ci-contre) : commandé fin 18ème par le vizir Ba Ahmed et son fils, mille artisans travaillèrent durant sept années pour le réaliser ! Le bleu dominait (!!!). Ce n'est plus le cas aujourd'hui bien que les zelliges (carreaux de faïence assemblés artistiquement par les maalem : maîtres artisans) restent à dominante bleu et dont les motifs imagent feuilles de figuier, noyaux d'olive ou sandales à semelle de bois ...

DSCF0071__R_solution_de_l__cran_

C'est une pure merveille architecturale qui est en cours de restauration (cf. l'émission « Des racines et des ailes »), des portes peintes de toute beauté, des stucs finement ciselés et des plafonds en bois précieux.
Ce palais comportait un harem qui servait de résidence aux quatre épouses du vizir.

DSCF0041__R_solution_de_l__cran_

Pour la petite histoire, la grande cour des favorites, à ciel ouvert, servit au tournage de nombreux films tels que : "Casablanca" avec Hymphrey Bogart, "Harem" avec Nastasia Kinski et un film avec Belmondo dont j'ai oublié le nom !

DSCF0052__R_solution_de_l__cran_

Lors de ce séjour, j'ai eu le plaisir de croiser la jeune femme qui s'occupe de faire restaurer les merveilles de Marrakech ! J'ai juste eu le temps de la féliciter, son visage s'est illuminé en entendant mes compliments. En fait, j'ai suivi les conseils d'itinéraires qu'elle a donnés dans l'émission "Des racines et des ailes" (par exemple notre dîner au N° 31).  Je l'en remercie encore ici.

DSCF0080_BAHIA__R_solution_de_l__cran_

Le Jardin Majorelle (cf l'album photos ci-contre) :

Ouverture_sur_le_jardin_Majorelle

Le peintre Jacques Majorelle tomba amoureux de la ville de Marrakech en 1917. Il va consacrer toute sa vie à peindre cette ville et le sud marocain dont il est l’un des premiers découvreurs.

Il achète en 1923 une première parcelle de terrain et y fait édifier ce qu'il appelait « une petite boîte arabe »  ! Cette maison devint la villa « Bou Saf-Saf » rachetée bien plus tard par Y. St. Laurent et Pierre Bergé.

Scan10062

En 1928, il acquiert deux autres parcelles qui lui permettent de créer le jardin et de construire la «villa cubiste » bleue. Cette dernière lui sert d'atelier et de lieu de retraite.

DSCF0138__R_solution_de_l__cran_

A l'arrière de cette villa moderne, il fait édifier un « village berbère » avec une grande tour en pisé et de petits bâtiments attenants afin de stocker et exposer ses oeuvres et créations : affiches publicitaires, objets d'inspiration marocaine, etc ...

DSCF0151__R_solution_de_l__cran_

P.S. : à l'hôtel « La Mamounia » un plafond peint par lui a été découvert sous plusieurs couches de peinture.

Le bleu « Majorelle

Le bleu Majorelle est une couleur bleu outremer claire et intense.

DSCF0147__R_solution_de_l__cran_

En 1937, l'artiste J. Majorelle peint sa villa cubiste dans ce ton vif qui choque à l'époque. Ce bleu portera son nom et la couleur sera « déposée ».

Le jardin

Appréciant particulièrement les cactées, J. Majorelle créée le fameux jardin qui existe encore aujourd'hui. Une splendeur où le photographe peut se "perdre" pendant des heures dans le dédale de cette exubérante verdure ! Il est entretenu très méticuleusement : aucune mauvaise herbe ni feuille dans les allées rouges cirées !

DSCF0134__R_solution_de_l__cran_

DSCF0208__R_solution_de_l__cran_


DSCF0186__R_solution_de_l__cran_

DSCF0177__R_solution_de_l__cran_
"Aujourd'hui" (2006) -Bambouseraie -

Mais mes plus beaux souvenirs datent de cette année là : 1972 ! Le jardin jouxtait la villa d'amis et nous y allions en toute liberté. C'était un gentil fouilli mais nous pouvions y faire les fous sans être dérangés : IL N'Y AVAIT PERSONNE !

Copie_de_Scan10063
"Hier" (1972)

MARRAKECH_01_1972_Jardin_Maj___Oh___mon_Rom_o
"Hier" (1972)

DSCF0169__R_solution_de_l__cran_
"Aujourd'hui" (2006)

Scan10063
"Hier" (1972) - L'Homme fait le "mec" devant sa "belle" !

DSCF0178__R_solution_de_l__cran_
"Aujourd'hui" (2006)

MAJOREL
Et pour rire un peu ... "pouf de belle-mère" !

Voici les "inclassables" pèle mêle :

DSCF0020__R_solution_de_l__cran_
Les cigognes envahissent les toits des mosquées !

DSCF0021__R_solution_de_l__cran_
L'une des innombrables calèche. C'est charmant et romantique d'y faire une ballade dans la ville impériale !

DSCF0019__R_solution_de_l__cran_
Charrette à bras. Je les ai toujours connues ... !

DSCF0116__R_solution_de_l__cran_
La boutique aux épices !

3___Marrakech__109_
Etale de fruits secs. Photo Alain L.

DSC09510
Un thé à la menthe bien mérité dans un petit café bien sympa dominant la place Djemaa El Fnaa.

Il y a encore et encore mille choses à voir et beaucoup beaucoup de photos à mettre mais je sais que ce serait trop long pour vous !!!