Ce matin temps gris ... Gris aussi dans mon coeur (pas bien grave ... ça passera !). J'ai même refusé une balade  avec l'adorable Pat de Verre ! Ce n'est pas moi ça ... Le ciel nous montre un peu de bleu et je me sens déjà mieux ... En plus, Internet était encore en panne ce matin jusqu'à maintenant .... Je me dépêche donc de poster le 4ème jour du séjour des enfants.

QUATRIEME JOUR : MARSEILLE

DSC00532__R_solution_de_l__cran_

DSC00533__R_solution_de_l__cran_
EGLISE SAINT-AUGUSTIN

À l'emplacement de l'église s'élevait, au XIIe siècle, la commanderie des Templiers. Après la suppression de l'Ordre du Temple et la dispersion de ses membres, les religieux augustins achètent en 1369 les bâtiments. Ils entreprennent la construction de l'église gothique, consacrée en 1542, mais entièrement achevée en 1588. Le clocher, très italien, date du XVIIIe siècle. Pendant la Révolution, le couvent est vendu par lots et seule subsiste l'église. Elle est érigée en paroisse en 1803 sous le vocable de Saint-Ferréol en souvenir de la collégiale du même nom détruite en 1794 (actuelle place F. Barret). A l'origine, l'édifice comportait cinq travées et douze chapelles latérales, mais des travaux d'urbanisme devaient détruire en 1804 deux travées, ce qui déséquilibre l'harmonie du bâtiment. A la fin du XIXe siècle, le cimentier Désiré Michel réalise la nouvelle façade néo-baroque. http://www.marseillenet.com

DSC00536__R_solution_de_l__cran_

 

Vieux-Port, quai des Belges

Le Vieux-Port est le lieu de naissance de la cité phocéenne, qui s'étend d'abord sur la rive nord et à l'est du bassin. Il est aménagé au XIXe siècle avec notamment le creusement du bassin de carénage dans la partie sud, sous l'abbaye Saint-Victor, et l'élargissement du quai Napoléon.

Pendant la deuxième guerre mondiale, sous l'occupation allemande, le quartier du Vieux-Port est détruit en février 1943, après l'expulsion des habitants du Vieux Marseille. La reconstruction est réalisée au cours des années 1950.

C'est sur le quai des Belges que les pêcheurs s'installent pour le fameux marché au poisson. Il porte ce nom depuis le 22 janvier 1915, par délibération du conseil municipal « afin de perpétuer parmi nous le souvenir de l'héroïque résistance du peuple belge et de ses souverains qui ont permis à nos armées de s'organiser et de faire face à l'envahisseur ».
http://www.marseillenet.com

 

DSC00537__R_solution_de_l__cran_

DSC00539__R_solution_de_l__cran_
Au loin, veillant sur nous, la Bonne Mère (Notre Dame de la Garde).

DSC00542__R_solution_de_l__cran_

Hôtel de Ville

Bel exemple d'architecture baroque provençale du XVIIe siècle, cette bâtisse a survécu à la destruction du quartier sous l'occupation allemande en 1943. Elle est ornée d'un médaillon aux armes de France, réalisé par Pierre Puget.

http://www.marseillenet.com

DSC00544__R_solution_de_l__cran_

Nous grimpons vers le quartier du Panier, très typique, par les escaliers de la place Bargemon qui montent à l'hôtel Dieu (grand bâtiment au fond sur la photo), ancien hôpital vendu par la ville qui va se transformer en hôtel de luxe. MERCI PAPARAZZA.

DSC00535__R_solution_de_l__cran_

DSC00558

DSC00547__R_solution_de_l__cran_

DSC00553__R_solution_de_l__cran_

 

DSC00566__R_solution_de_l__cran_

DSC00552__R_solution_de_l__cran_

DSC00550__R_solution_de_l__cran_

Eglise des Accoules

Le clocher des Accoules est le vestige d'une des plus anciennes églises de Marseille. Il abritait autrefois la cloche Sauveterre, utilisée pour convoquer les conseils municipaux.

http://www.marseillenet.com

DSC00559__R_solution_de_l__cran_

DSC00555__R_solution_de_l__cran_

DSC00556__R_solution_de_l__cran_

DSC00557__R_solution_de_l__cran_

collage1

UNE PETITE GRIMPETTE JUSQU'A NOTRE DAME DE LA GARDE ET CE SERA LE DEPART DE LA PUCE EN AVION ! PROFITONS DONC DES DERNIERS INSTANTS !

DSC00576__R_solution_de_l__cran_
EN ROUTE VERS Notre Dame de la Garde

DSC00570__R_solution_de_l__cran_
Retour au parking par le Vieux Port ...

DSC00577__R_solution_de_l__cran_

DSC00578__R_solution_de_l__cran_

DSC00581__R_solution_de_l__cran_
A droite, le clocher de l'église Saint-Laurent et à gauche la tour du Fort St Jean.

VOICI QUELQUES PHOTOS PRISES AU ZOOM DE LA MONTEE VERS NOTRE DAME DE LA GARDE ET A SON SOMMET :

DSC00589__R_solution_de_l__cran_
Eglise St Laurent toute entière

Eglise Saint-Laurent

Erigée au XIIe siècle, l'église Saint-Laurent devient la paroisse des pêcheurs et des marins. Très endommagée par la destruction du quartier en 1943, elle conserve cependant la beauté de son architecture romane en calcaire rose de La Couronne. A ses côtés a été construite en 1604 la chapelle Sainte-Catherine dont la voûte à décor de liernes et de tiercerons, d'un gothique tardif, est un cas unique à Marseille. Sur le parvis, à deux pas du fort Saint-Jean, on peut admirer l'une des plus belles vues sur le Vieux-Port.

http://www.marseillenet.com

DSC00582__R_solution_de_l__cran_
FORT ST JEAN ET ESPLANADE J4

DSC00639__R_solution_de_l__cran_

Fort Saint-Jean

Son origine remonte au XIIe siècle avec la commanderie des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem. La Tour Carrée, commandée par le roi René, date du XVe siècle. C'est Louis XIV qui reprend aux Hospitaliers la Tour Saint-Jean pour l'inclure dans les remparts élevés en 1666, après le remaniement des fortifications par l'ingénieur Clerville sous les ordres de Vauban.

Esplanade du J4

A l'entrée maritime de Marseille, au pied du fort Saint-Jean et face au Palais du Pharo, l'esplanade du J4 est l'un des plus beaux sites de la ville avec une vue panoramique sur les bassins du Vieux-Port et la rade. Son nom provient du hangar J4, qui occupait cet emplacement avant d'être détruit en 1997 dans le cadre des aménagements Euroméditerranée. Adossé au fort Saint-Jean, le Mémorial des Camps de la Mort est installé dans un blockhaus de la Seconde Guerre Mondiale. Il conserve en sa pénombre le souvenir des souffrances des Marseillais.

http://www.marseillenet.com

DSC00587__R_solution_de_l__cran_

Palais du Pharo et Jardin E. Duclaux

Lors d'un séjour à Marseille en 1852, Louis Napoléon émet le souhait de disposer d'une résidence les pieds dans l'eau. La première pierre du Palais du Pharo est posée le 15 août 1858. Mais ni le prince, devenu entre-temps Napoléon III, ni l'impératrice n'y habitent.

Aujourd'hui, c'est un lieu d'accueil international pour l'organisation de congrès et de concerts avec son auditorium souterrain de 900 places. Le jardin Emile Duclaux, qui entoure le Palais du Pharo, offre une vue imprenable sur le Vieux-Port et la côte nord de Marseille.

http://www.marseillenet.com

DSC00645__R_solution_de_l__cran_

DSC00651__R_solution_de_l__cran_

Cathédrale de la Major

La Major est une cathédrale au style romano-byzantin, construite au milieu du XIXe siècle par Léon Vaudoyer, pouvant accueillir 3000 personnes.
Les travaux entrepris dans le cadre du projet Euroméditerranée visent à la remettre en valeur : grâce à la liaison souterraine depuis le tunnel Prado-Carénage jusqu'à l'autoroute du littoral, la circulation de transit sera supprimée en surface pour créer une esplanade et un espace public de qualité.

http://www.marseillenet.com

chateau_d_if
Le château d'If

A presque 2Km au Sud Ouest du vieux port. Il fut achevé et armé le 15 juillet 1531. La garnison était de 60 hommes et pouvait être augmentée à 300 en cas d'alerte. Dès 1580, ses cellules virent passer des prisonniers, des galériens malades et des fortes têtes. Il y avait des chambres passables et des grands cachots pour la canaille. Certaines cellules appelées pistoles avaient même une cheminée (pour les prisonniers qui pouvaient payer). Les autres avaient droit aux salles sans jour et sans commodités. Les pires se trouvaient sous les tours sans porte ni fenêtres, un trou au plafond et une grille qui laissait passer un peu d'air. Il faisait froid l'hiver, la chaleur étouffante l'été. Les prisonniers les plus souffrant étaient remontés puis redescendus quand ils allaient mieux, on jouait avec leur vie comme avec un yo-yo. Il est trés connu grâce à la légende d'Edmond Dantès, le Comte de Monte Cristo du roman d'Alexandre Dumas. Il fut classé monument historique le 7 juillet 1926.

http://www.calanques13.com/chateau-d-if.html

DSC00586__R_solution_de_l__cran_
La fameuse tour CMA CGM

Cette tour de 29 étages, qui sera terminée fin 2008, a été conçue par la célèbre architecte Zaha Hadid pour accueillir le siège social du groupe de transport maritime CMA CGM.

LES PETITES PHOTOS MERITENT UN CLIC POUR S'Y RETROUVER ...

DSC00635__R_solution_de_l__cran_
Le Vieux Port tout entier ...

DSC00637__R_solution_de_l__cran_
L'Hôtel de ville et derrière lui, les marches des Accoules qui nous ont emmenés au quartier du Panier.

DSC00650__R_solution_de_l__cran_
Ici l'église des Accoules et son dôme

DSC00653__R_solution_de_l__cran_
L'église Saint-Augustin et le Vieux Port

- o - o -

MAIS REVENONS A NOTRE BELLE BASILIQUE NOTRE DAME DE LA GARDE, LA BONNE MERE ! ELLE A FAIT "PEAU NEUVE" ET NOUS POUVONS ENFIN L'ADMIRER SANS SES ECHAFAUDAGES ! ELLE EST MAGNIFIQUE ... BRAVO A TOUTES LES EQUIPES QUI LUI ONT REDONNE VIE !

 

DSC00597__R_solution_de_l__cran_

Cette basilique, construite de 1853 à 1864, a été réalisée sur les plans de l'architecte marseillais Espérandieu à l'emplacement d'une ancienne chapelle du 12e siècle. Placée en haut d'une colline dominant le Vieux Port, elle est comme installée sur ce point haut pour surveiller les bateaux en mer.

Baptisée "Bonne Mère" par les marseillais

La basilique est l'image la plus représentative de Marseille, comme la Tour Eiffel représente Paris.

Protégée par un pont-levis, elle possède deux chapelles superposées. Dans la chapelle haute, les murs sont tapissés d'ex-votos et de maquettes de bateaux, témoignages de la dévotion populaire des marins marseillais. On y trouve aussi un morceau de tôle noircie découpée sur un camion des Marins-Pompiers de Marseille, qui a brûlé au cours de l'incendie de 1997 sans victimes heureusement.

Son clocher, haut de 60 m, est surmonté d'une statue de la Vierge en cuivre de 9,7 m fondue par Christofle et recouverte de feuilles d'or. Le bourdon Marie-Joséphine, fondu en 1843, pèse 8234 kg pour un diamètre de 2,5 m. Le battant à lui-seul pèse 387 kg. C'est la 13e cloche la plus lourde de France. Le parvis qui ceinture la basilique est à 161 m d'altitude.

http://www.gdle.net/fr/43_dame_garde_marseille.html

DSC00583__R_solution_de_l__cran_

La colline de la Garde (154 m) a toujours été un poste d'observation. On dit traditionnellement, que la vigie existe depuis les temps préhistoriques et plus sûrement depuis l'époque romaine. Au XVe siècle une ordonnance de Charles II d'Anjou inscrit la colline de la Garde dans la liste des relais. Ce système de vigie va s'améliorer au fil des siècles et la fonction perdurera sur la colline jusqu'en 1978. Pour protéger Marseille des armées de Charles Quint par le Connétable de Bourbon, François 1er fait construire un fort en 1524 au sommet de la colline, qui constitue avec le château d'If à l'entrée du port, une défense maritime dont la ville était dépourvue. De nos jours, on peut encore constater la présence du fort servant d''assise à la basilique actuelle et retrouver au-dessus du porche nord la signature du Roi : une Salamandre. Mais la colline de la Garde prend toute sa signification : signal sacré, signal urbain, dans la construction de la basilique en 1853. Désormais la silhouette de l'édifice devient indissociable de l'image de Marseille. Cependant plusieurs églises ont précédé sa construction. La première en 1214, quand un ermite, maître Pierre, reçoit l'autorisation de construire sur ce terrain appartenant à l 'Abbaye Saint-Victor. A partir du XVIe siècle l'église se transforme peu à peu en un centre de dévotion des marins. De cette époque datent les premiers ex-votos qu 'ils viennent y déposer. Ainsi la colline de la Garde a-t-elle dès lors une triple vocation: un poste de vigie, un ouvrage militaire, un lieu de culte et de pèlerinage.

655px_Plan_1572
1572 (WIKIPEDIA)

787px_Notre_Dame_de_la_Garde___1810
XVIIIe s (WIKIPEDIA)

Au milieu du XIXe siècle, le sanctuaire s'avère trop petit pour les nombreux pèlerins qui le visitent Monseigneur de Mazenod décide d'y construire une grande basilique Notre-Dame de la Garde. La première pierre est posée le 11 septembre 1853, les travaux sont confiés à l'architecte Espérandieu et la consécration a lieu le 5 juin 1864. De style romano-byzantin : coupoles, polychromie des pierres, ors, mosaïques, la basilique répond parfaitement au programme des grandes constructions entreprises à Marseille sous Napoléon III. L'édifice se compose de deux parties ; une église basse, crypte, voûtée qui abrite notamment un crucifix polychrome datant de l'église du XVIe siècle, une « mater dolorosa » marbre de Carpeaux ; une église haute, le sanctuaire, consacrée à la Vierge (fête et pèlerinage le 15 août) où abondent les mosaïques à fond d'or et les marbres polychromes lui donnant l'aspect d'un reliquaire. A signaler : les portes de bronze et le maître-autel dessinés par Revoil, co-architecte de la basilique, une vierge en argent de Chanuel, une Annonciation bas-relief en faïence polychrome, oeuvre florentine du XVIe siècle. La présence de nombreux ex-votos exposés sur les murs, suspendus entre les piles de la nef, constitue une véritable collection d'Art Naïf, chronique attachante de la société marseillaise, témoins éloquents de la foi populaire, dédiés à celle que les marseillais de toutes confessions désignent comme « la bonne mère ». Le campanile supporte une statue monumentale de la Vierge ; elle fut confiée au sculpteur Lequesne, exécutée en bronze doré à la feuille d'or par les ateliers Christofle et mise en place en septembre 1870. Depuis l'esplanade, devant le sanctuaire, on découvre la vue la plus impressionnante de Marseille et de son site.
Entre 2001 et 2007, les parties extérieures et le décor intérieur de mosaïques et de marbres ont été restaurés.

http://www.marseille-tourisme.com/fr/a-marseille/que-faire/marseille-ville-d-art/notre-dame-de-la-garde/

DSC00585__R_solution_de_l__cran_

DSC00640__R_solution_de_l__cran_

Ce drapeau tricolore peut surprendre devant une église ! Cependant, Notre Dame de la Garde est UNIVERSELLE. Toutes les religions s'y côtoient dans la plus grande ferveur religieuse et dans le respect. Cela donne une impression de paix qui ne fait qu'accroître la foi de chacun.

 

DSC00584__R_solution_de_l__cran_

DSC00593__R_solution_de_l__cran_

DSC00594__R_solution_de_l__cran_

DSC00598__R_solution_de_l__cran_

DSC00633__R_solution_de_l__cran_

DSC00595__R_solution_de_l__cran_

MAIS PENETRONS ENFIN A L'INTERIEUR :

 

DSC00602__R_solution_de_l__cran_
Juste au-dessus de la porte centrale d'entrée.

DSC00624__R_solution_de_l__cran_
L'un des battants de la lourde porte en bronze ...

AU CENTRE

DSC00605__R_solution_de_l__cran_

DSC00618__R_solution_de_l__cran_

DSC00620__R_solution_de_l__cran_

DSC00621__R_solution_de_l__cran_

Malgré la foule qui remplit la basilique, les yeux sont éblouis par les dorures des trois coupoles et du choeur.

DSC00606__R_solution_de_l__cran_

 

DSC00607__R_solution_de_l__cran_

A droite et à gauche, on peut voir les maquettes de bateau, ex-voto caractéristique de Notre Dame de la Garde.

A DROITE

DSC00614__R_solution_de_l__cran_

 

DSC00609__R_solution_de_l__cran_

 

DSC00610__R_solution_de_l__cran_

A GAUCHE

DSC00608__R_solution_de_l__cran_

NOUS SORTONS DE LA BASILIQUE POUR NOUS PROMENER SUR LA TERRASSE EST (?)

 

DSC00599__R_solution_de_l__cran_

DSC00631__R_solution_de_l__cran_

DSC00629__R_solution_de_l__cran_
L'archipel du Frioul

L'archipel du Frioul est composé de 3 îles: Le Château d'if, Pomègues et Ratonneau. Ces deux dernières son relièes par une digue côté large qui protège le port situé du côté terre. Il est desservi par une ligne de bateaux navettes qui le relient à partir du vieux port. Son port a une capacité d'environ 1500 places + de nombreuses places pour les bateaux de passage. Il y a quelques Bar-restaurants, des habitations et de jolies criques.
http://www.calanques13.com/chateau-d-if.html

DSC00656__R_solution_de_l__cran_

DSC00654__R_solution_de_l__cran_

DSC00646__R_solution_de_l__cran_

DSC00628__R_solution_de_l__cran_
Cette curieuse villa "bateau" face à la mer a fait parler d'elle à la télé il y a peu de temps ...

DSC00592__R_solution_de_l__cran_