A) PREMIERE PARTIE : PALAIS DUCAL DE L'EXTERIEUR -

SA POSITION SUR LA PLACE SAINT MARC :

Copie_de_Image1_54
Prise du haut du Campanile (1994)

DSC02632__R_solution_de_l__cran_

Image1_54

« Du premier château, construit en 814, détruit en partie lors de la révolte de 976 et de nouveau mis à mal par l'incendie de 1106, on ne sait que peu de choses, tout au plus qu'il s'agissait d'un édifice muni d'importants dispositifs de défense.
Le doge Sebastiano Ziani modifia l'apparence du fortin rebâti par ses prédécesseurs Pietro Orsoleo I et Pietro Orsoleo II. Embellissements et agrandissements permirent de recevoir avec faste et dignité d'illustres visiteurs comme l'empereur Frédéric Barberousse et le pape Alexandre III, à l'occasion de leur réconciliation.
Au même moment, la Piazza, grâce au comblement du rio Batario, gagnait en espace et prenait les dimensions que nous lui connaissons aujourd'hui.

C'est au XIVème siècle qu'a lieu la véritable refonte du palais suite à l'évolution des institutions du gouvernement et au nombre croissant des diverses assemblées. l'espace manquant, il faut transformer le vieux château fort en palais digne de la splendeur de Venise.

En 1340, a lieu la construction de la nouvelle salle du Grand Conseil, qui entraîne l'établissement de la façade gothique. Celle-ci part du pont de la Paille, s'étend du côté du môle, avec un retour équivalent aux septs premières colonnes de la Piazetta. Le balcon d'où apparaissait le doge, lors des cérémonies et fêtes, est l'oeuvre des frères Dalle Masegne (1404. C'est une véritable loggia dont le décor délicatement ouvragé est surmonté d'une statue de la Justice, thème récurrent dans la décoration externe du palais, censé célébrer la vertu principale du gouvernement de la Sérénissime République.
Plusieurs incendies ayant ravagé le palais des doges, Andrea Palladio proposa un nouveau projet de façade qui devait s'harmoniser avec la Libreria Marciana (1529) de Jacopo Sansovino, mais on se borna à une restauration à l'identique.
En 1424, sous l'impulsion du doge Francesco Foscari, Bortolomeo et Giovanni Bon sont chargés de prolonger la façade du palais sur la Piazetta, tandis qu'un second balcon (1536) inspiré de celui des Dalle Masegne vient l'orner."

http://users.swing.be/dauginetl/palaisdesdoges.html

 

Scan10099

A 6 heures du matin la piazzetta est presque vide (1994) ...

DSC02717__R_solution_de_l__cran_

DSC02718__R_solution_de_l__cran_

Mais revenons à la Basilique d'où nous sommes partis pour aller visiter le Palais ducal.

SUIVEZ-NOUS PAS A PAS :

DSC02592__R_solution_de_l__cran_

La Porta de la Carta (porte du papier). Cette appellation viendrait d'un avis qu'on y affichait concernant les décrets gouvernementaux ou bien du fait de la proximité des Archives de l'Etat ?!

De chaque côté de la porte on peut voir les statues  représentant la Force, la Tempérance, la Prudence et la Charité et au-dessus de Saint-Marc et du Lion ailé, la Justice.

DSC02636__R_solution_de_l__cran_

"La jonction avec la Basilique est établie grâce à l'édification de la Porta della Carta (Porte du Papier) de 1438 à 1443 par la famille Bon, appellée ainsi soit car les écrivains publics se réunissaient dans les parages pour proposer leurs services, soit parce que les décrets y étaient apposés.

La Porta della Carta résume les vertus du gouvernement: justice, force, tempérance, prudence et charité. On y voit le lion du doge Foscari s'agenouillant devant le lion de Saint Marc. Cette sculpture détruite en 1797, a été reproduite au XIXème siècle. A l'origine la Porta della Carta reçut un revêtement polychromé, bleu et or, ces deux couleurs s'harmonisant avec le rose du palais Ducal, les diverses teintes des mosaïques et les ors des pinacles de la basilique".

http://users.swing.be/dauginetl/palaisdesdoges.html

DSC02639__R_solution_de_l__cran_

Sur la première colonne d'angle qui jouxte la Porta de la Carta, un bas-relief montre le jugement de Salomon et au-dessus veille l'archange Gabriel sculpté par Barlomomeo Bon.

DSC02586__R_solution_de_l__cran_

Un coup d'oeil à la fenêtre située au centre de la façade :

DSC02586

Cette grande fenêtre donne sur la place Saint-Marc. Elle a été ouverte en 1537 d'après les dessins de Jacopo Sansovino. Ses élèves ont sculpté les statues de Neptune et de Mars placées dans des niches latérales. Le groupe du balcon représente le Doge Andrea Gritti agenouillé devant le Lion ailé. C'est une copie de Ugo Bottasso, l'original ayant été détruit pendant les mouvements révolutionnaires de 1797. La Statue de Venise, au sommet du balcon, a été sculptée par Alessandro Vittoria en 1579.

DSC02731__R_solution_de_l__cran_

DSC02642__R_solution_de_l__cran_

Les magnifiques arcades (portique à arcs de plein cintre en contrecourbe) et l'enfilade des colonnes richement sculptées de scènes de la vie courante (animaux, fruits, ...) allant d'un bout à l'autre du palais.

DSC02643__R_solution_de_l__cran_

DETAILS DE QUATRE DES COLONNES (malheureusement ... mais il y en avait trop !) :

DSC02646__R_solution_de_l__cran_

DSC02648__R_solution_de_l__cran_

DSC02650__R_solution_de_l__cran_

DSC02651__R_solution_de_l__cran_

DSC02727__R_solution_de_l__cran_

Angle situé à la jonction de la piazzeta et du Canal Grandé.

DSC02716__R_solution_de_l__cran_

L'entrée se trouve rive des Esclavons, peu avant le pont des Soupirs. La sculpture  (à droite) montre Adam et Eve.

ARTICLES PRECEDENTS =

VENISE, LA SERENISSIME (400 ponts, 118 îles)

MURANO

PLACE SAINT-MARC VENISE - CHAPITRE 01 -

LES DEUX COLONNES DE LA PIAZZETTA DEI LEONCINI - VENISE - CHAPITRE 02 -

LE CAMPANILE DE SAINT-MARC - VENISE - CHAPITRE 03

LA TOUR DE L'HORLOGE PLACE SAINT MARC - VENISE - CHAPITRE 04 -

LA BASILIQUE SAINT-MARC (EXTERIEURS) - VENISE - CHAPITRE 05 -

PALAIS DES DOGES - INTERIEUR - VENISE - CHAPITRE 07

LES PRISONS DU PALAIS DUCAL ET LA RIVA DEGLI SCHIAVONI - CHAPITRE 08 -

BURANO, FESTIVAL DE LA COULEUR !

PONT DU RIALTO - VENISE

EN VAPORETO ET A PIED A VENISE