C'était un matin doux, rose et calme ...

J'ai été charmée par cette ville, du moins par le peu que j'ai pu en voir lors de notre petite balade matinale en bord de mer et dans les rues adjacentes dès 7 h 15 ...  Voyez plutôt :

DSC02995__R_solution_de_l__cran_

DSC02996__R_solution_de_l__cran_

Par contre, qu'est ce que la mer est polluée !

221px_Trieste_Stemma

« Trieste (anciennement Tergeste en latin), est une ville d'Italie, située sur la mer Adriatique à l'extrême est de la plaine du Pô et à proximité de la frontière slovène. Elle est le chef-lieu de la région de Frioul-Vénétie julienne, et de la Province de Trieste. Elle compte 209 000 habitants (2005), les Triestins.

Les ressources de la ville sont avant tout dues au port international, rival de celui de Venise, ainsi qu'aux activités liées : chantiers navals, sidérurgie, raffineries de pétrole. Trieste, en tant que ville frontière et ouverte sur la mer, fut durant de nombreuses années une ville d'échanges commerciaux portuaires importants, et un des plus grands ports de la Méditerranée. L'activité portuaire s'est fortement réduite durant l'entre deux guerres mondiales mais reste très présente au niveau de la gare maritime et des différentes installations portuaires du nord et du sud de la ville.

L'ancienne Tergeste est sous contrôle romain depuis -177. En -52, elle se voit donner le statut de colonie romaine, sous Jules César, qui mentionne son nom dans la guerre des Gaules.

Trieste est une ville à la mentalité plutôt ouverte, de par sa position géographique de frontière et des vicissitudes historiques qui en ont fait le carrefour de nombreuses langues et cultures. En fait, quasiment tous les groupes ethniques et tous les mouvements religieux y disposent d'un lieu de culte spécifique. Dans la ville de Trieste même on compte actuellement à côté des Italiens une centaine de groupes ethniques minoritaires, tant déjà présents à travers l'histoire (Serbes, Slovènes, Roumains, Grecs, Allemands, Croates) que plus récemment installés (Albanais, Chinois, Africains, Sud-Américains).

À travers le vaste territoire communal de Trieste, qui s'étend jusqu'à la frontière avec la Slovénie, on rencontre aussi des faubourgs et des localités du haut-plateau karstique dans lesquels vit une communauté de langue et de culture slovène (5% de la population communale suivant le recensement de 1971), qui dispose de son propre réseau scolaire.

Il faut par ailleurs noter que de l'autre côté de la frontière se trouve une communauté italienne istrienne qui maintient des liens avec l'Italie, et plus particulièrement avec Trieste qui a accueilli après la Seconde Guerre mondiale de nombreux réfugiés italiens (profughi, esuli) d'Istrie et de Dalmatie, des régions devenues yougoslaves en 1945. ... » WIKIPEDIA

DSC02992__R_solution_de_l__cran_

L'immeuble GENERALI.

DSC02993__R_solution_de_l__cran_

Une foule d'autres monuments resteront inconnus pour vous et moi car je n'ai RIEN trouvé sur Google .....

DSC02994__R_solution_de_l__cran_

DSC02997__R_solution_de_l__cran_

Le clocher de la gare que j'ai prise en entier un peu plus tard en roulant ...

DSC03021__R_solution_de_l__cran_

DSC03014__R_solution_de_l__cran_

Le Grand Canal

DSC02998__R_solution_de_l__cran_

DSC03001__R_solution_de_l__cran_

DSC02999__R_solution_de_l__cran_

DSC03004__R_solution_de_l__cran_

DSC03005__R_solution_de_l__cran_

DSC03006__R_solution_de_l__cran_

DSC03000_Divo_Antonio_Thaumaturgo

Divo Antonio Thaumaturgo

DSC03007__R_solution_de_l__cran_

DSC03010__R_solution_de_l__cran_

DSC03009__R_solution_de_l__cran_

la statue  de James Joyce sur l'un des ponts du Grand Canal

DSC03012__R_solution_de_l__cran_

"James Augustine Aloysius Joyce (2 février 1882 à Dublin - 13 janvier 1941 à Zurich), romancier et poète irlandais expatrié, considéré comme un des écrivains les plus influents du XXe siècle. Ses œuvres majeures sont un recueil de nouvelles Les Gens de Dublin (1914) et des romans Dedalus (1916), Ulysse (1922), et Finnegans Wake (1939).

Bien qu'il ait passé la majeure partie de sa vie en dehors de son pays natal, l'expérience irlandaise de Joyce est essentielle dans ses écrits et est la base de la plupart de ses œuvres. Son univers fictionnel est ancré à Dublin et reflète sa vie de famille, les événements, les amis (et les ennemis) des jours d'école et de collège. Ainsi, il est devenu à la fois le plus cosmopolite et le plus local des grands écrivains irlandais [1].

Le 16 juin 1904, il fait la connaissance de Nora Barnacle, jeune femme originaire du Connemara, Comté de Galway, qui travaille comme femme de chambre. Il en tombe amoureux. Cette date de leur premier rendez-vous;

Exil à Trieste

Joyce et Nora s'imposent un exil volontaire, d'abord à Zurich, où Joyce doit obtenir, par l'intermédiaire d'un agent en Angleterre, un poste d'enseignant en anglais à l'école Berlitz. Mais l'agent a été escroqué et le directeur de l'école l'envoie à Trieste, à l'époque, en Autriche-Hongrie. Là encore, il échoue mais avec l'aide de Almidano Artifoni, directeur de la Trieste Berlitz school, il trouve finalement un poste d'enseignant à Pola, qui fait alors partie de l'Autriche-Hongrie (actuellement en Croatie). Joyce reste là-bas d'octobre 1904 à mars 1905, lorsque les Autrichiens découvrent un réseau d'espionnage dans la ville et expulsent tous les étrangers. Avec l'aide d'Artifoni, il retourne alors à Trieste et commence à enseigner l'anglais. Il reste à Trieste pendant la majeure partie des dix années suivantes.

Cette même année, Nora donne naissance à leur premier enfant, Giorgio. Il peut alors persuader son frère, Stanislaus, de le rejoindre à Trieste, et lui assure un poste d'enseignant à l'école. Officiellement, il s'agit de répondre au besoin de l'école et d'offrir à son frère une vie plus intéressante que celle que lui procure le simple emploi de clerc qu'il a laissé à Dublin. ...

Un de ses étudiants à Trieste est Ettore Schmitz (plus connu sous le pseudonyme de Italo Svevo); ils se sont connus en 1907 et sont devenus amis, s'échangeant des critiques mutuelles. Schmitz est juif, et devient le principal modèle du personnage de Leopold Bloom dans Ulysse ; la plupart des détails concernant le judaïsme contenus dans Ulysse (roman) proviennent des réponses de Schmitz aux questions de Joyce. Joyce passe la plupart du reste de sa vie sur le continent.

C'est à Trieste qu'il commence à souffrir de ses problèmes oculaires qui se traduiront par une douzaine d'opérations jusqu'à sa mort.

Nostalgique de l'errance du début de sa vie, Joyce est frustré de sa vie à Trieste : il déménage à Rome à la fin 1906, ayant obtenu une situation stable dans une banque. Mais il n'aime pas la vie à Rome et retourne à Trieste au début de l'année 1907 ...." WIKIPEDIA

DSC03011__R_solution_de_l__cran_

DSC03013__R_solution_de_l__cran_

DSC03002__R_solution_de_l__cran_

...

TOUTES LES PHOTOS QUI VONT SUIVRE ONT ETE PRISES EN ROULANT ...

DSC03016__R_solution_de_l__cran_

L'un des châteaux de la perle de l'Adriatique ... Remarquez à gauche le toit de la chapelle !

DSC03018_H_tel_de_ville_de_Giuseppe_Bruni_Piazza_Unit__Place_de_l_Unit_

Hôtel de ville Giuseppe Bruni sur la Piazza Unità (Place de l'Unité)

La_mairie_et_la_fontaine_des_quatre_continents

Un petit zoom pour voir la fontaine mais Wikipédia nous la montre mieux :

Fontana_Mazzoleni__R_solution_de_l__cran_

Fontaine Mazzoleni (WIKIPEDIA)

DSC03023__R_solution_de_l__cran_

Le port de plaisance ...

DSC03024__R_solution_de_l__cran_

... et son phare. En haut à droite, un bâtiment curieux auquel je n'avais pas prêté attention !??

DSC03027__R_solution_de_l__cran_

Et quelques 25 mn plus tard, une vue de Trieste des hauteurs sur la route vers la Slovénie et la Croatie !

collage

Les deux frontières : Slovénie et Croatie

Je suis très inquiète pour Iasca le chat qui s'est battu en début de semaine pour défendre son territoire mais a été blessé à la tête. Je l'ai désinfecté à l'eau oxygénée mais les blessures se sont infectées et il s'est terré toute la nuit et la matinée. C'est ma charmante voisine qui m'a informé qu'il s'était réfugié dans un confortable fauteuil de son jardin, apathique et sans faim ! Je l'ai pris dans mes bras, et ai constaté qu'il était brûlant de fièvre. Heureusement son abcès supurait et je l'ai pressé à deux reprises avec un coton imprigné de bétadine coupée d'eau. Je lui ai également fait avaler  des antibiotiques prévus à l'origine pour ses gencives. La Vétérinaire à qui j'ai téléphoné m'a confirmé que cela irait mieux demain ??? Il n'est plus tout jeune (12 ans ...). Cependant il a bien fallu que je le laisse sortir et il ne répond plus à mes appels de crainte que je le "torture" encore ... Avec tout ça, je n'ai même pas eu envie d'aller à l'aquagym tant je suis contrariée et crains une septicémie ... CARPE DIEM !

DSC05527__R_solution_de_l__cran_

VENDREDI 17 OCTOBRE

Iascalechat est TRES malade et nous avons réussi à le garder toute la nuit à la Malakyte. Il n'a pas mangé depuis trois jours... Sa plaie est tuméfiée, chaude et sent ... Mon Homme vient m'aider à le mettre dans son panier car souffrant, il est très agressif ! Je l'emmène chez le vétérinaire ce matin dès 9 h. J'en suis malade moi aussi ... MERCI A TOUTES ET A TOUS DE VOUS INQUIETER DE LUI. Je vous donnerai des nouvelles à mon retour de chez le véto.

CI-DESSOUS LE PÊLE MÊLE DES OUBLIEES DE VENISE ET PAGE SUIVANTE EXPOSITION DES MINERAUX.