printempsprovencal2009_popup

Jeudi, après les fortes rafales de Mistral de ces derniers jours, le ciel d'un bleu limpide et la luminosité fabuleuse étaient idéals pour réussir de bonnes photos.

JE ME SUIS R E G A L E E ++++++++++++++

Après les aménagements 2008 qui ont duré presque une année, redonnant au domaine son "visage" d'antan, nous retrouvons des jardins nets et bien (trop) ordonnés. J'avoue que je les aimais mieux avant avec leur "fouillis" attendrissant ... ; cependant je dois reconnaître qu'avec le temps il aura fier allure.

 

DSC00054__R_solution_de_l__cran_

Nous le devons à Madame le Député Maire, Christiane Hummel, que je remercie ici, ainsi qu'à tous les réalisateurs et créateurs du projet tel que :

DSC00056_Philippe_Deliau_architecte_paysagiste

Monsieur Philippe Deliau, architecte paysagiste,

DSC00058_Christian_Arhant_Ma_tre_d_ouvrage

Monsieur Christian Arhant, Maître d'ouvrage

ET ENCORE BIEN D'AUTRES DONT JE NE CONNAIS PAS LES NOMS ...

MILLE BRAVOS !

26266379

imgbaudouvin

POUR L'ADMIRER "au passé" CLIQUEZ ICI  ET JOUEZ DE LA MOLETTE !

MAIS PARTAGEONS DONC CES INSTANTS =

DSC05669__R_solution_de_l__cran_

Les nouvelles grilles et la billetterie (très bientôt l'entrée sera payante à raison de 5 Euros et un abonnement de 25 Euros/an est prévu pour les valettois. Je trouve cela un peu dommage mais Madame le Maire doit avoir ses raisons ?!

DSC05460__R_solution_de_l__cran_

Se reflètent sur ce grand verger rectangulaire, les immenses platanes de l'allée centrale =

DSC05665__R_solution_de_l__cran_

En regardant celui-ci, j'y ai vu une femme nue aux bras levés ...

DSC05663__R_solution_de_l__cran_

... un taureau ...

DSC05654__R_solution_de_l__cran_

... et là ... des coeurs (cherchez les, il y en a tout plein ....!). Je vais me servir de cette photo comme fond pour éditer des cartes de voeux ou autre ... Bon exercice également pour une aquarelle !!!

ECORCES__R_solution_de_l__cran_

Chaque tronc a sa "signature"..., c'est passionnant !

DSC05464__R_solution_de_l__cran_

J'ai pris plaisir à m'assoir sur l'un de leur tronc transformé en banc et ai contemplé ce qui m'entourait =

DSC05461_01

... des pâquerettes ...

DSC05462__R_solution_de_l__cran_

... un "bouquet" de fleurs de trèfles ...

DSC05463__R_solution_de_l__cran_

... ce grand cyprès florentin ...

DSC05466__R_solution_de_l__cran_

... un mûrier-platane chauve (pour l'instant !) sur fond de Faron ...

DSC05468__R_solution_de_l__cran_

... l'une des serves du parc (bassin de retenue d'eau qui servait jadis à l'irrigation des jardins).

DSC05469__R_solution_de_l__cran_

C'est presque à regret que je me suis levée pour continuer ma balade  :

DSC05478__R_solution_de_l__cran_

Mes pas m'ont conduit dans le jardin potager encore "nu" de toute culture ... De là, je pouvais admirer la belle bâtisse. Des bancs de ciment ont attiré mon attention =

DSC05470__R_solution_de_l__cran_

Oeuvres réalisées par Béatrice Saurel (je n'ai pas réussi à en savoir plus sur cette dame et c'est bien dommage mais je me renseignerai (foi de Jo !). Elle est de toutes les festivités "NATURE" et sera l'invitée du

Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire, du 29 avril au 18 octobre 2009.

BANCS_GRAINES__R_solution_de_l__cran_

Ces peintures représente des graines de légumineuses. C'est superbe !

Je me suis donc assise de nouveau (non, non ... je n'étais pas fatiguée mais la vue était magnifique !) =

DSC05486__R_solution_de_l__cran_

... pour contempler

DSC05488__R_solution_de_l__cran_

... les echium pininana des Canaries ...

DSC05483__R_solution_de_l__cran_

... le mur de pierres sèches récemment édifié et déjà bien moussu  !

Il me tardait de gravir les quelques marches menant à la "terrasse" pour la suite de ma visite =

DSC00039__R_solution_de_l__cran_

DSC00035__R_solution_de_l__cran_

Un dallage "à l'ancienne" qu'humidifiaient des "brumisateurs" solaires ! Le dernier cri ...

DSC00009__R_solution_de_l__cran_

(il est beau "mon" Coudon, non ?!)

DSC00036__R_solution_de_l__cran_

... mais surtout un look discret qui se fond dans le paysage ...

DSC00020__R_solution_de_l__cran_

Brumisateur sous-terrain. Tous les écoulements tombent dans des rigoles qui elles-mêmes coulent dans un bassin de récupération. RIEN NE SE PERD, l'eau est trop précieuse !

DSC00017__R_solution_de_l__cran_

DSC00014__R_solution_de_l__cran_

Détails des grilles de protection

De là haut, un petit coup d'oeil au futur labyrinthe de buis =

DSC05494__R_solution_de_l__cran_

DSC00050__R_solution_de_l__cran_

La jolie petite chapelle de Baudouvin

DSC00052__R_solution_de_l__cran_

DSC00073__R_solution_de_l__cran_

Jeux d'eau ...

DSC05491__R_solution_de_l__cran_

Dans le cadre de la manifestation "printanières", des pots de plantes aromatiques étaient joliment exposées

DSC05492__R_solution_de_l__cran_

lin__R_solution_de_l__cran_

A l'intérieur de la bastide, Madame MANGIAPAN du Respelido Valentenco avait, une fois de plus, créé une exposition fabuleuse sur les plantes tinctoriales et du grimoire (magiques) qui feront l'objet d'un post spécial tant il y a de choses intéressantes ... et dont voici un tout petit échantillon !

outils__R_solution_de_l__cran_

Lou Redou Valettois et les Amis du Coudon étaient également présents. Le premier avec des outils du passé et le second avec les vieux métiers tel que celui de la fabrication de l'huile de cade à partir du genévrier dont voici un arbuste vieux de 15 ans (!) :

DSC05575__R_solution_de_l__cran_

L'huile de cade étant tirée du bois de genévrier, la lenteur de croissance de cet arbuste explique l'interruption de la fabrication de l'huile de cade (celle-ci est actuellement fabriquée au Portugal). En effet, les incendies et la pollution ont pratiquement éradiqué tous les vieux genévriers qui produisaient assez de bois ...

Dans le passé, l'huile était utilisée en soin vétérinaire comme parasiticide et en médecine humaine comme onguent pour tous les problèmes de peau.

Pour l'anecdote, le nom de CADUM a été inspiré en son temps par la vente d'une crème à base de CADE... (Merci Mme MANGIAPAN !)

J'aurai l'occasion, dans un autre post, de vous montrer un four à cade et la fabrication de l'huile de cade de manière ancestrale...

MAIS REPRENONS NOTRE VISITE EXTERIEURE !

DSC05580_02__R_solution_de_l__cran_

Avez-vous une idée de ce que cette photo représente ? Je vous le donne en mille ! Il s'agit du sol menant à la deuxième terrasse ... Dans le ciment frais des feuilles ont été incorporées, donnant un effet magique à chaque pas (même le chat y a mis ses empreintes ... Voyez-vous où ?).

DSC05602__R_solution_de_l__cran_

L'arbre creux et la mare ... Cet endroit a été heureusement conservé et réaménagé avec bonheur ! J'ai apprécié m'y "poser" un long instant, écoutant l'eau en deux filets tombant en "cascades" et cliquant sur tout, fort inspirée +++

DSC05581__R_solution_de_l__cran_

arbre__R_solution_de_l__cran_

Le voici "au passé"

DSC05599__R_solution_de_l__cran_

Une nuée de moustiques dansaient la ronde ...

DSC05600__R_solution_de_l__cran_

Les cyperus diffusus, pieds dans l'eau, se balançaient doucement au vent ...

DSC05614__R_solution_de_l__cran_

... ou jouaient à cache-cache avec le trou de l'arbre ...

DSC05610__R_solution_de_l__cran_

...et les arums captaient la lumière de jolie manière ...

DSC05601__R_solution_de_l__cran_

DSC05616__R_solution_de_l__cran_

DSC05617__R_solution_de_l__cran_

DSC05618__R_solution_de_l__cran_

Me penchant sur l'eau, je vis avec bonheur des dizaines de têtards que les Québecois appellent "queue de poëlon" !

DSC05609

Ils étaient pour la plupart agglutinés le long du bord, c'était assez curieux !

Tadpoles_10_days

Ils ont dix jours si j'en crois la photo vue sur Wikipédia

DSC05608__R_solution_de_l__cran_

"Un têtard (familièrement "queue de poêlon", au Québec) est une larve de batracien (grenouille, crapaud, salamandre, triton).

À ce stade, il a une grosse tête (d'où son nom), respire grâce à des branchies internes ou externes, n'a pas de pattes, et a une queue natatoire.

Au fur et à mesure de son développement, il se métamorphose, avec l'apparition de membres et la résorption de sa queue (crapauds et grenouilles uniquement).

La plupart des têtards sont herbivores (ils se nourrissent d'algues, mais on peut leur donner de la nourriture pour poissons). Cependant, dans quelques rares espèces, quelques uns deviennent cannibales si les conditions de vie deviennent très dures." WIKIPEDIA

DSC05583__R_solution_de_l__cran_

Juste en face, un carré planté de tulipes énormes "colorait" mon regard ... =

DSC05586__R_solution_de_l__cran_

DSC05596__R_solution_de_l__cran_

DSC05588__R_solution_de_l__cran_

Les yeux encore "teintés" de rouge, je me dirigeais à pas lents vers la tèse, endroit apaisant et bucolique à souhait =

DSC05621_t_se_D_riv__du_verbe_latin_tendere__tendre_en_Shakespearien

L'allée de la tèse,  dérivé du verbe latin tendere, tendre en Shakespearien (téso en provençal)

Entre le XVIIe siècle et le XIXe siècle, les châtelains faisaient pousser des arbres dont les fruits étaient recherchés par les oiseaux. Ils n'avaient plus qu'à tendre un filet transversal pour les capturer (rouge-gorge ou "rigaou" en provençal, ...). Au milieu de cette "forêt" (tèse) qui procurait l'ombre bienfaitrice, coulait un ruisseau qui apportait fraîcheur et humidité. On s'y installait donc encore plus volontiers !

DSC05626__R_solution_de_l__cran_

La petite fontaine a été entièrement rénovée : elle coule à nouveau !

26266518

DSC05624__R_solution_de_l__cran_

Dans un jardin mitoyen, les premiers iris germanica (je suis jalouse car les miens n'ont pas encore fleuri ... lol !)

DSC05628__R_solution_de_l__cran_

Parallèle à la tèse, la deuxième et grande serve que vous voyez "à fleur d'eau" sur fond de palmiers et bambouseraie =

DSC05632__R_solution_de_l__cran_

Le Coudon et les palmiers se reflètent sur le calme plan d'eau

DSC05637__R_solution_de_l__cran_

Les couleurs sont irréelles mais je n'ai rien retouché ...!!!

DSC05638__R_solution_de_l__cran_

Autre reflet "à l'envers" cette fois pour le fun ! On dirait une aquarelle ...

DSC05627__R_solution_de_l__cran_

Pourquoi ai-je mis cette photo un peu terne d'après vous ? Et bien parce qu'il s'agit d'un arbre magnifique en juin : le paulownia tomentosa !

paulownia__R_solution_de_l__cran_

"Étymologie : "Paulownia" vient de Anna Paulownia, fille du tsar Paul Ier. "tomentosa" rappelle le dessous tomenteux (soyeux) de la feuille.
Origine : Nord de la Chine, Corée ; introduit en France en 1834.
Habitat : Le Paulownia se développe très bien en milieu urbain, où l'air est pollué, le sol compacte et mal drainé et où la sécheresse est fréquente. Mais il préfère un sol profond, humide et bien drainé.
Exposition :  il ne tolère pas de situation ombragée.
Rusticité : zone 6 (il supporte le froid jusqu'à -23°).
Taille : 10-12 m. Il fleurit en mai. Ses fleurs sont regroupées en panicules dressés. Elles ont une forme de doigt de gant, comme la fleur de la digitale.
Utilisations : en Chine, son bois est utilisé en menuiserie, en saboterie et en tabletterie. En Europe, le Paulownia est un arbre d'ornement, mais il résiste plus ou moins bien à la pollution urbaine."

http://www.lesarbres.fr/fiche-paulownia.php

DSC05631__R_solution_de_l__cran_

En ce moment il bourgeonne à peine !

11200643

DSC05640__R_solution_de_l__cran_

DSC05642__R_solution_de_l__cran_

Au niveau de la serve, une estrade en bois a été construite afin de pouvoir admirer la bastide (vous apercevez le carré de tulipes) et ...

DSC05643__R_solution_de_l__cran_

... les jardins en espaliers.

DSC05644__R_solution_de_l__cran_

Un mahonia media charity ou vigne de l'Oregon ..(MERCI MARIE-ANNICK !)

Trouvé ICI =

http://pagesperso-orange.fr/jean-pierre.colly/mahonia/mahoflr1.htm

                                           
Le Mahonia media Charity offre un spectacle varié         tout au long de l'année,
illustré ici avec la naissance et le développement de ses fleurs.    
bouton floral de mahonia charity         fleurs de mahonia charity         fleurs de mahonia charity    
début septembre         septembre         fin septembre    
fleurs de mahonia charity         fleurs de mahonia charity               fleurs de mahonia charity    
début octobre         octobre         novembre-janvier


Les fleurs sont disposées sur des épis allongés (les "racèmes")
sur lesquels la floraison commence par la base et se poursuit vers le sommet (ordre acropète).

DSC05645__R_solution_de_l__cran_

On se croirait à Versailles ...

citron__R_solution_de_l__cran_

Parmi tous les jeunes arbres à agrumes, celui-ci m'a semblé très original par la forme de ses branches épineuses ! Il s'agit du Poncirus Trifoliata "Flying Dragon" ...

"Ce cousin des Citrus offre une résistance au froid sans concurrence chez les agrumes. C'est un arbuste originaire de Chine, à feuilles caduques ou semi-persistantes selon les conditions climatiques, capable de résister jusqu'à -20°C! Les feuilles du Poncirus trifoliata sont décoratives et trilobées. C'est un arbuste à fleurs printanières, blanches et souvent odorantes. Le Poncirus trifoliata a également des fruits, à l'automne, de la taille d'une balle de golf en général, et ressemblent à de petites oranges à la peau légèrement veloutée. Le fruit a bien la structure d'un agrume, mais la présence de poncirine, composé polyphénolé, rend le fruit du Poncirus trifoliata impropre à la consommation.

Reste que cet arbuste est très décoratif, et que son cousinage avec le genre Citrus apparait de manière évidente. Pour le jardinier de climat frais, c'est un arbuste décoratif de choix. Il faudra cependant faire attention à ses fortes épines."
http://gardenbreizh.org/modules/gbdb/plante-105-poncirus-trifoliata.html#

DSC05648__R_solution_de_l__cran_

Ce sera sur cette image "pointue turlututu" que je terminerai ENFIN (ouf, vous dites-vous !) en vous souhaitant un excellent dimanche !

Merci pour vos gentils commentaires auxquels je vais répondre maintenant ...