Intriguée par cette chapelle perchée tout en haut d'une montagne dominant Valloire, j'ai souhaité y monter, ignorant qu'il y avait là un hameau et six ou sept habitants ! Je l'ai cliquée une bonne douzaine de fois au cours de notre séjour !

PR1__R_solution_de_l__cran_

Vue de Poingt-Ravier et de Valloire

DSC07346__R_solution_de_l__cran_

Au zoom ...

A_BLOG_PHOTOS37__R_solution_de_l__cran_

A_BLOG_PHOTOS18_ALT_1644_m__R_solution_de_l__cran_

A_BLOG_PHOTOS16__R_solution_de_l__cran_

A_BLOG_PHOTOS17__R_solution_de_l__cran_

Tous les textes photographiés sont issus de ces deux livres fort intéressants. UN CLIC.

p_r__R_solution_de_l__cran_

A_BLOG_PHOTOS2__R_solution_de_l__cran_

Le hameau.

A_BLOG_PHOTOS1__R_solution_de_l__cran_

A_BLOG_PHOTOS20__R_solution_de_l__cran_

DSC08853__R_solution_de_l__cran_

DSC08862__R_solution_de_l__cran_

Une impression d'authenticité et d'abandon au premier regard puis, dans un deuxième temps et en regardant bien autour de moi, la vie apparaît...

LA VIE =

A_BLOG_PHOTOS11__R_solution_de_l__cran_

DSC08859__R_solution_de_l__cran_

DSC07443__R_solution_de_l__cran_

DSC08928__R_solution_de_l__cran_

Niche mariale

DSC08924__R_solution_de_l__cran_

Un bien beau cadran solaire (1858) ! Le ciel ne se prêtait pas (ni ma position pour cliquer) à ce que l'on voit l'ombre indiquant l'heure  ..... dommage !

DSC08347__R_solution_de_l__cran_

A_BLOG_PHOTOS15__R_solution_de_l__cran_

En lisant ces lignes, je me suis souvenue ... : dans ma jeunesse point de montre à mon poignet et je savais cependant quand il était midi pour passer à table ! Non, je ne soulevais pas le pis de la chèvre pour voir l'horloge du village comme le fait croire au parisien ce berger dans cette histoire rigolote (lol !) mais la position du soleil et mon estomac me faisaient hâter le pas ...

"... Les anciens dans les alpages avaient, à défaut de montre, leur repères avec l'ombre que le soleil fait passer d'un point du paysage à l'autre. Un berger savait ainsi que lorsque l'ombre, en juillet, gagne la roche jusqu'alors éclairée, il est temps de rassembler le troupeau. En septembre, le signal est donné quand c'est la rivière qui n'est plus dans les rayons du soleil...."

A_BLOG_PHOTOS5__R_solution_de_l__cran_

La fontaine si originale et naturelle +++

DSC08945__R_solution_de_l__cran_

DSC08863__R_solution_de_l__cran_

DSC08921__R_solution_de_l__cran_

A_BLOG_PHOTOS9__R_solution_de_l__cran_

Une grange dont la porte haut perchée est bien pratique pour protéger le foin de la neige en hiver ...!

A_BLOG_PHOTOS6__R_solution_de_l__cran_

"... En me promenant dans le hameau, un puis deux chiens Patou s'approchent de moi en remuant la queue, craintifs mais impressionnants par leur taille ! Je n'ai jamais eu peur des chiens mais me méfie cependant. Je tendais le creux de ma main à plat vers l'un d'entre eux pour qu'il "fasse connaissance", il s'est approché pour la renifler. Mais mon Homme a rompu le charme (et il a eu raison !) en me disant : "Attention, méfies-toi !" ...

Tout à coup, une voix limpide venant d'un petit chemin creux en contrebas, m'avertit : "Ne le caressez pas, ne le caressez pas !!!". Je rebroussais chemin calmement, me dirigeant vers la chapelle au sommet. Un peu plus tard, je rencontrais le berger Colin, maître des deux Patou, qui m'expliqua que ces chiens ne doivent pas être sociables et qu'il ne faut donc pas les caresser, surtout quand ils sont avec les moutons et brebis. En effet, nous les avons revu lors de notre seconde montée au hameau alors qu'ils gardaient le bétail et ils ont aboyé cette fois !

L'ai-je échappé belle ??? Que ce serait-il passé si je l'avais caressé ? Jamais je ne le saurai ! Ainsi donc, si vous croisez un PATOU, n'ayez pas peur mais n'approchez pas de ses moutons et ne le caressez pas !!!

A_BLOG_PHOTOS7__R_solution_de_l__cran_

L'ABANDON

DSC07442__R_solution_de_l__cran_

DSC08849__R_solution_de_l__cran_

DSC08936__R_solution_de_l__cran_

DSC08916__R_solution_de_l__cran_

DSC08915__R_solution_de_l__cran_

MAIS REVENONS A LA FAMEUSE CHAPELLE =

A_BLOG_PHOTOS12__R_solution_de_l__cran_

En montant ce sentier (ici deux photos prises au même endroit à quelques jours d'intervalle ...!!!), nous arrivons à la chapelle =

DSC08868__R_solution_de_l__cran_

Chapelle Sainte Madeleine

"La chapelle Sainte Madeleine est située sur l'esplanade au dessus du hameau de Poingt Ravier, d'où elle     domine toute la vallée de Valloire, du village du Col à Bonnenuit, offrant à ceux qui viendront la côtoyer une vue imprenable. Construite vers 1625, cette chapelle possède un très beau clocher. L'intérieur par contre est réduit à une statuette en bois de Sainte Madeleine." http://valloire.perso.9online.fr/patrimoine.htm

A_BLOG_PHOTOS3__R_solution_de_l__cran_

chap__R_solution_de_l__cran_

Son clocher est creux. Photo du bas : le bénitier est à l'extérieur, creusé à même la roche.

A_BLOG_PHOTOS__R_solution_de_l__cran_

Elle était fermée mais j'ai glissé mon objectif au travers d'une petite lucarne grillagée pour immortaliser l'intérieur...

DSC08909__R_solution_de_l__cran_

En continuant notre ascension =

cable_01__R_solution_de_l__cran_

Les deux cabrettes du sommet qui servaient à monter les provisions au hameau  il y a bien des années (1950) ! Auparavant, tout se transportait à dos d'homme et de bête (âne) par le chemin des Voûtes (sud) !

DSC07434__R_solution_de_l__cran_

A_BLOG_PHOTOS14__R_solution_de_l__cran_

La petite histoire ... (A LIRE)

A_BLOG_PHOTOS14__R_solution_de_l__cran_

En fait, il y a trois cabrettes qui ont résisté au temps : voici la troisième !

pr__R_solution_de_l__cran_

DSC07436__R_solution_de_l__cran_

Belle vue sur la vallée mais attention à ne pas trop s'approcher du bord !!!

A_BLOG_PHOTOS22__R_solution_de_l__cran_

Quand je la voyais tout au bord du précipice, je n'étais pas loin ... !

DSC08901__R_solution_de_l__cran_

A_BLOG_PHOTOS15__R_solution_de_l__cran_

A deux pas du banc les antennes ...

DSC08903__R_solution_de_l__cran_

... un plongeon vertigineux sur Valloire ...

DSC08870__R_solution_de_l__cran_

A_BLOG_PHOTOS19__R_solution_de_l__cran_

A_BLOG_PHOTOS21__R_solution_de_l__cran_

DSC07438__R_solution_de_l__cran_

... et vue à 360° sur les montagnes environnantes sans neige ou avec ...

DSC07440__R_solution_de_l__cran_

DSC07441__R_solution_de_l__cran_

DSC08881__R_solution_de_l__cran_

DSC08885__R_solution_de_l__cran_

DSC08897__R_solution_de_l__cran_

L'une des pistes dénuée de neige et les "oeufs" qui circulent pour se "dégourdir" en prévision des vacances de la Toussaint ...

DSC08943__R_solution_de_l__cran_

Je gardais pour la fin le meilleur ..... =

A_BLOG_PHOTOS10__R_solution_de_l__cran_

LE SIGNE EN ARC DE POINGT-RAVIER (art rupestre 5000 à 2000 ans avant J.C.). C'est en lisant l'un des livres cité plus haut et plus particulièrement "PROMENADES ARCHEOLOGIQUES AUTOUR DE VALLOIRE" de Georges Bretaudeau, que je sus qu'il fallait y retourner et chercher cette marque préhistorique ! Quelle bonheur de l'avoir trouvée et quelle émotion !!!

A_BLOG_PHOTOS13__R_solution_de_l__cran_

Nous avons eu l'occasion d'aller sur un autre site beaucoup plus "fourni"  et étendu à Aussois : le parc archéologique des Lozes qui fera l'objet d'un post particulier ... Une pure merveille !

DSC08499__R_solution_de_l__cran_

Et je terminerai sur une note colorée et automnale par cette photo =

A_BLOG_PHOTOS8__R_solution_de_l__cran_

Un sorbier situé en plein virage de notre descente de retour vers Valloire. Il est très répandue dans cette région et couvert de baies rouges. Merci Marithé !

    SORBIER DES OISELEURS  

Sorbus aucuparia L.    

Famille :     Rosacées

    Description : bel arbuste ou arbre atteignant 15 m de haut, à feuillage découpé et à la fructification rouge, souvent utilisé comme     arbre d’ornement.  

 

    Tronc : écorce grise, jeune rameau gris tomenteux.  

 

    Feuilles : imparipennées, à 5-9 paires de folioles ovales,     lancéolées, longues de 4 à 6 cm et dentées jusqu’à la base.  

 

    Fleurs : fleurs blanches, odorantes, en corymbes multiflores,     ovaires à 3 loges.  

 

    Fruits : petits, environ 1 cm, ronds, rouges ou oranges,     persistants l’hiver.  

 

    Floraison : mai-juin  

 

    Principaux caractères d’identification : arbrisseau ou arbuste, écorce, feuilles, fruits écarlates persistants appréciés des oiseaux.  

 

    Composition : Les baies sont riches en provitamine A et en vitamine C.


C'EST ¨POURQUOI J'AI VU TOUT PLEIN DE CHEVRES EN MANGER !!!

    Parties     utilisées : les fruits : les premières gelées atténuent la saveur acerbe de ces fruits     sauvages.  

 

    Utilisations alimentaires : Les fruits qui sont âpres crus, peuvent être utilisés pour faire     une confiture originale, un peu amère qui cependant peut accompagner agréablement les gibiers.  

 

    Usages     traditionnels : Confiture, eau de vie, liqueur.  

   

Toxicité : Les fruits sont immangeables crus.

Copie_de_en_avant_premi_re

BON WE A TOUS ET TOUTES !