Je vous propose une GRANDE BALADE (!) avec nous (celle que nous avons faite dimanche) au DOMAINE DU RAYOL, situé à l'extrême ouest du littoral du Massif des Maures, à 10 Km du Lavandou.

P.S. : sur les 436 photos "toutes dans la boîte", il m'a fallu faire un choix difficile ... Ainsi, même en supprimant 300 images (ce qui m'a arraché le coeur ...), il en reste encore 135 à vous présenter ici ... J'espère que vous aurez la patience d'attendre qu'elles s'ouvrent car le lieu est magique ...

DSC01909__R_solution_de_l__cran_

Idéalement situé, le domaine (classé JARDIN REMARQUABLE) offre au fil de la promenade une vue magnifique sur la mer et ses plages. Ici, le Cap Nègre que l'on peut admirer de la terrasse de "l'Hôtel de la Mer". En premier plan, une agave nous montre ses premiers bourgeons ...

A_AABLOG_PHOTOS18__R_solution_de_l__cran_

L'"Hôtel de la Mer" construit en 1912 sur le modèle des villas d'hiver du XIXe siècle.

01__R_solution_de_l__cran_

A_AABLOG_PHOTOS25__R_solution_de_l__cran_

La "Ferme" (1910/1912) était la première demeure d'Alfred et Thérèse Courmes, les créateurs de "l'âme" du domaine.

 

02__R_solution_de_l__cran_

03

Ce jardin "planétaire" a été conçu et pensé par le célèbre paysagiste Gilles Clément. Pourquoi planétaire me demanderez-vous ?  G. Clément nous l'explique ci-dessous =

"Ce concept évoque la Terre comme un jardin. En effet, la Terre est considérée comme un espace clos soumis à un brassage planétaire lié à la nature (vents, courants marins, animaux) et à l'activité humaine. Des plantes vagabondes, d'origines diverses, se retrouvent alors dans des zones du monde auxquelles elles ne sont pas inféodées. Chaque jardin, fatalement agrémenté d'espèces venues de tous les coins du monde, peut être regardé comme un index planétaire et chaque jardinier comme un entremetteur de rencontres entre espèces qui n'étaient pas destinées, à priori, à se rencontrer."

Gilles Clément, né à Argenton-sur-Creuse (Indre) en 1943, est un jardinier, paysagiste, botaniste, entomologue et écrivain français.

Les grands traits de sa pensée

Ingénieur horticole de formation et enseignant à l'École nationale supérieure du paysage de Versailles, Gilles Clément est l'auteur de plusieurs concepts qui ont marqué les acteurs du paysage de la fin du XXe siècle ou le début de ce XXe siècle, dont notamment :

  • le « jardin planétaire »

  • le « tiers-paysage »

  • le « jardin en mouvement ».

Ces concepts découlent de l'observation qu'un paysage naturel n’est jamais figé.

Au lieu de cantonner les plantes dans un lieu précis afin d'organiser une création, le jardinier peut selon Gilles Clément faire plus confiance à la nature et accepte de lui laisser le "champ libre" ; les plantes pour partie suite au hasard des chutes de graines et pour partie selon les préférences pédologiques et phytosociologiques pourront ainsi trouver les lieux qui leurs conviennent le mieux. Ainsi voit-on les « plantations » des jardins devenus jardins naturels se « redessiner » au long de la succession des saisons et des années, comme dans le tiers-paysage, ces délaissés où la flore et la faune s'organisent selon des lois qui ne sont ni celles du jardinier, ni celles de l'agriculteur, du sylviculteur ou du paysagiste traditionnel. Le jardin de G. Clément présente un aspect qui au même endroit changera imprévisiblement demain, à la prochaine floraison et saison.

Gilles Clément est aussi favorable au métissage des espèces, qu'il appelle plutôt « brassage », et qui s'est tissé au fil des âges. D'où cette idée de jardins et de forêts planétaires qu'il cultive en protecteur, considérant avec une même bienveillance les « herbes folles » qui tentent de pousser sur les pavés des villes et les essences les plus rares plantées dans les jardins de prestige.

Il intègre la globalisation du monde actuel par la « planétarisation » de la terre comme jardin, c'est-à-dire comme lieu de vie : « Je voudrais montrer la diversité extrême de ce qui existe sur la planète ». ...

Principales réalisations

A_AABLOG_PHOTOS__R_solution_de_l__cran_

A_AABLOG_PHOTOS3__R_solution_de_l__cran_

Certes, le temps était gris à notre arrivée mais nous avions bon espoir  ... Nous avons eu raison car une heure plus tard, le ciel se dégageait pour faire place à du bleu !

DSC01532__R_solution_de_l__cran_

A_AABLOG_PHOTOS6__R_solution_de_l__cran_

Dès l'entrée, la convivialité est de mise avec ce charmant sapin "de Noël" décoré de graines, ce nain et ce joli panier tressé.

A_AABLOG_PHOTOS1__R_solution_de_l__cran_

ALLONS-Y POUR LA VISITE !

DSC01538__R_solution_de_l__cran_

Deux "gris de Provence" somnolaient tête contre tête ...

DSC01540__R_solution_de_l__cran_

Je les ai réveillés pour voir leurs jolis yeux "fardés" ...

DSC01907__R_solution_de_l__cran_

Dragonnier (Dracena draco)

DSC01906_1__R_solution_de_l__cran_

DSC01905__R_solution_de_l__cran_

DSC01546__R_solution_de_l__cran_

Echeverias

DSC01554__R_solution_de_l__cran_

Comment rendre la merveilleuse vision de ces "champs" de différents verts où, au milieu des arbres et arbustes remarquables, se mélangent les trèfles, les acanthes et autres sauvageonnes !!!

DSC01553__R_solution_de_l__cran_

DSC01557__R_solution_de_l__cran_

DSC01562__R_solution_de_l__cran_

Cet énorme tronc témoigne de la mort de certains arbres ... Il ne reste plus qu'à s'asseoir et pleurer sur leur disparition ... lol !

DSC01878__1

Du plus bel effet, les écorces d'eucalyptus de ce magnifique spécimen ont été sciemment laissées en tapis autour de son tronc.

DSC01878__R_solution_de_l__cran_

DSC01878__R_solution_de_l__cran__2

DSC01564_1

Eucalyptus en fleurs et ses fruits tombés au sol, gorgés de graines.

DSC01564

Autre espèce = autre fleur !

DSC01888__R_solution_de_l__cran_

A deux pas, un araucaria se confond dans le vert bleuté de l'eucalyptus.

DSC01870__R_solution_de_l__cran_

DSC01893__R_solution_de_l__cran_

m4__R_solution_de_l__cran_

Un peu partout, l'air "bourdonne" du ronron des abeilles butineuses concentrées sur les mimosas d'hiver (acacia dealbata) croulants de "flocons" jaunes (glomérules) qui nous enivrent de leur parfum de soleil  ...

m5__R_solution_de_l__cran_

m7__R_solution_de_l__cran_

m8_R_solution_de_l__cran_

 

DSC01586__R_solution_de_l__cran_

 

 

DSC01586_1

DSC01595__R_solution_de_l__cran_

DSC01599__R_solution_de_l__cran_

Figuier de Barbarie (Opuntia ficus-indica)

DSC01600_1

???

DSC01600_3_yucca_rostrata

Yucca rostrata

DSC01611__R_solution_de_l__cran_

DSC01617__R_solution_de_l__cran_

Bi ou tricentenaires ces chênes-lièges +++

DSC01789__R_solution_de_l__cran_

Voyez mon Homme à côté de l'un d'eux ...

DSC01785__R_solution_de_l__cran_

Point de démasclage de son écorce de liège pour celui-là à moins qu'il ait été fait il y a quelques années ? Notre fils cadet appelait cela "du bouchon" ... lol !

DSC01787__R_solution_de_l__cran_

DSC01621__R_solution_de_l__cran__1

A quelques pas de là, chantait un ruisseau bordé d'arômes ...

DSC01625__R_solution_de_l__cran_

... de Vinca Major ...

DSC01634__R_solution_de_l__cran_

... et de splendides iris d'eau ...

DSC01890__R_solution_de_l__cran_

DSC01626_Nombril_de_V_nus__Umbilicus_rupestris_Dandy_

Dans les zones d'ombre sur les roches, des mousses et des Nombrils de Vénus (Umbilicus rupestris Dandy) ...

DSC01704__R_solution_de_l__cran_

... ou encore sur les troncs coupés, de superbes champignons polypores versicolores ...

DSC01707__R_solution_de_l__cran_

DSC01635__R_solution_de_l__cran_

Encore un  mimosa de belle envergure ...

DSC01645__R_solution_de_l__cran_

DSC01662__R_solution_de_l__cran_

A la dernière marche, une vue imprenable sur la baie du Figuier ...

DSC01653__baie_du_figuier__R_solution_de_l__cran_

Le ciel est encore bien gris mais ...

DSC01654_1

... donne de belles couleurs aux fonds marins en contrebas.

DSC01654

DSC01665__R_solution_de_l__cran_

DSC01668__R_solution_de_l__cran_

DSC01681__R_solution_de_l__cran_

Deux cormorans pataugent ...

DSC01682__R_solution_de_l__cran_

Des pins penchés mais surtout un coin de ciel bleu ...

DSC01684__R_solution_de_l__cran_

... redonnant à la mer son "paradis" turquoise !

DSC01688__R_solution_de_l__cran_

DSC01700__R_solution_de_l__cran_

La plage de la Baie du Figuier apparaît enfin, inondée de soleil.

DSC01711__R_solution_de_l__cran_

Plage privée INTERDITE ... Quel dommage, je m'y serais bien baignée !

DSC01716__R_solution_de_l__cran_

DSC01714__R_solution_de_l__cran_

DSC01719__R_solution_de_l__cran_

Gros plan sur une grotte ...

DSC01720__R_solution_de_l__cran_

Mais je pressais le mouvement, voulant profiter de cette "ouverture lumineuse" dans le ciel pour cliquer sur les plantes du jardin de Nouvelle-Zélande  =

DSC01722_Foug_re_dicksonia_sp_et_cythea_sp_Z_lande

 

Fougères arborescentes Dicksonia et Cythea

DSC01724__R_solution_de_l__cran_

Ces fougères arborescentes sont des plantes très anciennes, déjà présentes il y a environ 300 millions d'années. Avec quelques autres végétaux, elles ont formé les premières forêts sur la terre et  c'est d'ailleurs la décomposition de ces forêts qui a donné le charbon. Les fougères se reproduisent par spores et ne forment pas de fleurs ni de graines.

DSC01724__1

J'avais gardé un souvenir inoubliable de cet endroit hors du temps depuis notre dernière visite remontant à quatre ans !

DSC01752__R_solution_de_l__cran_

L'humidité ambiante créée par le vallon ainsi que l'ombrage des palmiers Phoenix permettent le bon développement de ces végétaux caractéristique des forêts subtropicales de Nouvelle-Zélande.

DSC01774__R_solution_de_l__cran_

DSC01725__R_solution_de_l__cran_

A coeur, les magnifiques crosses géantes se déplient ...

DSC01726__R_solution_de_l__cran_

DSC01729__R_solution_de_l__cran_

DSC01739__R_solution_de_l__cran_

DSC01751__R_solution_de_l__cran_

DSC01740__R_solution_de_l__cran_

DSC01756__R_solution_de_l__cran_

Ce sont ces effets solaires là que je cherchais ... Quel bonheur d'être arrivée au bon moment !

DSC01754__R_solution_de_l__cran_

DSC01755__R_solution_de_l__cran_

DSC01758__R_solution_de_l__cran_

DSC01750__R_solution_de_l__cran_

Au pied du Phoenix, des palmiers Nikau (Rhopalostylis sapida).

Endémique de Nouvelle-Zélande, ce palmier rare est le plus austral du monde puisqu'il pousse jusqu'à une latitude de 44° Sud. De croissance lente, il peut atteindre 10 à 12 m. Il vit dans les forêts basses des régions côtières et résiste aux brefs froids secs (- 5° C). Ici, une vingtaine de pieds semblent avoir parfaitement trouvé des conditions favorables dans le Vallon du Figuier.

DSC01763__R_solution_de_l__cran_

DSC01764_palmier_Nikau__Rhopalostylis_sapida_

DSC01768__R_solution_de_l__cran_

Une liane dessinait un "9" ou bien un "B" selon l'angle de vue ...

DSC01772_Stipa_tenvissima___Steppe_herbeuse

Stipa tenvissima

La prairie sèche de stipas évoque des zones plus arides de Nouvelle-Zélande avec peu de précipitations et balayées par les vents de Foehn. Cette prairie présente alors l'autre facette des paysages de cette région du monde : les steppes herbeuses.

 




TRANSITION à deux pas de la Nvle Zélande :

 

DSC01775__1_plaqueminier

Originaire de Chine, un plaqueminier - profitant de cette trouée lumineuse - portait des  kakis bien mûres (trop mûres ... grrrr !).

DSC01775__2_kakis

Les rayons du soleil leur donnaient une transparence extraordinaire !

DSC01775__R_solution_de_l__cran_




Mais quittons ce vallon pour l'Asie subtropicale =

DSC01783__R_solution_de_l__cran_

DSC01792_Cycas_revoluta

Cycas revoluta

DSC01810__R_solution_de_l__cran__2

La bambouseraie (ou bambousaie)

Les bambous profitent dans ce relief encaissé de l'humidité et de la fraîcheur délivrée par la cascade =

DSC01812__R_solution_de_l__cran_

DSC01810__1_bambouseraie_ou_bambousaie___Phyllostachys

DSC01810__R_solution_de_l__cran_

DSC01805__R_solution_de_l__cran_

Lianes tortueuses envahissantes ...

DSC01821__R_solution_de_l__cran_

DSC01819__R_solution_de_l__cran_

Le puits

DSC01826_Brahea_armata

DSC01827__R_solution_de_l__cran_

DSC01829__R_solution_de_l__cran_

DSC01841__R_solution_de_l__cran_

Fruits de la "lampe chinoise", surnommée aussi "buisson à balles de tennis". La plante est présente dans plusieurs îles polynésiennes.  Cette asclépiade (Asclepias physocarpa) produit, après sa floraison, de superbes fruits ronds, vert clair, presque translucides. MERCI MARIE-FRANCE !

DSC01843__R_solution_de_l__cran_

DSC01841__1_R_solution_de_l__cran_

J'ai vu les mêmes à Cameron Highland en Malaisie !

DSC01853__R_solution_de_l__cran_

DSC01855__R_solution_de_l__cran_

DSC01856_Protea_neriifolia

Protea neriifolia

DSC01861__R_solution_de_l__cran_

Sur fond d'eucalyptus, un magnifique bananier.

DSC01862__R_solution_de_l__cran_

???

DSC01830

???

Feuillages inconnus et sa fleur ci-dessous :

DSC02086__R_solution_de_l__cran_

DSC01844__R_solution_de_l__cran_

Rhododendron

DSC01859__R_solution_de_l__cran_

Les marches menant à la pergola ...

DSC01882_1__R_solution_de_l__cran_

DSC01882_3__R_solution_de_l__cran_

DSC01882_4__R_solution_de_l__cran_

DSC01882__R_solution_de_l__cran_

2011

DSC01882_2__R_solution_de_l__cran_

1910

PLUS D'UN SIECLE SEPARE CES DEUX PHOTOS !

DSC01908__R_solution_de_l__cran_

DSC01935__1_arbousier_d_Am_rique__arbutus_mensiesii_

L'arbousier d'Amérique (arbutus mensiesii) au tronc lisse et doux ...

DSC01942__R_solution_de_l__cran_

... et ses fleurs en clochettes.

DSC01935__R_solution_de_l__cran_

DSC01936__R_solution_de_l__cran_

FIN DU REPORTAGE SUR LE DOMAINE DU RAYOL mais ...

... vous ne vous en tirerez pas comme ça ... hahahahaha ! Nous avons pris la route de Cavalaire pour pique-niquer sur une plage déserte =

A_AABLOG_PHOTOS17__R_solution_de_l__cran_

Hmmmmmmmmmmmmmmm  !!!!

DSC01955__R_solution_de_l__cran_

Il faisait doux et le soleil tapait ...

DSC01956__R_solution_de_l__cran_

Il y avait même de courageux baigneurs !

A_AABLOG_PHOTOS16__R_solution_de_l__cran_

DSC01971__R_solution_de_l__cran_

La vue ...

DSC01976__R_solution_de_l__cran_

DSC01982__R_solution_de_l__cran_

UN MOMENT DIVIN +++




DES NOUVELLES DE LA MALAKYTE ...

Comme prévu, une balade formidable de plus de deux heures avec Christine dans mon village  :

LUNDI

A_AABLOG_PHOTOS39__R_solution_de_l__cran_

DSC02226__R_solution_de_l__cran_

A_AABLOG_PHOTOS33__R_solution_de_l__cran_

... où les parterres de fleurs sont magnifiques ...

 

A_AABLOG_PHOTOS32__R_solution_de_l__cran_

... de même que les étalages des fleuristes !

DSC02093__R_solution_de_l__cran_

 

MARDI et MERCREDI

Mon amie Christine m'a entraînée à trier le linge de mon armoire ... Trois énormes sacs sont prêts pour être déposés chez Emmaüs ...

A_AABLOG_PHOTOS40__R_solution_de_l__cran_

DSC02307__R_solution_de_l__cran_

JEUDI : coiffeuse. Pas de chignon pour une fois mais les cheveux légèrement ramassés vers l'arrière.

A_AABLOG_PHOTOS37__R_solution_de_l__cran_

Et puis un chagrin pour moi : l'un de mes poissons rouges (mon préféré) est mort d'une maladie de la vessie natatoire (perte d'équilibre) certainement due à l'excès de nitrate provoqué par le pourrissement des plantes que j'avais mises dans l'aquarium ... J'ai eu beaucoup de chagrin mais notre fils Cadet m'a dit ce matin ... "Ce n'est qu'un poisson rouge Maman ..." . Oui, peut être mais je m'y étais attachée et nous "causions" et jouions ensemble (OUI OUI, je vous jure !).

A_AABLOG_PHOTOS31__R_solution_de_l__cran_

Le nouvel aquarium, dont le sable était infecté et moisi, a donc été entièrement vidé, nettoyé +++ et rempli au tuyau (trop mal à l'épaule pour le remplir à la bassine !). Je ne mettrai plus de sable (pas indispensable pour les poissons - Juste pour faire beau comme me l'a dit la gentille conseillère d'Animalis) ni de satanées plantes vertes ... grrrr !

DSC02315__R_solution_de_l__cran_

DSC02365__R_solution_de_l__cran_

A présent, Jules se retrouve tout seul mais le principal est qu'il semble avoir bien résisté à toutes ces cochonneries (mis à part les taches bordeaux qu'il a sur la crête du dos et les nageoires ?!).

A_AABLOG_PHOTOS46__R_solution_de_l__cran_

 

 

 

A part cela, je n'ai toujours rien fait au jardin ... mais les fleurs commencent sans moi à sortir de terre : crocus et roses de Noël.

DSC02242__R_solution_de_l__cran_

Ainsi qu'un iris germanica, le premier !

MAIS LE SCOOP D'HIER SOIR =

A_AABLOG_PHOTOS29__R_solution_de_l__cran_

A 20 h 30, un gros orage nous a fait mettre le nez dehors et c'est avec joie que nous avons vu la neige tomber à gros flocons (la météo avait donc vu juste ... Je n'y croyais pas !). Nous étions comme deux gosses et cet évènement m'a fait oublier mon chagrin ...

Ce matin très tôt, j'ai cliqué sur le mont Coudon et le Faron dès le lever du soleil :

A_AABLOG_PHOTOS44__R_solution_de_l__cran_

Nous avons eu des années où ces deux montagnes étaient bien plus blanches mais ... pour nous c'est si rare que cela me met en joie !

A_AABLOG_PHOTOS43__R_solution_de_l__cran_

Avec le soleil c'est encore plus beau ...

DSC02395__R_solution_de_l__cran_

Voilà ce que je vois de ma fenêtre de cuisine ...

DSC02396__R_solution_de_l__cran_

MAIS NOUS RISQUONS D'EN VOIR ENCORE PLUS =

A_AABLOG_PHOTOS38__R_solution_de_l__cran_

... SUR NOTRE ROUTE POUR GRENOBLE CET APRES-MIDI !!!

ALLEZ, JE VOUS LAISSE ENFIN ...

A_AABLOG_PHOTOS45__R_solution_de_l__cran_

POUR FINIR NOS BAGAGES.

Ne m'en veuillez pas d'avoir été aussi silencieuse sur vos blogs mais j'ai été bien occupée cette semaine (avec ce long post à préparer pour vous en plus ...). Je me rattraperai à notre retour, c'est promis. En attendant, je vous souhaite un excellent week-end.