Et oui, déjà de retour mais pas déçue (nous sommes rentrés vendredi à 14 h). Juste fatiguée par ce beau voyage et un jet lag long à récupérer ... Je vieillis ... hihihi !

Il faisait 39° à Penang et ce matin 19° chez nous ... soit moins de la moitié ... brrrr !

Avant toute chose, et pour que vous compreniez mieux pourquoi j'ai un gros pansement sur la jambe sur plusieurs photos ..., il faut que je vous dise que j'ai fait le grand écart en voulant entrer dans la douche le samedi précédant notre départ et voilà ce qu'il en a résulté =

01_ubud_et_alentours__R_solution_de_l__cran_

Un scalp profond sur le tibia ...

L'humidité n'a pas arrangé les choses et je n'ai pu mettre ma plaie à l'air de peur d'attraper des saletés ... d'où une cicatrisation inexistante durant tout le séjour. Il va sans dire que je n'ai pas pu me baigner ... grrrr ! A l'heure où j'écris ce post (trois semaines plus tard), cela est en bonne voie de guérison.

DSC08420__R_solution_de_l__cran_

Plus de 4000 photos (3000 de moins que l'an dernier lors de notre voyage en Malaisie ???!!!) et seulement 1/6e choisies pour l'instant pour les trois étapes qui composeront mes messages successifs = UBUD ET ENVIRONS, LOVINA ET ENVIRONS, KUTA.

BALI LE PLUS = les balinais sont des êtres charmants, toujours souriants et de bonne humeur, aimables, respectueux, prévenants, hospitaliers, courageux, résignés, travailleurs mais pas pressés ... Les paysages sont à couper le souffle et les prix de toutes choses sont très bon marché.

BALI LE MOINS = routes épouvantables et très étroites. Circulation dangereuse et longue (très souvent la vitesse est limitée à 30 km/h !) en raison du nombre impressionnant de deux roues. Pour parcourir 30 km il faut au moins 1h30 selon l'heure. La nuit, les chiens prennent possession des routes en s'y couchant et pour peu qu'ils soient noirs ... Les touristes sont assaillis par les colporteurs dans la rue et vous suivent en insistant lourdement, c'est barbant !

Mais allons donc nous promener à Bali !

DSC04730__R_solution_de_l__cran_

bali00

Notre circuit à peu de chose près ...

Nous sommes arrivés en plein préparatifs de la fête de Kuningan et partout de hauts penjors décoraient tant les rues que les devantures des maisons =

DSC05899__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_
Un magnifique penjor près de notre guest house pris au couchant.

C’est Galungan et Kuningan ! Deux cérémonies majeures à Bali, la première qui ouvre le cycle des festivités et la seconde qui les clôt au bout de dix jours. A cette occasion les villages se parent de merveilleuses offrandes, les « penjor », dressés devant les maisons. La courbure de l’offrande évoque la queue du Barong, animal mythologique, esprit puissant et bienfaisant. Les Balinais disent aussi que le penjor représente le dragon – d’où l’espèce de colonne vertébrale faite de feuilles de palmier, un animal lié à la fertilité. Un penjor de qualité doit porter en offrande des fruits qui poussent dans la terre et des fruits qui poussent au-dessus de la terre. C’est une manière d’honorer et remercier les puissances souterraines et les dieux supérieurs.

Galungan et Kuningan sont deux journées qui peuvent être considérées comme les plus sacrées de l’année. Le Jour de Galungan, tous les dieux de Bali, y compris la divinité suprême Sanghyang Widi Wasa, descendent sur terre célébrer la création de l’univers et la victoire du bien sur le mal. Les Balinais considèrent aussi que leurs ancêtres redescendent sur terre pour participer aux festivités, s’amuser, et profiter des offrandes.

C’est donc une journée exceptionnelle, où les Balinais, en habits de fête, sillonnent l’île pour rendre visite à tous les membres de leur famille, s’offrent des cadeaux et prient dans les temples familiaux des maisons. Les offrandes honorent les dieux et permettent de dire aux ancêtres que la vie continue, et que tout le monde vit bien. Le lendemain de Galungan, des cérémonies ont lieu dans la plupart des temples de Bali, on fait en particulier sortir le masque du Barong de son abri sacré, et il part défiler dans le village, accompagné par tous les villageois. A Kuningan, les dieux et les ancêtres remontent dans leur monde supérieur. C’est la clôture de ces dix journées merveilleuses.
http://www.balambalivilla.com/site/Chroniques_balinaises-180.html

DSC05902__R_solution_de_l__cran_

DSC05904__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_

Ce penjor, situé près des rizières, comporte des tiges de riz.

DSC05647__R_solution_de_l__cran_

Notre chambre et sa terrasse.

01_DSC05634__R_solution_de_l__cran_

Grâce au thermos d'eau chaude déposé la veille au soir par notre hôte (le petit carré de feuilles contient une offrande (ngejot) de protection pour nous - On en trouve partout) ...

Une fois le riz cuisiné (généralement cuit à la vapeur), les femmes préparent de petites offrandes (ngejot) destinées aux esprits qui habitent la maison. Il s’agit de petites portions de feuille de bananier, chacune contenant quelques grains de riz, une fleur, du sel et une noix de purée de piment. Personne ne peut commencer son repas avant que ces offrandes n’aient été déposées devant chaque bâtiment de la maisonnée, directement sur le sol.

http://www.lagazettedebali.info/journal/articles/media-et-culture/le-repas-balinais-pris-selon-la-coutume.html

 

DSC04902__R_solution_de_l__cran_

... je pouvais boire mon thé, allongée sur le relax au bord de la piscine d'où je contemplais les rizières chaque matin  ... Un vrai paradis !

Notre guest house était en plein coeur d'une rizière et nous avons eu la chance d'assister à une récolte ! Je le conseille à tous si vous allez à Bali car nous y avons été reçu merveillesement bien. C'est propre, joli et bien situé au centre de la ville d'Ubud avec le silence en plus.

DSC05878__R_solution_de_l__cran_

ALA's GREEN LAGOON

Faites un tour sur son site ...

DSC05650__R_solution_de_l__cran_

DSC04969__R_solution_de_l__cran_

DSC04955__R_solution_de_l__cran_

DSC04975__R_solution_de_l__cran_

DSC04962__R_solution_de_l__cran_

riz__R_solution_de_l__cran_

Il en faut du boulot pour quelques grains de riz !!!

A_BALI_LES_MEILLEURS__R_solution_de_l__cran_

DSC05895__R_solution_de_l__cran_

Après la réculte, les "joncs" de riz coupés sont remis en eau et repousseront pour être à nouveau récoltés etc...

01_DSC05662__R_solution_de_l__cran_

Les oies y "déjeunent" et s'y prélassent tout le jour ...

01_DSC05882__R_solution_de_l__cran_

2_DSC05624__R_solution_de_l__cran_

... et les grandes aigrettes blanches (kokokan) se régalent des grenouilles qui pullulent !

 DSC05000__R_solution_de_l__cran_

Après un copieux petit déjeuner ...

DSC05017_1__R_solution_de_l__cran_

 ... nous partons en balade. Sur la route, ce cortège d'offrandes en prévision de la fête de kunigan proche (16 juillet).

DSC05020__R_solution_de_l__cran_

DSC05030__R_solution_de_l__cran_

DSC05047__R_solution_de_l__cran_

Nous voilà enfin arrivés à "L'éléphant safari park" ... Depuis le temps que j'en rêvais !

DSC05068__R_solution_de_l__cran_

Là bas, les bouquets ne sont pas grands ...! Ils sont gigantesques +++ On en trouve même dans les toilettes ...

DSC05063__R_solution_de_l__cran_

Patience ! Un petit tour dans le magnifique parc avant ... lol !

DSC05061__R_solution_de_l__cran_

DSC04914__R_solution_de_l__cran_

DSC05051__R_solution_de_l__cran_

DSC05065__R_solution_de_l__cran_

DSC05401__R_solution_de_l__cran_

DSC05081__R_solution_de_l__cran_

Et quand c'est vert c'est VERT !!!

DSC05084__R_solution_de_l__cran_

DSC05083__R_solution_de_l__cran_

DSC05085__R_solution_de_l__cran_

DSC05086__R_solution_de_l__cran_

DSC05087__R_solution_de_l__cran_

DSC05263__R_solution_de_l__cran_

DSC05265__R_solution_de_l__cran_

DSC05267__R_solution_de_l__cran_

DSC05269__R_solution_de_l__cran_

Platycerium superbum

DSC05402__R_solution_de_l__cran_

DSC05406__R_solution_de_l__cran_

DSC05288__R_solution_de_l__cran_

Moment magique : nourrir un jeune éléphant de bouche à trompe ! Ses gestes étaient très doux mais ses poils drus !

01_ubud_et_alentours15__R_solution_de_l__cran_

Avez-vous jamais vu des éléphants-peintres ??? Et bien cela existe vraiment ! UN CLIC ...

DSC05362__R_solution_de_l__cran_

Et voilà le moment tant attendu : une petite balade à dos d'éléphant de 20 mn (pas plus ... snif). Cela guingasse, comme on dit dans le sud !

DSC05371__R_solution_de_l__cran_

DSC05388__R_solution_de_l__cran_

Deux jeunes s'amusent dans l'eau ...

DSC05426__R_solution_de_l__cran_

Le repos de "l'écuyère" ...

DSC05435__R_solution_de_l__cran_

Les rizières en Terrasses de TEGALLALANG à 15 mn au nord d’Ubud ... UNE MERVEILLE ! Un ciel plombé malheureusement (de plus il était tard : 16h15 et le soleil se couche tôt à Bali) mais qui faisait ressortir le vert dominant.

DSC05436__R_solution_de_l__cran_ 

DSC05437__R_solution_de_l__cran_

DSC05439__R_solution_de_l__cran_

DSC05440__R_solution_de_l__cran_

DSC05441__R_solution_de_l__cran_

DSC05442__R_solution_de_l__cran_

Voir les marches moussues en haut de la photo ...

DSC05444__R_solution_de_l__cran_

DSC05447__R_solution_de_l__cran_

DSC05445__R_solution_de_l__cran_

Voir le paysan aimable qui me salue (à droite) ...

DSC05446__R_solution_de_l__cran_

DSC05448__R_solution_de_l__cran_

DSC05449__R_solution_de_l__cran_

Les balinais ont l'art de savoir sculpter le bois de façon remarquable !

DSC05454__R_solution_de_l__cran_

Ils fabriquent également des objets très jolis en osier ...

DSC05455__R_solution_de_l__cran_

... et sont astucieux ... (voir le ventilateur qui attise le feu du barbecue !).

 CAFE_LOTUS__R_solution_de_l__cran_

De retour à Ubud, nous allons dîner sans plus tarder au Café Lotus, l'un des plus beau restaurant de la ville.

Le Café Lotus est Situé sur Ubud Main Road (Jalan Raya), en plein centre d'Ubud. Le cadre est magnifique: un grand bassin de lotus en fleurs avec, en toile de fond l'un des principaux temple d'Ubud: le Pura Taman Kemuda Saraswati. C'est un des plus anciens restaurants de la ville.

DSC05526__R_solution_de_l__cran_
Une autre manière de servir la bière dans un verre glacé avec un citron vert dans le goulot !

DSC04814__R_solution_de_l__cran_

DSC05540__R_solution_de_l__cran_
Nous étions aux premières loges pour assister à un spectacle de danses balinaises.

DSC05555__R_solution_de_l__cran_
OOO
DSC05581__R_solution_de_l__cran_
OOO
DSC05585__R_solution_de_l__cran_
OOO canal blog ne marche pas bien et les espaces ne se font pas ... GRRRRR !
DSC05586__R_solution_de_l__cran_
OOO
DSC05602__R_solution_de_l__cran_
Un gecko de 30 cm !

AUTRE JOUR, AUTRES SPECTACLES :

DSC05656__R_solution_de_l__cran_

En quittant le guest house, nous observons ces femmes portant sur la tête des pierres de lave du mont Batur que nous admirerons un peu plus bas dans ce post. Pas loin de 20/30 kg par panier ...

DSC05669__R_solution_de_l__cran_

DSC05676__R_solution_de_l__cran_

Tronc de bananier

01_ubud_et_alentours1__R_solution_de_l__cran_


DSC05693__R_solution_de_l__cran_

Dans les jardins du musée expo Puri Lukisan.

DSC05688__R_solution_de_l__cran_

DSC05739__R_solution_de_l__cran_

Puis visite du temple Pura Taman Kemuda Saraswati, toile de fond du Café Lotus.
DSC05778__R_solution_de_l__cran_

Un court article lui sera consacré un peu plus tard ...

DSC05781__R_solution_de_l__cran_

Dans le temple des hommes jouaient aux cartes - cigarette au bec - et misaient quelques billets ...

DSC05783__R_solution_de_l__cran_

Platycerium superbum

DSC05785__R_solution_de_l__cran_

Un gros orage et une pluie diluvienne nous ont fait nous réfugier sous la tonnelle du Café Lotus, à deux pas du temple heureusement, où nous avons déjeuné cette fois mais assis à l'indonésienne sur des coussins à même le sol :

DSC05814__R_solution_de_l__cran_

DSC05800__R_solution_de_l__cran_

Je n'avais qu'à me pencher pour cliquer sur les lotus en fleurs ...

DSC05804__R_solution_de_l__cran_

Les gouttes de pluie paraient de "diamants" les feuilles  ...

DSC05806__R_solution_de_l__cran_

DSC05808__R_solution_de_l__cran_

DSC05837__R_solution_de_l__cran_
Autour de nous,  de magnifiques fleurs dont ces strelitzias ...

DSC05839__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_
... toutes sortes d'orchidées ...

DSC05850__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_

Nous avons ensuite essayé de visiter le palais royal d'Ubud (Puri Saren Agung) mais il était en travaux en raison de la fête proche et envahi de touristes ...Nous avons donc continué notre route pour faire du shopping.

DSC05856__R_solution_de_l__cran_
OOO
DSC05855__R_solution_de_l__cran_

Devant le palais, cet échafaudage en bambou gigantesque sera embrasé le 8 août (dixit le gardien du lieu).

DSC05871__R_solution_de_l__cran_

En passant ..., une fish pédicure !

DSC05858__R_solution_de_l__cran_

A deux pas du palais, le bazar couvert d'Ubud où on trouve TOUT pour vraiment pas cher ! C'est immense et on s'y perd comme dans les souks de Marrakech ... Je vous montrerai plus tard mes acquisitions.

 DSC05914__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_

De retour au guest house, quelques photos avant la nuit.

DSC05916__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_

 DSC05926__R_solution_de_l__cran_

 DSC05950__R_solution_de_l__cran_


AUTRE JOUR, AUTRES SPECTACLES ... :

J'avais dans l'idée d'aller à Celuk pour y acheter quantité de perles en argent fabriquées à la main ! Je pensais qu'elles étaient bon marché ... déçue, j'ai vite déchanté ! Je n'ai donc acheté qu'un pendentif assez gros et une chaîne. Ce pendentif, creux et possédant un "bouchon", a la particularité d'être offert à la mère lors de la naissance du fils aîné. Le cordon ombilical y est placé pour protéger l'enfant.

DSC06249

Puis nous avons été chez un sculpteur pour acheter un masque :

DSC08415__R_solution_de_l__cran_

DSC05966__R_solution_de_l__cran_

Ce gamin souriant travaillait sur des pancartes ...

DSC05974__R_solution_de_l__cran_

Sur le bureau du patron, cette "pieuvre" éléphantesque était artistiquement sculptées dans une racine de bois précieux.

DSC05972__R_solution_de_l__cran_

LABOURAGE__R_solution_de_l__cran_

En chemin, un clin d'oeil à Félix en voyant cette curieuse "charrue" à godets pour labourer la boue des champs ! Ce doit être si dur que les hommes se relaient !

DSC06008_OCEAN_INDIEN_PRES_DE_DENPASAR

Nous avons ensuite roulé jusqu'à l'océan indien sur la côte est de Denpasar près de Gunicik. Là, j'ai foulé le sable noir d'une plage immense où le basalte brillait tel des étoiles ! UN CLIC ...

DSC06009_VERS_GUNICIK

PERSONNE = LE BONHEUR !!!

DSC06024__R_solution_de_l__cran_

J'y ai laissé mon empreinte ... (oui, j'ai les doigts palmés ... lol !)

DSC06034__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_

Seul, un pêcheur s'acharnait pour une maigre prise ...

oc_an_indien

Malgré mon pansement, il me fallait mettre les pieds dans cet océan là ! Ainsi donc j'aurai "tâté" l'eau de la Méditerranée, de l'Atlantique, de la mer d'Andaman, de la mer de Bali (à Kuta) et de l'Océan Indien ! Il ne me restera plus qu'à "goutter" à l'Océan Artique, Pacifique, à la Mer Rouge et Noire .... AHAHAHA !

DSC06003__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_

Nous nous sommes promenés sur la grève jonchée de coraux morts magnifiques. Celui-là était trop gros mais j'en ai rapporté de plus petits fort intéressants.

DSC06002__R_solution_de_l__cran_

La rue menant à la plage était bordée de sacs remplis de petits galets de basalt à  vendre que des hommes triaient sur la plage. D'autres paraient des murs de coraux ...

 GALETS__R_solution_de_l__cran_

Nous avions faim et ce n'est pas sur cette plage déserte que nous allions nous nourrir ! Nous avons donc continué sur la côte pour arriver à Sanur, une autre plage mais de sable clair celle-ci et beaucoup plus ... "encombrée" et touristique !!!

DSC06056_SANUR

Que des bifteck !

DSC06058__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_

Mais également ces beaux bateaux ...

DSC06063__R_solution_de_l__cran_

DSC06077__R_solution_de_l__cran_

DSC06078__R_solution_de_l__cran_

DSC06088__R_solution_de_l__cran_

Une dernière visite : le  mur de 25 mètres de long de YEH PULU.

DSC06090__R_solution_de_l__cran_

DSC06102__R_solution_de_l__cran_

DSC06104__R_solution_de_l__cran_

"Chevelure" tropicale ...

 DSC06144__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_

DSC06108__R_solution_de_l__cran_

La prêtresse, femme du gardien du temple.

Enterrés sous une épaisse végétation, les bas-reliefs expressifs de Yeh Pulu se dressent sur 25 m de long à deux kilomètres du site de Goa Gajah. Sculptés au XIVe siècle à même la falaise près d'un puit sacré, les scènes représentent la vie quotidienne ,l'activité de la chasse, mais le sens réel de cette oeuvre reste indéterminé. Depuis sa découverte en 1925 par Nieuwenkamp, les bas-reliefs ont malhereusement soufferts de l'érosion.

Y

Sa fontaine sacrée.

MUR_1__R_solution_de_l__cran_

Impressionnantes scènes de vie usées par les ans !

MUR_2__R_solution_de_l__cran_

UN CLIC S'IMPOSE !

MUR_3__R_solution_de_l__cran_

DSC06162__R_solution_de_l__cran_

Arc-en-ciel ...

y_p_caf___R_solution_de_l__cran_

La nuit était tombée et l'accueil était si chaleureux et familial que nous avons eu envi de rester là. D'autant plus que notre ravissante hôtesse - Kadek, 32 ans et mère de trois enfants - nous l'a gentiment proposé, comme une invitation amicale ! Passez boire un bon jus de fruit ou, encore mieux, dîner sur place. Vous ne le regretterez pas car le Yeh Pulu café est un véritable havre de paix où la cuisine est délicieuse (RECOMMANDE PAR LE ROUTARD - voir affiche en haut à gauche).

Son jeune fils grimpait aux arbres et, accompagné de son grand père, attisait le feu dans la rizière en contrebas. Kadek s'affairait en cuisine, l'air sentait bon et il faisait agréablement doux.

y_p_caf__R_solution_de_l__cran_

Son époux est un sculpteur talentueux (voir ses oeuvres en haut à gauche et à droite). En dessert, une crêpe verte !

AUTRE JOUR, AUTRES SPECTACLES :

DSC06233__R_solution_de_l__cran_

Nous partons sur un air de gamelan joué par Nyoman, notre hôte du guest house d'Ubud.

DSC06237__R_solution_de_l__cran_

Les oies s'abritent du soleil ...

DSC06242__R_solution_de_l__cran_

Les décorations du temple sur notre petit chemin menant à la route m'inspire une photo ... La dernière journée à Ubud et alentour s'annonce bien !

DSC06258__R_solution_de_l__cran_

Virée au Mont Batur et son lac dans le cratère géant à Kintamani (Nord est d'Ubud)

DSC06249__R_solution_de_l__cran_

Dans la côte, nous sommes arrêtés par une femme qui nous bénit, nous pare de coiffes balinaises et nous colle du riz sur le front (j'ai su plus tard que la mienne et celle de notre petite fille, que nous portions fièrement, étaient destinées aux hommes ...!!!). Nous pensions que c'était gratuit (hihihi !) mais elle nous a réclamé une somme dépassant largement le prix du tissu utilisé ... Bref !

DSC06264__R_solution_de_l__cran_

Bali_Kintamani_Map

Le Batur est un volcan d'Indonésie connu pour sa spectaculaire caldeira (*) (14 km de long et 7,5 km de large contenant le lac du même nom). Le cône du Batur est supérieur au bord du cratère et s'élève à 1.717 mètres. La première éruption historiquement datée remonte à 1804, depuis de nombreuses sont survenues, la dernière en 2000. Une violente éruption du volcan en 1917 fit des milliers de morts et détruisit plus de 60.000 maisons et 2.000 temples. Le village de Batur, situé au fond du cratère, fut rasé de la carte mais la lave s'arrêta à l'entrée du temple du village. Croyant à un signe, les habitants reconstruisirent le village mais une nouvelle éruption rasa le village en 1926, hormis le temple. Heureusement l'administration hollandaise avait anticipé l'évènement et il y eut très peu de morts. Dorénavant le village est situé sur le bord du cratère et le temple de Pura Ulun Danu a été déplacé à Kintamani. http://www.insecula.com/salle/MS04328.html

(*) Une caldeira est en général un grand cratère, de plusieurs kilomètres (diamètre supérieur à 1Km) d’étendue, formé par l'effondrement du toit d'une Chambre magmatique vidangées par de grandes éruptions explosives. Une caldera est en générale une grande dépression circulaire au niveau du sommet d'un volcan, formée lorsque le magma qui réside dans le réservoir magmatique (chambre magmatique) est évacué ou émis lors d’une éruption, issue de se réservoir souterrain peu profond. L’évacuation d’un grand volume de magma au cours d’une violente éruption, peut entraîner la perte du soutènement de la structure qui supporte l’accumulation de roches sus-jacente, menant ainsi à l’affaissement du terrain et à la formation d'une grande dépression. Les Calderas sont différentes des cratères, qui sont plus petits, circulaires avec des dépressions créées principalement par l’excavation explosive des roches au cours des éruptions.

DSC06265__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_

DSC06280__R_solution_de_l__cran_

DSC06295__R_solution_de_l__cran_

DSC06299__R_solution_de_l__cran_

Avec notre flair habituel, nous trouvons le restaurant avec la plus belle vue en terrasse sur le volcan et le lac ! Le WINDU SARA.

DSC06303__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_

DSC06341__R_solution_de_l__cran_

Ici, la lave refroidie de la dernière coulée et les "routes" tracées par les camions qui passent inlassablement, chargés à bloc de pierres volcaniques qui servent à la construction des maisons, trottoirs et routes. C'est là, précisément, que mes hommes rêvaient d'aller !!!

DSC06332__R_solution_de_l__cran_

Après un déjeuner fort sympathique pris au buffet ...

DSC06315__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_

... où certains plats m'ont enchantée telles ces feuilles d'épinards panées et croustillantes, un riz parfumé au thé de jasmin ...

DSC06327__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_

... et ces fruits inconnus jusqu'alors et délicieux, des tarmalello.

DSC06355__R_solution_de_l__cran_

Nous partons à la recherche de cette lave noire ...

DSC06365__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_

Les champs au bord du lac sont très fertiles ...

DSC06368__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_

DSC06383__R_solution_de_l__cran_

Ici des plants de tomates.

DSC06375__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_

La pêche aussi semble bonne !

DSC06385__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_

La voici enfin, cette fameuse route et quelle route, boudiou !!! Nous sommes secoués comme des pruniers et il faut descendre souvent pour éviter de crever le pot d'échappement !

DSC06421__R_solution_de_l__cran_

Dans ce nulle part du bout du monde, un jeune homme travaille dur à déterrer des blocs de pierre de lave ...

DSC06430__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_

Curieusement, la vie a pris le dessus dans ce chaos noir cauchemardesque !

DSC06428__R_solution_de_l__cran_

DSC06408__R_solution_de_l__cran_

DSC06433__R_solution_de_l__cran_

Alors que nous allions rebrousser chemin de peur de casser la voiture de location, un jeune et charmant guide, prévenu par "on" ne sait qui, est apparu dans un tournant et nous a proposé ses services pour nous guider. Nous avons accepté of course ! Et les Hommes ainsi que ma petite fille ont escaladé le volcan pour essayer d'atteindre le petit temple qui a remplacé le pura jati.

Autour du site sacré de Batur sont érigés quatre temples remarquables dont le plus majestueux est le Pura Ulun Danu Batur consacré à la déesse du lac, souveraine des eaux de Bali, qui s'allia à la divinité du Mont Agung pour rendre l'île fertile. Si le temple était à l'origine situé près du lac et de l'actuel Pura Jati, il fut détruit lors de l'éruption de 1926 et reconstruit plus loin pour lui éviter d'autres éventuels malheurs. A son ancienne place a été laissé un tout petit temple pour permettre tous les 10 ans de faire les offrandes nécessaires à la déesse du lac. http://www.cityzeum.com/pura-ulun-danu-batur

DSC06446__R_solution_de_l__cran_

Je suis donc restée seule dans ce "désert" en plein cagnard durant 1h30 et en ai profité pour cliquer autour de moi.

DSC06453__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_


De temps en temps passait une voiture ou quelques motos se rendant au temple. Moto comportant en moyenne quatre passagers (papa, maman et les enfants ...).


DSC06455__R_solution_de_l__cran_
J'aurai bien goûté une tomate mais je n'ai pas osé !

DSC06468__R_solution_de_l__cran_
Un chouette coin quand même +++

DSC06476__R_solution_de_l__cran_
J'ai eu le temps de voir le soleil descendre et illuminer les contreforts du volcan ...

DSC06485__R_solution_de_l__cran_
... de voir la lune haut dans le ciel bleu et l'autre bout de la caldeira se teinter d'orangé ...
DSC06531__R_solution_de_l__cran_
DSC06533__R_solution_de_l__cran_
Notre jeune guide souhaitant nous montrer une fête locale en soirée pour la paix de la communauté au pied du mont Batur, nous lui avons demandé de nous indiquer un restaurant où dîner. Le lieu qu'il a choisi au bord du lac était magnifique.

DSC06538__R_solution_de_l__cran_
DSC06542__R_solution_de_l__cran_
DSC06545__R_solution_de_l__cran_
TILAPIA
Au menu : tilapia grillé, légumes balinais, vue sur le lac et chauve-souris qui voletaient autour de nous ! Notre guide était si charmant que nous l'avons invité à partager notre dîner. Il fait des études d'anglais "à la capitale" et rêve de travailler aux USA sur un grand bateau. Il nous a présenté ses parents et nous appelait Papa et Mama. Bien élevé, il m'ouvrait la portière... J'étais aux anges !

DSC06631__R_solution_de_l__cran_
Nous avons ensuite regagné le lieu de la fête où des danseuses balinaises en costumes traditionnels de toute beauté nous ont régalé par leur grâce. Cela se passait dans une sorte de salle des fêtes où toutes les familles et habitants des alentours étaient venus camper tout spécialement pour cela. Crevés, nous ne sommes pas restés jusqu'à la fin car nous avions encore au moins 1h30 de route relativement dangereuse à cause des chiens qui s'y prélassent !

DSC06639__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_
DSC06650__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_
C'est sur ces clichés colorés mais ratés, faute de lumière, que cet interminable post se termine ... Bon voyage et à vos mollettes !

De grandes difficultés de mise en page (Canal blog ????) font que mon post est mal présenté mais je le laisse en l'état pour l'instant ! Je n'ai également pas eu le temps de me relire ... Soyez indulgents. Merci !

Je viendrai vous rendre visite dès que notre petite fille aura
pris l'avion dimanche. A bientôt donc.