J'en rêvais pour avoir vu des photos prometteuses !

 

Blotti au flanc de la montagne, Saint-Guilhem-le-Désert a des allures de bout du monde...

Au cœur d'un écrin rocheux, entouré de pitons dolomitiques, Saint-Guilhem-le-Désert séduit par la beauté de ses monuments et ruelles ...

saint-guilhem-le-desert 3

C'est un village magnifique tout en longueur situé au bord des gorges de l'Hérault.

Sachez qu'on ne peut se garer qu'à 500 mètres tout en haut ! En saison, nous n'aurions certainement pas trouvé de place .....

Lors de la montée, les merveilles que j'ai aperçues m'ont permis de choisir le chemin à prendre pour avoir les meilleures prises de vue : redescendre la route que nous venions de prendre pour garer la voiture ! J'ai bien fait car nous étions SEULS.

DSC09867 [Résolution de l'écran]

 Les gorges et l'Hérault

DSC09868 [Résolution de l'écran]

545px-Blason_ville_fr_Saint-Guilhem-le-Désert_(Hérault)

Les armoiries de Saint-Guilhem-le-Désert se blasonnent ainsi : d'azur à une crosse accompagnée de deux lettres capitales, S à dextre et G à senestre, et sénestrée en chef d'une étoile, le tout d'or. WIKIPEDIA.

002 [Résolution de l'écran]

003 [Résolution de l'écran] - Copie

Curieusement, les habitants de Saint-Guilhem sont appelés les Sauta Rocs ou Saute-Rochers !!!

0 [Résolution de l'écran]

LA DESCENTE PAR LA ROUTE

DSC09913 [Résolution de l'écran]

DSC09897 [Résolution de l'écran]

007 [Résolution de l'écran] - Copie

DSC09876 [Résolution de l'écran]

Le château du Géant et les ruines des fortifications du village.

DSC09871 [Résolution de l'écran]

DSC09879 [Résolution de l'écran]

DSC09880 [Résolution de l'écran]

DSC09873 1 [Résolution de l'écran]

DSC09924 [Résolution de l'écran]

DSC09916 [Résolution de l'écran] [Résolution de l'écran]

La Tour des Prisons, relique des anciennes fortifications

DSC09877 [Résolution de l'écran]

L'entrée par la cour de l'abbaye de Gellone. Abbaye que vous pourrez voir dans son entier un peu plus bas ...

DSC09881 [Résolution de l'écran]

Son jardin

DSC09894 [Résolution de l'écran]

L'abbaye de Gellone

DSC09890 [Résolution de l'écran]

L’Abbaye Saint-Sauveur de Gellone

De sa fondation en 804 par Guilhem à sa reconstruction au début du XI° siècle, le rayonnement spirituel de Gellone ne cesse de s’affirmer. Le monastère, symbole du premier art roman languedocien devient une halte privilégiée sur le chemin de Compostelle.

Cependant, son prestige ne le préserve pas des conflits de l’histoire et des errements de l’Homme. Au XV° siècle, la prise de pouvoir des abbés commendataires et les guerres de religion au XVI°, entraînent son déclin progressif. Le monastère est sauvé de la ruine grâce à l’œuvre de la congrégation de Saint-Maur qui y demeure jusqu’en 1790.

A la révolution, l’abbatiale devient église paroissiale du village. Les bâtiments conventuels sont vendus comme biens nationaux. Une filature et une tannerie s’y installent et le cloître servant de carrière de pierre est dépouillé de ses sculptures dont une partie se trouve aujourd’hui, au musée des Cloîtres à New-York.

Dés 1840, la prise en charge de l’Abbaye par les Monuments historiques stoppe le processus d’abandon. La restauration Générale menée à bien de 1960 à nos jours a donné à l’édifice un aspect fidèle à l’esprit originel.

Aujourd’hui, la communauté du Carmel Saint-Joseph rend à l’Abbaye sa destination religieuse.

En 1998, l’Abbaye de Gellone est classée au Patrimoine mondial par l’U.N.E.S.C.O. au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France. http://www.saintguilhem-valleeherault.fr/l-abbaye-de-gellone

DSC09885 [Résolution de l'écran]

ZOOM

DSC09888 [Résolution de l'écran]

ZOOM

DSC09905 [Résolution de l'écran]

Je suis "redescendue sur terre" pour voir un peu ce qu'il y avait EN BAS ... lol ! Et bien m'en a pris car ce lapinou noir broutant l'herbe verte était vraiment mignon ...

DSC09892 [Résolution de l'écran]

Le cour du Verdus traverse le village et fait son spectacle tout au long de la visite pour notre plus grand bonheur !

DSC09907 [Résolution de l'écran]

 Il était vert de cresson, macerons, etc  ... du plus bel effet !

DSC09914 [Résolution de l'écran]

DSC09921 LE VERDUS [Résolution de l'écran]

Le Verdus tombe en cascade sous le pont face à la mairie et à l'office du tourisme pour se jeter enfin dans l'Hérault en passant sous la route ...

DSC09926 [Résolution de l'écran] [Résolution de l'écran]

La descente se termine par la vue de cette façade de maison située au bord de la RN.

LE RETOUR EN MONTEE PAR LE VILLAGE

DSC09930 [Résolution de l'écran]

DSC09933 [Résolution de l'écran]

DSC09934 [Résolution de l'écran]

DSC09940 [Résolution de l'écran]

DSC09941 [Résolution de l'écran]

Les Chemins de Saint Jacques de Compostelle

Tout au long du Moyen-Age, Saint-Jacques de Compostelle fut la plus importante de toutes les destinations pour les pèlerins venus de toute l’Europe. Devant la force et la beauté qui se dégagent encore de ces voies, l’Unesco n’a d’ailleurs pas hésité à les inscrire sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité.

En Languedoc-Roussillon plusieurs étapes du chemin de St Jacques de Compostelle sont incontournables :..... Dans l’Hérault, le Pont du Diable (XIe siècle) franchit de superbes gorges de calcaire, et un peu plus loin dans la vallée de Saint-Guilhem-le-Désert, l’ancienne abbaye de Gellone est un extraordinaire témoignage du premier art roman méridional.

La route de pélerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle est inscrite sur la Liste du Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 1998.

C’est vers l’an 813 que fut retrouvé à Compostelle en Galice le tombeau "supposé" de Saint Jacques le Majeur, proche compagnon du Christ. Au début du XIe siècle Saint-Jacques de Compostelle devient une destination phare pour de nombreux pèlerins, qui laissent sur leur chemin des traces de leurs passage pour le plus grand bonheur des visiteurs d’aujourd’hui : gués aménagés, ponts, monastères, croix, chapelles, oratoires, abbatiales, basiliques ou autres oeuvres construites pour honorer les reliques de Saint-Jacques.

Pour atteindre l'Espagne, ils traversaient la France et pouvaient emprunter quatre voies principales : Paris / Tours, Vézelay, Le Puy et Arles. Les deux dernières traversent le Languedoc-Roussillon :
- Le Chemin du Puy ou "Via Podiensis" passe par le haut Gévaudan en Lozère (GR 65). Tout son tronçon entre le Puy et Conques traverse la Margeride et l’Aubrac. L’artère principale de Saint-Alban à l’Hôpital d’Aubrac est jalonnée d’églises et de prieurés, qui accueillaient les pèlerins. Le chemin «lozérien» aboutissait à Notre-Dame des Pauvres d’Aubrac.
- Le Chemin d'Arles ou "Via Tolosana" ou "Via Arletanensis" (GR 653) était la voie empruntée par les pèlerins d’Europe Centrale et de la péninsule italienne. Elle était aussi utilisée par ceux qui allaient jusqu’au tombeau de Saint-Pierre à Rome et prenait le nom de "Camin Romieu". VOIR ICI.

DSC09942 [Résolution de l'écran]

La prise de vue était trop tentante ... un magnifique muscari avec en arrière-plan l'abbaye !

DSC09943 [Résolution de l'écran]

L'abbaye de Gellone "autrement" ...

DSC09944 [Résolution de l'écran]

DSC09954 [Résolution de l'écran]

 

DSC09945 [Résolution de l'écran]

 

DSC09947 [Résolution de l'écran]

 

DSC09948 [Résolution de l'écran]

 

DSC09951 [Résolution de l'écran]

DSC09950 [Résolution de l'écran]
Reliée à l'abbaye cette arche et ces belles ruines (?)

DSC09957 [Résolution de l'écran]

DSC09960 [Résolution de l'écran]

Ciel d'azur et colonnes ...

 

DSC09963 [Résolution de l'écran]

Ruelles de charme et bâtisses de vieilles pierres

DSC09964 [Résolution de l'écran]

 

DSC09961 [Résolution de l'écran]

 

DSC09966 [Résolution de l'écran]

DSC09966 Carline à feuilles d'acanthe (Carlina acanthifolia)

Cette carline à feuilles d'acanthe (Carlina acanthifolia) se retrouve sur presque toutes les portes et murs du village !

C'est une probable variante de cardina, dérivé de cardo (= chardon), le mot s'étant croisé avec Carlo (= Charles) sans doute sous l'influence d'une légende voulant qu'un ange ait montré à Charlemagne l'espèce Carlina acaulis en la lui présentant comme un remède contre la peste.

DSC09974 [Résolution de l'écran]

Notre circuit est bouclé et nous voilà sur la place de la Liberté à quelques mètres du parking. Nous nous y attablons pour déguster une crêpe et j'observe ce qui nous entoure. Ici, l'entrée de l'église de l'abbaye de Gellone, ...

DSC09968 [Résolution de l'écran]

 

DSC09967 [Résolution de l'écran]

... la place et son platane vieux de plus de 150 ans ... "Six mètres douze à un 1m30 de haut et une hauteur d’environ vingt mètres." ai-je lu ICI ...,

Une petite histoire amusante se raconte à son sujet : L'ÂNE SAUVé DES EAUX ... “Lors de la crue de 1907, un âne avait été attaché au platane. La force de la crue détacha l’âne et l’entraîna dans l’abbaye (ouverte pour évacuer l’eau). L’âne se retrouva assis sur le maître autel au fond de l’abside mais fut sauvé des eaux !”

DSC09969 [Résolution de l'écran]

... la statue de la Liberté porte fièrement son flambeaux au sommet de la fontaine

DSC09970 [Résolution de l'écran]

02 ST GUILHEM [Résolution de l'écran]

... et la vue sur d'autres parties de la place pendant notre pause gourmande ... miam !

Nous avons quitté ce village plein de charme presque avec regret mais le soleil commençait à se cacher derrière les montagnes et d'autres aventures nous attendaient ...

PROCHAIN POST = LA BERGERIE DE BRISSAC, NOTRE GÎTE.

 

N'OUBLIEZ PAS DE CLIQUER SUR LE CHAPITRE 01 =

LE PONT DU DIABLE ET ... LA RETENUE D'EAU SUR L'HERAULT