Un week-end merveilleux à tous points de vue !

CHEZ SOEUR D'AMOUR

0

Bon, pas facile d'ouvrir trois douzaines d'oursins mais nous aimons tant cela toutes deux que j'ai pris plaisir à le faire. Un peu "vide" cependant les bestioles piquantes ... grrr !

1

Le lendemain matin, une belle initiative de ma petite soeur avec ce p'tit déj sur son balcon au soleil !

4

Et une bien belle vue du balcon sur le Garlaban et un couple de gabians !

2

A midi, après 2 h 30 de vide-grenier où nous avons trouvé des merveilles à des prix incroyables (voir plus bas), un déjeuner meilleur que dans un restaurant 5***** ! Au menu = deux douzaines d'huîtres fine de claire n° 2 fort charnues + deux crevettes royales chacune + des oeufs de poissons panés et grillés + un kiwi bio à la chantilly ... SLURP ! Merci soeur chérie pour ce festin et les moments chaleureux et gais que nous avons partagés.

3

Une Minouchette rasée pour moins de poils dans la maison. Pas si mal et ... très doux +++

5

Voici quelques unes des acquisitions de ma soeur au vide-grenier comme ce sac fort ancien en corne et laiton pour seulement 10 E (il en vaut cent fois + !!!) ...

6

... et ce cadre et son aquarelle signée et certifiée de belle facture pour seulement 7 E !!!

7

Elle m'a offert ce coffre à bijoux garni de cuir de chèvre également très ancien (pour ... 3 E !!!). J'ai également trouvé un service de 8 flûtes à champagne à tiges avec leur vase

EPV6HdNc10KgfinVPW_ZBQ_1

Photo du Net

ainsi qu'un tablier en tissu Vichy, un porte-pot en fer forgé, ....... Sans compter les petits cadeaux dont deux bracelets fort jolis, un paire de boucle-d'oreilles, ......


MATINEE DU SAMEDI 15 = UN RENDEZ-VOUS "MARCHE" DU VIEUX PORT AU MUCEM ET RETOUR

VOIR EGALEMENT "MARSEILLE - CAPITALE EUROPEENNE DE LA CULTURE 2013 - LE MuCEM"

DSC09243

 

DSC09247

Façade de  l'église Saint-Ferréol les Augustins

DSC09248

DSC09249

La grande roue

DSC09250

DSC09251

DSC09256

DSC09257

DSC09259

Au travers d'une "nuée" de mâts ... le fort Saint-Nicolas

DSC09262

Le secret des personnages assis sans siège pas encore dévoilé ... lol ... mais ... une petite "approche" !

DSC09264

DSC09267 le Marseillois-001

"Le Marseillois" au fond de l'eau dans le Vieux Port !

Le voilier-restaurant «Le marseillois» amarré sur le Vieux-Port a coulé le 11 septembre 2013, à Marseille. P. MAGNIEN / 20 MINUTES

http://www.20minutes.fr/marseille/1221703-20130911-bateau-restaurant-coule-vieux-port

Restauré dans les années 1970, le célèbre «Marseillois» a sombré mercredi matin...

Il a coulé en 10 minutes. Quand les marins-pompiers sont intervenus sur le Marseillois, mercredi, vers 8h, il était déjà trop tard. Le trois-mâts, célèbre restaurant flottant amarré en face de la mairie, était en train de sombrer. «Pour l’instant, on ne sait pas ce qui a provoqué l’envahissement massif de la cale, explique le lieutenant de vaisseau, Hubert Gabot. Nos plongeurs ont fait le tour du bateau mais ils n’ont identifié aucune voie d’eau ou infiltration». Construit au début du XXe siècle, le Cala Virgili (son nom d’origine) a d’abord fait du cabotage aux Baléares avant d’être abandonné sur une plage de Majorque. Dans les années 1970, un groupe de passionnés d’architectures navales le rapatrie à Marseille et lance une souscription pour le rénover. Plus de 200 entreprises et particuliers répondent à l’appel. Le Cala Virgili devient alors le Marseillois, en hommage à un navire offert à la marine royale sous Louis XVI. Il se transforme un restaurant dans les années 1990 où dînent entre autres George Clooney et Tom Cruise. Construit entièrement en bois, le bateau était envoyé en carénage tous les 9 ans pour vérifier son étanchéité. La prochaine visite était prévue en janvier. La panne d’une pompe de cale, qui vide l’eau de la coque, pourrait être à l’origine du naufrage. Désormais, le navire repose au fond du Vieux-Port, ceinturé d’un barrage antipollution. «On va le réparer et on répartira de plus belle, assure son propriétaire, Gérard Boccamaiello. J’espère simplement que les assurances vont suivre et que l’on va venir m’aider… Pas comme cet agent de la ville qui m’a dit d’enlever le drapeau de Marseille parce que ça allait encore donner une mauvaise image de la ville.» Il devient alors le Marseillois, en hommage à un navire offert à la marine royale sous Louis XVI. Il se transforme un restaurant dans les années 1990 où dînent entre autres George Clooney et Tom Cruise. Construit entièrement en bois, le bateau était envoyé en carénage tous les 9 ans pour vérifier son étanchéité. La prochaine visite était prévue en janvier. La panne d’une pompe de cale, qui vide l’eau de la coque, pourrait être à l’origine du naufrage. Désormais, le navire repose au fond du Vieux-Port, ceinturé d’un barrage antipollution....A Marseille, Mickael Penverne

DSC09270

Façade de l'Hôtel de Ville

DSC09271

L’église Saint-Laurent

DSC09272

Détails sur le toit du Bureau de Santé (Intendance Sanitaire)

DSC09275

httpdefigrandesecoles

Nos amis les Gabians ont choisi pour nous le circuit bord de mer autour du fort St Jean pour changer par rapport à notre dernière balade de juin 2013. Une bien bonne idée car la vue est tout autre et bien belle !

DSC09276

La tour du Roi René (fort St Jean)

DSC09283

DSC09277

DSC09279

La Statue du palais du Pharo

DSC09294

DSC09286

Le fort Saint-Nicolas

DSC09293

Percée vers la mer et la digue

DSC09295

Les remparts et la tour ronde (fort St Jean)

DSC09302

Le "manteau de camouflage" du MUCEM

DSC09303 0

Le MUCEM vu du chemin de ronde du fort St Jean

DSC09303

DSC09308 0

Cathédrale STE Marie-Majeure

DSC09310

DSC09312

Le MUCEM vu du bassin de la Villa Méditerranée

DSC09376

... puis au travers de l'épaisse vitre de la villa

DSC09378

DSC09384

DSC09385

DSC09386

De gauche à droite : la Villa de la Méditérranée, le fort St Jean, le MUCEM

DSC09387

"Tonnelle" du MUCEM

DSC09473

Restaurant terrasse du MUCEM

DSC09474

DSC09475

DSC09481

La tour ronde du fort St Jean

DSC09482

Les trois têtes (+ une ...)

DSC09483

 Laquelle préférez-vous ?

DSC09483

DSC09486

Sculpture à trois têtes en plastique ou bakélite ou ???  qui s'ouvrent pour faire place à un théâtre de marionnettes. Fort St Jean.

DSC09490

L'Universal Circus Pir'ouett

Une œuvre de plus de 2000 pièces commencée en 1919 et créée pendant 40 ans par le graphiste et dessinateur Georges Berger. Dompteurs de lions, clowns, saltimbanques… aucun circassien n’est oublié parmi les 800 personnages minutieusement recréés.

DSC09496

«Le dresseur d'ours»  du parvis Saint-Laurent

DSC09498

Détails de l'immeuble de La Bourse

DSC09501

Nous étions affamés après cette grande balade et Annick, la Gabianne, nous a indiqué ce restaurant que je conseille à tou(te)s pour manger un excellentissime couscous (et croyez-moi, je m'y connais ... lol !). RESTAURANT "LE FEMINA" (famille Kachetel) ! Bien situé à quelques pas de la Cannebière, l'accueil y est très chaleureux.

DSC09507

J'ai beaucoup aimé le service en faïence mais surtout la graine de couscous non pas de blé mais d'orge. DELICIEUX +++

DSC09508

Un bon vin de "chez nous", le Guerrouane de Meknès et en fin de repas atay (thé à la menthe) servi par le très sympathique Mustapha.

TELERAMA écrit =

Cette table est loin d'être une nouveauté, puisque elle a été créé en 1921 par un aïeul de la famille Kachetel, dont Mustapha et ses sœurs représentent la 4ème génération à se succéder aux commandes de la maison, qui affiche fièrement sur sa façade : « Kachetel de père en fils et… de mère en filles… ». Comme quoi les filles, au moins dans cette famille, n’auront pas été la dernière roue du carrosse, mais traitées en égales. Il semble bien qu’on entretienne ici un rapport particulier avec les femmes. En effet, si Mustapha a rebaptisé le Kachetel en Femina, « c’est en hommage aux femmes qui travaillent avec moi ! Elles sont 10 ! Je suis un homme heureux ! » sourit-il. Et il a l’air heureux Mustapha, efficace, l’œil malicieux, faconde mi-marseillaise mi-nord africaine en bandoulière, il gère la salle seul (ou presque) tandis que derrière, ses « femmes » s’activent en cuisine, l’air tout aussi épanoui. La cuisine ici tourne autour d'une spécialité : le couscous, à la semoule de blé (traditionnel) et surtout la semoule à l’orge, dont l’apparence, la texture et les saveurs se rapprochent un peu du quinoa et autre boulgour. Sans se faire prier, nous goûtons deux couscous :  l’un Royal à la semoule de blé, l’autre avec des brochettes d’agneau et de la semoule d’orge. Chaque plat possède son propre bouillon : le classique carottes, courgettes, navets, et pois chiche pour la semoule de blé, goûteux mais dont les légumes sont trop cuits ; et un bouillon garni de lentilles et févettes, pois chiche, raisins secs, délicieux pour la semoule à l’orge . Les viandes (merguez, boulettes, brochettes, agneau) sont bonnes et bien cuites. Roland Zemour, le 18 janvier 2013.

DSC09509 1

Merci mes amis +++

X

Vue prise de l'esplanade de la gare de Marseille, quelques minutes avant de monter dans le train pour rentrer à Toulon. J'aurais bien revécu ce week-end divin encore et encore .......

A PARAITRE =

EXPOSITION "SOUS LA MER, UN MONDE" à la Villa Méditerranée.

EXPOSITION "LA GALERIE DE LA MEDITERRANEE" au Mucem.