... que j'ai pu voir par leur situation géographique. Une grande émotion !

VOYEZ PLUTÔT =

PEILLE

0

Le village de Peille domine le ravin du Faquin. Dans le sud de la commune, le Gorbio prend source. Cité médiévale du haut pays niçois, à 630 mètres d'altitude, Peille, est l'un des plus beaux villages de France. Son ancienne chapelle Saint-Sébastien (XIIIe siècle) située rue centrale a été le siège de la confrérie des pénitents noirs, désormais c'est la mairie de Peille. Le village est dominé par le mont Castellet. Le nom du village viendrait du latin « pel » qui serait une variante du mot latin « bal » qui désignait les hauteurs ou un rocher. Le village a pris plusieurs noms au cours de l'histoire. Il est signalé sous le nom de Gaucelinus de Pilia selon la cartulaire de St. Pons en 1029. Son nom deviendra ensuite Pilia ou Peila au XIIe siècle d'après la cartulaire de la cathédrale de Nice. Toujours selon celle-ci, son nom évoluera en Pella (1135) puis en Sancte Marie de Pilea (1136) puis encore castrum de Pillia en 1200. En 1325, le village s'appellera Pilia et quelques décennies plus tard, en 1388, il deviendra la villa de Pella. Peille est mentionné dès 1029 sous l'appellation Pilia ou Peila. Peille devient française en 1792. Le comté de Nice est réuni à la France le 31 janvier 1793 et prend le nom de département des Alpes-Maritimes. Il retourne au royaume de Piémont-Sardaigne de 1814 à 1860 et revient à la France après le plébiscite de 1860. Peille possède plusieurs sommets dépassant les 1000 mètres d'altitude. La Cime de Bausdon (1266 m) situé à l'Est le point culminant. Une table d'orientation y est présente et permet de vous repérer pour admirer de magnifiques points de vues. Parmi les autres sommets notables, citons : le Mont Agel (1148 m) situé au sud qui offre un magnifique panorama sur la Méditerranée et la Principauté de Monaco, la Cime du Farguet (1187 m), le Mont Ours (1239 m), le Mont Méras (1245 m), la Cime de la Morgelle (1079 m), la Cime de Gariglian (1108 m). Le col de la Madone de Gordio (926 m) permet de rejoindre Sainte-Agnès. Le col de Saint-Pancrace (672 m) mène au hameau de Saint-Martin-de-Peille et à La Turbie. WIKIPEDIA

P1090162 0 peille

Chapelle Saint-Roch

P1090162 Chapelle Saint-Roch

Nous y étions pour la Fête du Débarquement et Peille n'a pas dérogé à la règle. La Résistance a son histoire dans chaque village.

P1090163 Ancienne chapelle Saint-Sébastien

Ancienne chapelle Saint-Sébastien

C'est l'ancienne chapelle des Pénitents noirs. Elle a été commencée au XIIIe siècle. Elle est coiffée d'un curieux toit en rotonde. Abandonnée, elle a été terminée au XIXe siècle pour être transformée en hôtel de ville.

P1090163

P1090165

Les ruines du château féodal

P1090166

P1090167

P1090169

P1090182Église Sainte-Marie-de-l'Assomption

Église Sainte-Marie-de-l'Assomption

P1090183

Le monument aux Morts tout en haut du pic rocheux ... incroyable !

Mary Garden, soprano américaine (née écossaise) (1874-1967), offrit à la commune dans les années 20 la somme nécessaire à l'édification du monument aux morts de la guerre 14-18. Mary Garden, qui rendait régulièrement visite à Peille, fut ensuite faite citoyenne d'honneur de la commune, son nom a été donné à la place où se dresse le monument et plus tard à l'école de musique du village. Le Monument aux Morts offre une belle vue d'ensemble sur le village, tout comme le début de la route menant au col Saint-Pancrace.

P1090190 2

P1090184 (3)

P1090190 1

La grotte et cette passerelle qui va on ne sait où sauf peut être pour ceux qui font de la varappe ... !

Une grotte préhistorique : la grotte des Grimaldi, dont les fouilles ont été organisées par le musée d’anthropologie de Monaco et qui a mis au jour une quantité importante de matériel, est située à flanc de montagne, au sud du village.

P1090190

P1090217

Un dernier regard en arrière, presque à regret, en prenant la route vers Saint-Martin de Peille où nous allons déjeuner ... Mais toujours sous le charme !


 

PEILLON

Une approche encore plus belle que pour le précédent village. Impressionnant aux détours de chaque virage =

00

01 (2)

05 (2)

010 (3)

05 (3)

Peillon est un village perché à 316 mètre d'altitude et situé dans la vallée du Paillon de l'Escarène à environ 13 km de Nice. Le village est accroché à un éperon rocheux et entouré d'un ravin abrupt. Le nom du village viendrait du latin « pel » qui serait une variante du mot latin « bal » qui désignait les hauteurs ou un rocher, qui peut être associer soit au suffixe provençal « on » ou « oun » soit au diminutif occitan « lon » ou « loun ». Le village a changé plusieurs fois de nom pendant l'histoire et fut tour à tour désigné sous le nom de Guauceranus de Pellom en 1150, de castro de Peliom en 1252, et enfin Villa Pellono en 1388. Son nom en langue d'oc est « Pelhon ». WIKIPEDIA

P1090083

P1090113 0

P1090115 0 fontaine classée m h inaugurée 06 07 1800 dessinée par géomètre royal GHIOTTI 1789

La fontaine située à l'entrée du village a été inscrite au titre des Monuments historiques en 1941. Elle a été inaugurée le 06 07 1800 et dessinée par géomètre royal GHIOTTI en 1789.

P1090115 1

Le village a gardé intégralement son aspect médiéval. Peu de rues : partout des escaliers en calades qui serpentent parmi les maisons fleuries, et de nombreux passages voûtés.

P1090118

P1090119 1

Des photos "au passé" nous donnent le nom des rues inchangées

P1090119

P1090120

P1090121

1920 ...

P1090122

Aujourd'hui. La porte à droite de la photo a été en partie condamnée !

P1090124

Nous gravissons les ultimes marches vers l'église de la Transfiguration

P1090126 Église de la Transfiguration

P1090127

Au sommet, la table d'orientation. Un panorama à 180° dont je n'ai pris que la moitié en raison des grillages ... snif !

P1090135

P1090137

P1090143

Lors de la descente, des petits coins charmants et toujours ces "ponts-passerelles" entre deux maisons.

P1090146

P1090155

P1090159 chapelle des Pénitents blancs

Clocher de la chapelle des Pénitents blancs