0

1

Comme je vous l'ai écrit dans le premier message de notre virée du week-end dernier (Trigance), nous avions rendez-vous avec mes potes d'enfance pour notre réunion annuelle à Castellane. Nous n'étions que 22 mais avons passé des moments fort sympathiques, tant lors de la soirée que le lendemain au lac de Castillon, à deux pas de Castellane.

4

J'ai même pu rapporter à la maison l'un des bouquets de décoration de table !


 

P1120936 0 Les Cadières de Brandis

Nous quittons donc Rougon et sa vue panoramique somptueuse pour d'autres paysages et pas des moindres. Cette merveille a pour nom "LES CADIERES DE BRANDIS". Elles ne sont qu'à 4 km à l'ouest de Castellane et font penser à des cheminées taillées à même la roche.

En provençal cela se traduit par chaises, mais celles-ci mesurent environ 200 m. de hauteur. Ce sont encore des massifs calcaires du jurassique supérieur dégagés par l'érosion, on parle dans ce cas d'érosion ruiniforme. http://www.mairie-castellane.fr/castellane/patrimoine.html

P1120936 1

P1120938

P1120939

P1120947 Rafting

REUSSI !

En quittant Rougon, la route longe le Verdon tout du long et nous avons aisément pu nous garer pour regarder des jeunes s'entraîner au rafting. Pas si facile ...!

P1120948

P1120949

RATÉ !

P1120952

P1120957

P1120969

CASTELLANE

L'ancien nom de Castellane = "Petra Castellana", du Latin  Castellana, Castrum, camp retranché, château fort, et petre : bâti sur la pierre, dur, solide.

P1120973

P1130008

Cachée par les arbres dont un peuplier, un magnifique saule pleureur et un pin bleu, j'aperçois enfin LE ROC surmonté de sa chapelle.

P1120982 falaise calcaire de 184 mètres,

LE ROC = massif calcaire du jurassique supérieur, isolé de la montagne de Destourbes par l'érosion avec à son sommet La chapelle Notre-Dame du Roc, ancienne chapelle de la citadelle des barons de Castellane, en partie d’époque. (début du XIIIe siècle mais dont l'apparence actuelle ne date que de la fin du XIXe siècle). http://www.mairie-castellane.fr/castellane/patrimoine.html

P1120995 0

P1120995 1

La chapelle Notre-Dame du Roc

P1130009 2 Notre-Dame-du-Roc

P1120978 Tour pentagonale

 La tour pentagonale sous toutes "les coutures"

P1130046 2

Elle a été classée  monument historique en 1921

P1130046 3

P1130046 4

La Tour Pentagonale et la Tour de l’Horloge datent du Moyen-Âge. Elles faisaient partie des quatorze tours insérées dans les remparts de la cité. http://www.tourisme-alpes-haute-provence.com/castellane/

P1130046 5

La Tour de l'Horloge (prise par mon Homme du haut de la tour pentagonale)

P1130002 LA TOUR DE L HORLOGE

P1130004

L'arche sous la Tour de l'Horloge

P1130046 7

Vue panoramique du village prise par mon Homme du haut des jardins de la Tour, appelé aussi Jardins du Baous.

P1130046 6

L'église Saint-Victor (prise du même endroit) et en arrière-plan, le clocher de l’église du Sacré-Cœur

P1130033

L'église Saint-Victor

P1130044

Ancienne église paroissiale du Bourg bâtie entre le XIe et le  XIIIe siècle, elle reprend le plan de Saint André à laquelle elle succède progressivement comme église paroissiale. Le clocher date du XVe et le premier bas-côté du XVIe. Sévèrement endommagée par les protestants en 1560, elle est restaurée et augmentée de deux travées au début du XVIIIe siècle. Elle est classée monument historique en 1944. http://www.mairie-castellane.fr/castellane/patrimoine.html

P1130046 0

P1130047 0 L’église du Sacré-Cœur

Eglise du Sacré-Cœur

P1130047 1

Construite entre 1869 et 1873, agrandie en 1896, elle remplace l'église paroissiale de  Saint Victor devenue trop petite à la fin du XIXe siècle, de style néogothique qualifié de colonial. http://www.mairie-castellane.fr/castellane/patrimoine.html

P1130047 2

P1130048

P1130053

Sous une voûte au pied de l'église, La Pietà

P1130001

Le clocher de l’église des Augustins ... (L'église fut démolie en partie pour élargir le boulevard St Michel).

La coeur de ville médiéval =

P1130030

La femme à l'arrosoir

Disséminées un peu partout, "Les Silhouettes" racontent l'histoire de Castellane (huit en tout mais je n'en ai immortalisé que cinq)

P1130054

Le Crieur de la Mairie

P1130056 l'itinéraire des silhouettes

En haut de gauche à droite = Boniface VI et l'arbalétrier

En bas de gauche à droite = le couple de bourgeois et le crieur

P1130057

P1130058 porte de l'Annonciade

La porte de l'Annonciade

L’année 1559, la population excitée par un prédicateur catholique s’en prend à la maison du sieur de Caille où se tient un prêche protestant, un échange de coups de feu fait trois morts et plusieurs blessés, c’est le départ de la guerre de religion en Provence. En 1560 Antoine de Mauvans avec sa troupe incendie l’église du couvent des Augustins et démolit le cloître (reconstruit en 1582), Notre Dame du Roc est saccagée ainsi que Saint Victor et Notre Dame du Plan. Il est sauvagement assassiné à Draguignan, son frère Paul n’a alors de cesse de le venger, jusqu’à sa mort en 1568. Castellane renforce ses fortifications et les étend au faubourg Saint Michel. Le baron d’Allemagne (descendant de Boniface III) et le duc de Lesdiguières (fils de Françoise de Castellane-Saint-Juers) décident de prendre la ville. La défense est acharnée et la mort du capitaine des assaillants à la porte de l’Annonciade provoquée par Judith Andrau décide de la défaite des troupes protestantes, c’est le 31 janvier 1586, célébré depuis lors par la fête du « Pétardier » à la date anniversaire de cette victoire. http://www.mairie-castellane.fr

P1130081

Façade "médiévale" ...

P1130063

La Tour Carrée

P1130064

Sous la tour, le magasin "Les trouvailles" où j'ai acheté ce mobile pour mon jardin Rouge !

P1130069 0

La fontaine de la place Marcel Sauvaire

P1130069

Pigeon vole ...

P1130084

 Le pigeonnier (1585)

AU "FIL" DES RUES =

P1130071 (2)

P1130083

P1130010

P1130025

P1130029

P1130060

P1130061

PROCHAIN MESSAGE = LE LAC DE CASTILLON