Nous sommes rentrés samedi matin à 0h30 après 27 heures de voyage (porte à porte) ..... Très peu dormi (pas plus de 3 h durant cette "journée +" mais cependant levée à 7 h le même jour ! Un "paquet" d'heures de sommeil à rattraper mais tant de choses à faire et de photos à classer (2.200) .....

Très impressionnée par le Japon  !

Un pays déroutant +++ Des sites majestueux verdoyants côtoient des villes immenses où des champs de riz trouvent cependant leur place (!!!). Des maisons basses à l'architecture anarchique se mêlent aux buildings à l'américaine qui brillent de mille feux publicitaires. Dommage que les poteaux électriques tissent de leurs fils disgracieux comme une toile d'araignée dans le ciel, gâchant le paysage (tremblements de terre obligent !).

La discipline est reine dans tous les domaines ainsi que le respect d'autrui. On garde sa file de gauche sur les trottoirs, les escaliers, les passages cloutés, ... Pas besoin de dire merci ou bonjour, il me suffisait de saluer en faisant une courbette ... Je n'ai jamais autant hoché de la tête  !

Les japonais sont discrets, silencieux, polis, souriants, serviables, .......

Quelques détails qui m'ont interpellée = on ne donne pas l'argent de la main à la main mais on le pose sur un petit plateau (même aux péages d'autoroute) ! Les enfants (dès 6 ans) vont à l'école seuls en bus, métro ou train !!! Les trottoirs sont dotés de marquages bosselés pour les aveugles et les feux rouges sonnent quand ils passent au vert !!! Je n'ai vu aucun mendiant durant tout notre séjour (?!). A la caisse des grandes surfaces, au fur et à mesure que vos articles sont scannés, la caissière les mets dans un panier. Après paiement, on récupère ce panier et on va sur une table éloignée de la caisse pour ranger ses achats à sa guise = pas d'encombrement à la caisse. J'ai trouvé cela fort judicieux.

La nourriture est délicieuse : tempuras, sushis, sashimi, Yakitoris, le Teppanyaki, ... mais surtout toutes sortes de nouilles en bouillons épicés. 

Il n'y a jamais de grève au Japon (... !!!) et les trains sont toujours à l'heure (sauf cas de force majeure = panne, suicide sur la voie (c'est assez courant !).

Les maisons sont très ergonomiques. Des trappes s'ouvrent sur un garde-manger dans le plancher pour y conserver ses légumes par exemples. La salle de bain comporte une pièce assez grande et totalement étanche où on peut se doucher sans craindre d'en mettre partout. Quant aux WC japonais, un vrai régal avec les jets de toilette intime et le siège chauffant. J'ai adoré +++++++++++++++++++

Il suffit d'avoir une canne et mon âge pour qu'on vous cède la place dans tous les transports en commun. J'ai beaucoup apprécié ... !

Bref, le seul "bémol" = les sites à voir se méritent car ils étaient très éloignés de la ville où nous séjournions. Cependant, toutes les directions sont très bien desservies mais il faut beaucoup marcher et ce fut le cas pour moi durant ces vacances. J'ai peiné au début puis j'y ai pris goût et mon genou ne s'en porte que mieux. Je vais d'ailleurs continuer sur cette bonne "lancée" !

Bon, assez "parlé". Voici donc le premier site magique visité = le sanctuaire aux 10 000 portails vermillon ! Le ciel était très gris mais il ne pleuvait pas, une chance !

P1060604

Contraste du moderne et du traditionnel. Les jeunes femmes aiment à s'habiller en tenue traditionnelle pour visiter un lieux sacré.

P1060606

P1060622 Kyoto (Japon) = le sanctuaire aux 10

Le portail principal et les temples "du bas"

Fushimi Inari Taisha est le plus grand sanctuaire shinto du Japon situé au sud de Kyoto (Les sanctuaires shinto, appelés le plus souvent jinja en japonais, sont des lieux de culte du shintoïsme, où l'on vénère un kami. Un kami est une divinité ou un esprit vénéré dans la religion shintoïste. Leur équivalent chinois est shen. Les kamis sont la plupart du temps des éléments de la nature, des animaux ou des forces créatrices de l'univers, mais peuvent aussi être des esprits de personnes décédées).

Erigé en 711, il est dédié à la déesse du riz Inari et plus largement à la richesse. La beauté de ce complexe se dévoile au gré d'une randonnée pédestre le long d'une vallée, balisée par des milliers de portiques vermillon appelés torii.

En bas, donc, il y a quelques petits sanctuaires mais la véritable attraction du domaine est le chemin de randonnée qui s'ouvre dans la vallée. D'une durée d'environ deux heures à allure normale, il se trace sur quelques kilomètres entre les arbres, sous plus de dix mille torii. La partie la plus connue est ce double court chemin de portiques de quelques dizaines de mètres, bien entretenu mais tout en bas….

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, ces torii ont été financés par des hommes d'affaires, des sociétés ou de grands groupes. Au dos de chacun d'eux, leur nom est inscrit sur chacun des poteaux ainsi que la date de pose. Pour la petite anecdote, il faut compter à partir de 175.000¥ (~1 311,70€) et jusqu'à 1,3 million de Yens (~9 758,90€) pour les plus visibles. ...

Pour la petite anecdote, on voit le lieu dans le film Mémoires d'une Geisha.

À noter que le sanctuaire a inspiré le créateur de jeux vidéo Shigeru Miyamoto pour la création de la série Star Fox. Le siège de Nintendo, qui l'emploie, est d'ailleurs situé non loin dans la banlieue sud de Kyoto.

https://www.kanpai.fr/kyoto/fushimi-inari-taisha

P1060642

P1060627

P1060651

P1060655 1

Ces renards sculptés dans la pierre sont appelés kitsune.

"Au Japon, le terme kitsune désigne le renard , ainsi qu'un personnage du folklore japonais, un esprit surnaturel (yôkai), animal polymorphe, tout comme le tanuki (chien viverrin). Le kitsune a souvent été associé à Inari, divinité shintoïste comme étant son messager." WIKIPEDIA

P1060656

P1060631

Certainement le nom des donateurs pour la construction des torii (?)

P1060636

Bassin pour le rituel de purification du corps et de l’esprit, afin de pouvoir pénétrer sur le territoire sacré qu’est l’enceinte du sanctuaire.

P1060653

P1060654

P1060663

Dans la tradition shinotoiste, la grue est un symbole de longévité. On dit que si l'on offre mille grues en origami à une personne malade, les dieux veilleront sur sa guérison. Ce n'est qu'en s'approchant de ces étonnantes banderoles multicolores accrochées dans les sanctuaires qu'on s'aperçoit qu'elles sont composées de dizaines de milliers de ces oiseaux protecteurs...(ICI).

Au-dessus, des Ema.

Un ema est une plaque en bois contenant des prières ou des vœux que l'on trouve dans les temples shintô au Japon. Les fidèles inscrivent leur vœu ou leur prière sur l'ema, puis l'accrochent à un portique près du temple pour qu'il soit lu par les kami (les dieux). WIKIPEDIA

P1060665

P1060824

P1060666

P1060667

P1060668

P1060673

Prêtre shintoïste

P1060674

P1060676

P1060677

P1060678

P1060680

P1060682

P1060686

P1060688

P1060691

Maître Corbeau, sur un arbre perché tenait en son bec un fromage. Maître Renard, par l'odeur alléché ....... !!!  

Mais entamons la montée sous les torii (portails vermillon) =

P1060692

!!! ... Une belle montée +++ Malheureusement, il y avait un monde fou et il m'a fallu beaucoup de chance (et de patience ...) pour arriver à faire quelques photos des torii sans personne !!!!!

P1060713

P1060714

Les photos ne sont pas du tout retouchées

P1060715

P1060720

P1060721

.....!!!!!

P1060740

P1060746

P1060749

P1060765

P1060778

P1060780

Nous voilà tout en haut

P1060791

Un petit lac entouré d'une forêt de bambous et autres espèces feuillues

P1060783

P1060800

P1060804

P1060784

Quelques tombes

P1060787

P1060799

P1060812

P1060805