Nous voilà de retour après un séjour de treize jours en Andalousie et plus précisément à Alhaurin El Grande. Le troisième jours, nous avons subi un vrai déluge pendant une heure puis le soleil est réapparu avec des températures allant jusqu'à 39° .... !!!!

Je n'étais pas retournée sur la Costa del Sol depuis ... 53 ans ! Tout a bien changé et les bords de mer sont très urbanisés mais j'étais prévenue ! Nous avons donc fui la côte pour nous enfoncer dans les terres arides où d'immenses champs de blé moissonnés ondulent sur les collines en vagues dorées. Seuls quelques arbres éparses y allongent une ombre bienfaitrice. Là, des villages blancs et des lacs turquoises entourés de montagnes nous attendaient ...

Notre première balade fut pour MIJAS.

P1270247 Château de la reine Alhaurin El Grande

Sur la route, le château de la reine à Alhaurin El Grande

P1270252

MIJAS vieille ville est située à 428 mètres d’altitude

 

L’origine de ce village remonte à des époques très lointaines comme le prouvent les restes retrouvés aussi bien sur la colline sur laquelle l’église a été construite comme dans d’autres lieux aux alentours.

 

Déjà aux temps de romains, le village était connu sous le nom de Tarnisa ou Tarmina. C’était alors un lieu où régnait la prospérité, surtout en raison de sa proximité de la route qui unissait Malaga avec Cadiz.

 

Mijas a été très vite conquise par les arabes et plus précisément en 714 par Abdalariz, fils de Muza, grâce à un pacte signé avec les populations hispano goths. Ce sont même les arabes qui transformèrent Tarmina en Mixa, un terme qui devint Mijas quand les castillans reprirent ces terres.

 

Mijas est une des municipalités les plus étendues dans toute la province de Malaga avec plus de 147 kilomètres carrés qui s’étendent de la montagne qui porte ce même nom jusqu’aux 14 kilomètres de plages de la Méditerranée.

 

 

P1270254

L'église de l'Immaculée Conception et ... les arènes

P1270263

Le village se mérite ... Il est tout en côtes où escaliers !!!!!!!

P1270267

Pour bien connaître Mijas il faut se promener dans le « Barrio ». Il s’agit de la partie la plus ancienne de la ville et le lieu dans lequel se conserve toute l’essence de l’Andalousie blanchie à la chaux et décorées de grilles et de fleurs. Un quartier dans lequel certaines maisons ont senti le besoin de vivre en harmonie avec la nature et ont profité de la forme de certaines grottes pour les intégrer dans leurs maisons.

P1270274

P1270277

P1270280

P1270283

P1270288 (2)

P1270298

P1270304

P1270305

P1270313

Mijas c’est aussi les « burros taxis » (ânes taxi), image typique qui fait que la visite de la ville avec ce transport soit à la fois attrayante et folklorique. http://www.malaga.es/fr/turismo/tradiciones/lis_cd-3651/cnl-82/

Pour rien au monde je n'aurai utilisé ce moyen de transport ... PAUVRES BÊTES !!!

P1270317

P1270318

P1270336

P1270337

Le sanctuaire de la Virgen de la Peña

 

La légende = la Vierge Marie serait apparue aux bergers Juan et Asunción dans la Sierra de Mijas. Un petit sanctuaire appelé Virgen de la Peña a été construit à l’intérieur de ce grand rocher pour commémorer cette date. C’est dans cet ermitage qu’a été conservé l’image de la Patronne, taillée en bois dans les années 850. Ce lieu, que l’on appelle également El Compás comprend un des miradors les plus spectaculaires de la ville puisque c’est de là que l’on peut admirer non seulement un paysage magnifique mais aussi toute la côte.

 

P1270349

 

 

P1270351

 

P1270343

P1270345

P1270346

P1270353

Vue exceptionnelle du mirador d'El Compás

P1270386

P1270387

P1270408

Place de la Constitution

P1270409

P1270411

P1270416

P1270419 (2)

P1270385

P1270420 Musée Casa Molino

Le musée Casa Molino accoté à la grotte (malheureusement fermé)

P1270423 (2)

Au travers d'une vitre, ce beau moulin

P1270428

Bonne fin de semaine à tous et toutes.