JO TOURTIT

24 juin 2016

SAINT-JEAN-PIED-DE-PORT, DERNIÈRE ETAPE AVANT LES PYRÉNÉES POUR LES "MARCHEURS DE DIEU"

Et bien oui, il faisait tristement gris et pluvieux lors de notre visite de cette jolie ville médiévale mais qu'importe, nous nous sommes mêlés aux pélerins avec bonheur ! ET PUIS TOUT SPECIALEMENT PARCE QU'AUJOURD'HUI JE ME SENS L'ÂME GRISE A CAUSE DE CETTE "SÉPARATION"   ...

 

0

 

P1420628

La Nive de Béhérobie

P1420632

P1420634

Aux contreforts du piémont pyrénéen , entre la Côte Basque et la frontière espagnole, Saint-Jean-Pied-de-Port (en basque Donibane Garazi)doit son nom à sa situation au pied du port de Roncevaux (alt. 1 057 m), en territoire espagnol. La ville est située au confluent de la Nive et du Laurhibar.

P1420648 0 Le pont romain sur la Nive de Béhérobie

De part et d'autre de la Nive de Béhérobie, de typiques maisons basques

P1420648 1

P1420648 2

Nous sommes allés sur le promontoir fléché de rouge (photo précédente) pour mieux admirer la chute des eaux

P1420650

On peut voir ici une"échelle à poissons"

 La porte de Navarre

P1420653 0 La porte de Navarre

P1420655

P1420653 1 La porte de Navarre

Porte Notre Dame

P1420658

Curieusement ouverte dans le clocher de l'église, elle donne d'un côté sur la rue de la Citadelle, de l'autre sur le pont Notre-Dame. Sa herse et ses impressionnants vantaux de bois sont bien conservés. WIKIPEDIA.

P1420659

P1420666 2

P1420666 3

Au-dessus de la porte est nichée une copie de la Vierge à l'Enfant qui, lors des guerres de Religion, trouva refuge en Haute Navarre et ne fut jamais restituée. WIKIPEDIA.

P1420638 1 Pont Notre Dame

Pont Notre-Dame

P1420678

Du pont, une vieille bâtisse "les pieds dans l'eau"

P1420680

Eglise de l'Assomption-de-la-Vierge

P1420694

Eglise de l'Assomption-de-la-Vierge originellement nommée Notre-Dame-du-Bout-du-Pont

Au pied de la rue de la Citadelle se dresse l’église de l’Assomption-de-la-Vierge. C’est, après la cathédrale de Bayonne, l’édifice gothique le plus important du Pays Basque français. Originellement nommée Notre-Dame-du-Bout-du-Pont, l’église de Saint-Jean-Pied-de-Port date du XIIIe siècle. La tradition attribuerait la construction de l’édifice à Sanche le Fort en commémoration de la victoire de Las Navas de Tolosa en 1212. Au Moyen-Âge, l’église Notre-Dame est une simple chapelle. L’église paroissiale est alors l’église Sainte-Eulalie dont il ne reste aujourd’hui que le portail roman. Notre-Dame est devenue une église paroissiale au début du XIXe siècle. Remaniée au cours du XIVe siècle, l’église de l’Assomption-de-la-Vierge est abandonnée durant les guerres de Religion et fait alors office d’écurie. Restaurée aux XVIIe et XIXe siècles, elle est à nouveau réparée en 1915 après un incendie. Elle est surmontée d’une tour-clocher à toit en pavillon recouvert de tuile. L’église de l’Assomption-de-la-Vierge est inscrite aux Monuments Historiques depuis 1925. http://visites.aquitaine.fr/eglise-de-l-assomption-de-la-vierge

P1420660 0

P1420660 1

P1420663

P1420674 Pont d'Eyheraberry

En montant la rue pittoresque de la Citadelle

P1420695

P1420697

P1420703 Maison Arkanzola

Maison Arkanzola (1510). C'est la plus ancienne maison de la ville. Sa façade est construite de briques en arêtes de poisson. Elle fut la demeure natale de Jean de Mayorga, un jeune jésuite assassiné par un corsaire avec d'autres missionnaires alors qu'il faisait route vers le Brésil

P1420704

"La Prison des Évêques"

P1420714 PRISON DES EVEQUES

P1420716

P1420717

Ce bâtiment énigmatique est entré dans la légende sous le nom de « Prison des Évêques » depuis qu'un érudit local au début du siècle dernier a rapproché abusivement la présence d'Évêques à Saint Jean Pied de Port au Moyen-âge de son rôle de prison au XVIII° siècle. C’est un lieu emblématique de la ville de Saint Jean Pied de Port. Cette appellation actuelle et récente associe deux réalités historiques distinctes : la présence d’évêques du diocèse de Bayonne lors du Grand schisme d’Occident et la vocation pénitentiaire attestée dès la fin du 18ème siècle. Située dans la rue de la citadelle, la fonction primitive de cet édifice est encore incertaine : entrepôt de commerce, maison forte ?  http://www.saintjeanpieddeport-paysbasque-tourisme.com

P1420718

P1420722 La citadelle

La Citadelle, tout en haut de la colline de Mendiguren, a été reconvertie en collège en 1965

Construite à l'emplacement de l'ancien château fort des rois de Navarre, sur la colline de Mendiguren, la citadelle  de Saint Jean Pied de Port domine la ville de plus de 70 mètres, protégée par des murailles. Édifiée au XVII° siècle  suite au contexte de guerres de religion et de conflits franco-espagnols, la citadelle est ensuite remaniée par Vauban. Il améliore le système défensif et prévoit des ouvrages extérieurs tels que les redoutes, ainsi que les fortifications de l'ensemble de la ville ou la construction de souterrains.  Au XVIII° siècle, c'est à partir de cette position que s'ordonneront toutes les expéditions contre l'Espagne au cours desquelles s'illustreront les volontaires, puis les dix compagnies de chasseurs basques sous le commandement du futur Maréchal Harispe. Garnison militaire du pays basque intérieur  jusque dans les années 1920, la citadelle  abrite aujourd'hui le collège public.  La citadelle de Saint Jean Pied de Port  fait partie intégrante du réseau des Places Fortes en Pyrénées Occidentales.

PORTE SAINT-JACQUES

P1420727

Porte Arrankuntzea dite « Saint-Jacques »

Classée au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO en 1998, c'est l'une des portes fortifiées de la cité médiévale de Saint Jean Pied de Port  et elle constitue l’entrée  historique  des pèlerins en route vers Compostelle, qui venant du quartier de la Madeleine de Saint Jean Le Vieux, traversaient St Jean Pied de Port en direction de Roncevaux.  Au Moyen Age, des péagers étaient postés près de ces portes, pour assurer la sécurité et prélever les péages. Elle doit son nom au passage des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle, encore nombreux de nos jours. http://www.saintjeanpieddeport-paysbasque-tourisme.com

P1420729

P1420723

Nous allons "entrer" dans l'histoire des Pélerins en marchant le long des remparts !

P1420724 0

P1420724 1

Je me suis toujours demandé POURQUOI UNE COQUILLE SAINT-JACQUES ?

Le pèlerin de Saint-Jacques se distingue, dès la première moitié du XIIe siècle, par l'emblématique coquille Saint-Jacques. Dans les eaux littorales de la côte galicienne, vivent des mollusques à coquille bivalve, appartenant au genre Pecten. De leur ancienne consécration à Vénus, elles tirent leur nom espagnol de concha venera. Ce sont ces veiras galiciennes, larges coquilles dont la forme rappelle celle de la main, que les jacquets ramassent sur la grève et ont coutume de coudre à leur chapeau, en signe de leur pérégrination, quand vient le moment du retour. L'auteur du sermon « Veneranda dies » y voit le symbole des bonnes œuvres s'épanchant de la main ouverte. L'origine de la coquille de Saint-Jacques-de-Compostelle est probablement issue de cette symbolique antique mais renvoie aussi à plusieurs légendes compostellanes : cendres du saint arrivées à Compostelle dans une coquille ; saint Jacques au moment où passait le bateau ramenant sa sépulture de Jérusalem, sauve des flots tumultueux un prince que son cheval emballé y avait précipité. Sur le point de périr, le cavalier invoque l'aide du saint, et bientôt son corps se trouve miraculeusement repêché, tout constellé de coquilles. … WIKIPEDIA

P1420725 La porte St Jacques

P1420730

P1420732

Le paysage est superbe avec le Pic Arradoy (660 mètres d'altitude), caché par la brume et la vallée du pays de Cize.

P1420735

P1420736

Une échauguette est un abri sympa quand il pleut :) ! ...

P1420738

... et au travers de la meurtrière, jolie ouverture sur le cimetière et d'autres sommets.

P1420742

Face cachée parallèle à la rue de la Citadelle, de verdoyants jardins en restanque

P1420744

P1420745

L'arrière de la "Prison des Évêques"

P1420746

L'une des façades du collège de la Citadelle et la porte Saint-Jacques.

P1420748

P1420755

Et je termine avec ce ravissant pigeonnier !

Posté par malakyte à 08:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]