JO TOURTIT

19 juin 2018

L'ATOMIUM DE BRUXELLES

Une bien belle découverte que les sphères brillantes de l'Atomium ! Je vous y emmène sur le champs :).

 LE VOILA VU DU SOL

0

1

2 (2)

3 (2)

4 (2)

 

L’Atomium a été imaginé par l’ingénieur André Waterkeyn et érigé par les architectes André et Jean Polak pour l’Exposition universelle de 1958 à Bruxelles en Belgique.

C’est un édifice à mi-chemin entre la sculpture et l’architecture qui culmine à 102 m. Son acier de construction pèse 2 400 tonnes. Il est devenu, au même titre que le Manneken Pis et la Grand-Place, un symbole de la capitale de la Belgique.

Il se compose d’une charpente d’acier portant neuf sphères reliées entre elles et revêtues, à l'origine, d’aluminium.

Les sphères ont un diamètre de 18 mètres et pèsent chacune environ 250 tonnes. Symboliquement, l’Atomium incarne l’audace d’une époque qui a voulu confronter le destin de l’Humanité avec les découvertes scientifiques.

Durant les années 1990, l’urgence d’une rénovation en profondeur devint une évidence. Devant l’importance des investissements nécessaires, la question de la conservation d’une construction qui n’était à l’origine destinée qu’à durer quelques mois fut à nouveau posée. D'aucuns souhaitaient une démolition. Une alternative prévoyait de ne réparer que les surfaces extérieures et d’abandonner l’exploitation de l’édifice. Devant les vives réactions suscitées par ces deux éventualités, il fut décidé de procéder à une complète réhabilitation.

L'Atomium, au seuil du XXIe siècle, présentait un aspect terni, il était fortement dégradé par l’œuvre du temps, son étanchéité extérieure devenue inefficace et les éléments intérieurs de décoration et de mobilier au charme des années 1950 très abîmés. Seule la structure pouvait être conservée.

En 2001, le projet de rénovation est enfin lancé grâce à un partenariat entre l’État fédéral belge, la Région de Bruxelles-Capitale et Bruxelles-ville.

La rénovation a été entamée en mars 2004 et a pris fin en février 2006. La couverture originelle en aluminium a été remplacée par une nouvelle, plus résistante, en acier inoxydable, laquelle, d'autre part, est tout indiquée pour un monument symbolique du fer. Chaque sphère était recouverte à l’origine d’environ 720 triangles d’aluminium. Une partie d’entre eux a été mise en vente en guise de souvenir. Tous ont été remplacés, pour chaque sphère, par 48 grands triangles en acier inoxydable. ……….  WIKIPEDIA

6

P1160450

P1160451

P1160452

P1160453

P1160455

P1160456

P1160497 0

P1160470 Palais des expositions du Heysel

 Palais des expositions du Heysel

LA VUE PANORAMIQUE

A 102 m D'ALTITUDE

P1160473

P1160477 stade roi Baudouin

 Stade roi Baudouin

Le drame du Heysel, survenu le 29 mai 1985 au stade Roi Baudouin de Bruxelles (Belgique), est l'une des tragédies les plus marquantes liées à une manifestation sportive, et due au hooliganisme.

Il eut lieu à l'occasion de la finale de Coupe d'Europe des clubs champions 1984-1985 entre le Liverpool Football Club et la Juventus Football Club. Des grilles de séparation et un muret s'effondrèrent sous la pression et le poids de supporters, faisant 39 morts et plus de 454 blessés. WIKIPEDIA

mini europe jo

Vue plongeante "gratuite" sur le parc "Mini-Europe"

P1160478

P1160479

P1160480

P1160482

P1160484

P1160487

A L'INTÉRIEUR

P1160506

Plus de 80 marches pour rejoindre la sphère n° 5 où se tenait l'exposition temporaire Magritte.

P1160507

Effets lumière dans l'un des escalators (UN CLIC POUR VOIR LA PHOTO EN GRAND)

P1160530

P1160531

 

 

 

Posté par malakyte à 12:13 - - Commentaires [9] - Permalien [#]