JO TOURTIT

26 janvier 2015

LE FORTIN DE GAVARESSE - LE PRADET



SAMEDI MATIN =

UNE MARCHE JUSQU'AU FORTIN DE LA GAVARESSE AU PRADET.

Pour y aller, nous sommes passés par la très jolie plage de La Garonne avec vue imprenable sur la grande rade de Toulon, Notre Dame du Mai et le Mont Faron.

P1200432

 

P1200433 1

P1200442

La plage de La Garonne qui s'étend sur 2km jusqu'au Port des Oursinières

P1200443

P1200447 Cap Garonne

Le petit port du Cap Garonne ...

P1200456 La petite plage des Bonnettes

 ... et en face, la plage des Bonnettes

P1200452

En premier plan, la presqu'île de Saint-Mandrier et en second plan, le Cap Sicié et son antenne TDF

P1200454

Le Mont Faron


 

 

La_colle_noire

LE DEBUT DE LA BALADE

 

P1200458

Nous nous sommes garés à la croix sur le plan puis avons pris la petite route fléchée vert pomme jusqu'au fortin.

0

P1200460 Fortin de la Gavaresse

Tout en haut, une photo du fortin de la Gavaresse pris au zoom

P1200470

Retenue d'eau

P1200472

La route a été creusée dans la roche, laissant admirer les strates ...

P1200473

...  et quelques belles végétations tel que le nombril de vénus (nombril des murs) ou Umbilicus rupestris

P1200605

La pierre "suinte" ...

P1200490

... et s'écoule doucement le long de la route permettant à Gulli le chien de se désaltérer pendant toute la montée !

P1200492

P1200608

P1200475

Un "ancêtre Temps" y a meme laissé son cachet !

P1200477

P1200479

L'Homme et Gulli s'adonnent à la varappe :) !

P1200480

A mi-montée la vue s'ouvre à nos yeux sur ...

P1200482 Notre-Dame-du-Mai

... la presqu'île de Saint-Mandrier dans son entier et en arrière plan le Cap Sicié

P1200488

Chênes Kermès, romarins, arbousiers, ... poussent dans la roche avec bonheur et j'en suis fort heureuse car un incendie avait tout ravagé en août 2005 !

P1200550 Le fort de la Gavaresse pris du Cap Garonne 09 2009incendie de 2005

Le fort de la Gavaresse pris du Cap Garonne en septembre 2009 (seulement 4 ans après l'incendie)

P1200496

P1200499

Chênes liège ...

P1200512

... aux formes parfois amusantes ...

P1200520

P1200521

... ou fantasmagoriques !

P1200506

La vue sur la mer "s'éloigne" ...

P1200502

... plus nous nous rapprochons du fort !

P1200523

Le fortin de la Gavaresse, érigé en 1889, à une altitude de 294 mètres, domine la crête centrale du massif, entre le sommet de la Colle Noire et les falaises abruptes du cap Garonne.
Ce fort fait parti des nombreux édfices militaires, construits au cours des siècles, et diséminés tout au long du littoral, destinés à la défence de la rade de Toulon.
Du sommet de ce fortin, on balaye tout le littoral, avec de l'Est à l'Ouest : Brégancon, Port Cros, Porquerolles, Fort Saint Louis, Fort Saint Agathe, Saint Mandrier, Six Fours, Le mont Faron et le Mont Coudon. Le plan s'inspire des techniques mises au point par Vauban.
Le Fortin fut construit en pierres de taille, à parements lisses ou à parements centraux en relief. Son nom vient d'Anne de la Gavaresse. Cette noble, échappée à la Révolution du château de La Garde, se réfugia au Canebas (Carqueiranne) chez un républicain Baratel qu'elle épousa. Le quartier devint alors celui des "Baratelles" . C'est l'arrière petit fils d'Anne de la Gavaresse, qui vendit un terrain à l'armée pour construire le fort. Il exigea que l'édifice port le nom de son aïeule.

La batterie de la Gavaresse fut construite en 1880-1881 et fut organisée comme un véritable petit fort du fait de son isolement. Son enceinte pentagonale était flanquée par trois ailerons et un bastionet. La position d’artillerie était portée par un cavalier tourné vers la rade de Giens au sud-est et comportant quatre emplacements de canons de 24 cm. La batterie fut recoupée en son milieu par une importante traverse et, en contrebas, la cours fut bordée par une caserne casematée pour une centaine d’hommes. L’accès se faisait par un pont-levis précédant un passage voûté. En 1893, un magasin à poudre fut creusé sous la cour à 8 mètres de profondeur. Les locaux souterrains étaient reliés au terre-plein par un monte-charge débouchant sur une traverse. Ce fortin, qui appartient à la Marine nationale, possède de grandes salles voûtées et une grande terrasse. Il ne se visite pas mais il est devenu un lieu de promenade et offre un point de vue panoramique sur la grande rade de Toulon et le Mont Coudon à l’ouest, sur les terrasses fleuries du Canebas à Carqueiranne, sur le double tombolo de Giens ou encore sur les îles d’Hyères à l’est.

http://www.visitvar.fr/provence-cote-azur/le-var/provence-mediterranee/le-pradet/patrimoine-culturel/le-fortin-de-la-gavaresse-acces-interdit-au-public

VUE EN ARRIVANT AU FORTIN

P1200532

Pas déçue par la montée !!!

P1200536

Je zoome sur la jetée de la plage de la Garonne dont vous avez vu les photos au début de ce message.

P1200547 Port de la Garonne

Une vue plongeante sur le petit port de la Garonne

P1200545

Enorme surprise = les lilas d'Espagne (Valériane rouge, Valériane des jardins, Centranthe rouge) fleurissent déjà alors qu'ils ne devraient le faire qu'au début du mois de mai ... !!!

P1200548

Au zoom, le point de départ de notre balade

VUE A LA POINTE DU FORT

P1200549 Ruines de la briqueterie du Cap Garonne - La colline de la Colle Noire

 Ruines de la briqueterie du Cap Garonne et la colline de la Colle Noire juste en face de nous

VUE SUR LA MER

P1200552 (3)

La mer est étale

P1200584

P1200556 (2)

P1200556 0

P1200561 0 Giens

La presqu'île de Giens

P1200561 1 et sa pointe

Zoom sur le cap de la presqu'île de Giens

P1200560

Les belles restanques du Bau Rouge de Carqueiranne

P1200562

P1200566

P1200572 0

P1200572 1-001

UN CLIC POUR MIEUX VOIR !

Les salins des Pesquiers, la longue plage de l'Almanarre (plage dont je vous montre souvent des photos) et à l'horizon, l'île de Porquerolles

P1200585

Nous quittons notre promontoire pour un retour "plus court" que la montée ...

P1200593

... sans pour autant cesser de cliquer sur l'APN afin d'immortaliser = ...

 

P1200597

... des buissons aux racines tentaculaires ...

P1200598

P1200599

P1200600

... un faucon crécerelle (Falco tinnunculus) qui nous tourne le dos ...

P1200601

... une belle roche rouge de bauxite qui ressemble à un tag ...

P1200613

... de la salsepareille (Smilax aspera L.) - Salsepareille d’Europe, liseron épineux

L’étymologie populaire attribue son nom au fait que les chasseurs fatigués déterraient sa racine et la mangeaient, trouvant ainsi l’énergie pour « chasser pareil »[réf. nécessaire]. En réalité, il s’agit d’un emprunt au portugais salsaparilla ou à l’espagnol zarzaparrilla, composé de zarza, ronce (de l’arabe saras, plante épineuse), et de parrilla, treille. Les formes « salseparille » et « sarzepareille » sont attestées en français dès le XVIe siècle (première attestation : Ambroise Paré vers 1560). 

Plante médicinale, utilisée notamment en cas de rhumatisme et de maladie de peau (eczéma, psoriasis), mais aussi en cas de grippe, anorexie ou goutte. Elle a une action diurétique et diaphorétique, car elle active la circulation. Seules ses racines sont utilisées, et ses baies, si elles ne sont pas vraiment toxiques, ne sont pas consommables.

La plante est également consommée pour ses vertus fortifiantes et aphrodisiaques au Mexique ainsi qu’en Amazonie pour accroître la virilité et traiter les troubles de la ménopause. Elle est utilisée dans le traitement des affections respiratoires et de la syphilis.

Les jeunes pousses peuvent être consommées à la manière des asperges.

Dans la fiction

  • La salsepareille est connue pour être le mets favori des Schtroumpfs.
  • Dans L'Homme qui n'a pas d'étoile (Man without a Star) réalisé par King Vidor en 1955, c'est la boisson conseillée pour ne pas le regretter le lendemain matin (contrairement au whisky). WIKIPEDIA

P1200590

... et pour finir ce chapitre, un joli chardon.



DIMANCHE MATIN

Nous avons terminé le déménagement de mon bureau ordinateur pour le chantier peinture de lundi ... =

00 00ABLOG

LUNDI MATIN

 

P1200698

Avant 7 heures je promenais Gulli le chien avec 4° au thermomètre puis vers 7h45, le chauffagiste a vidé puis enlevé le radiateur. Ainsi donc tout était prêt pour le peintre. Ce dernier continue (à l'heure où j'écris) à mettre de l'enduit sur le mur et le plafond après arrachage du papier peint ROSE A PETITS POIS qui était d'origine et avait été directement collé sans  apprêt sur le placoplâtre !!!!!!!!!!!!!!

P1200704

Le mur est très abimé (le plafond se désolidarisant des murs !) et des plaques de salpêtre s'étaient installées par endroit !

 

P1200699 1

 

 

P1200705

 

P1200711

Une fente (visible également de l'extérieur) permettait au vent d'ouest (Mistral) de s'engouffrer gaiement, créant ainsi une grande déperdition de chaleur !

LA SUITE AU ... PROCHAIN ... NUMERO !

 

BONNE SEMAINE A TOUS ET TOUTES

Posté par malakyte à 11:29 - - Commentaires [9] - Permalien [#]