Pendant des années je suis passée tout près sans même le remarquer ! Il était caché par des haies et en bien mauvais état. Une grande rénovation a été faite et est toujours en cours et maintenant ON LE VOIT dans toute sa splendeur. Tout un tas de manifestations y sont organisées mais le toit est encore bien malade.

Le territoire ancien avec sa seigneurie appartenait à Jean BEAUVAU, Sénéchal d'Anjou, frère et héritier de Louis de BEAUVAU, Gand Sénéchal de Provence. Il est acheté le 16 septembre 1466 par Palamède DE FORBIN, second Président de la cour des Maîtres Nationaux ….... Cet imposant édifice cantonné de quatre grosses tours rondes surprend, tant par ses murs revêtus de briques que par ses toîtures d'ardoise. Il fut édifié par la famille DE FORBIN vers le début du XVIème siècle mais son état actuel reflète les importants travaux qui furent effectués au milieu du  XIXème siècle pour le relever de l'état de ruine dans lequel certains témoins disent l'avoir vu. Il se situait au centre d'un immense domaine dont le parc et sa pièce d'eau ne permettent pas de se faire aujourd'hui une idée satisfaisante. Le 24 septembre 1792, des volontaires marseillais, de passage à Solliès-Pont, et des habitants de la localité, incendièrent et pillèrent le château. ….. Le marquis de Forbin fait donation le 9 prairial an XII, du château à sa fille Adélaïde, Louise, Joséphine de Forbin, femme de Joseph, Sextius, marquis de l'Estang-Parade, lieutenant colonel de cavalerie, maire de Solliès-Pont de 1812 à 1815. …..

En 1850, le château à une superficie de 470 m² et comprend 57 portes et fenêtres. Le propriétaire est alors le marquis Adolphe de Saporta.

A partir de 1880 des grands travux furent entrepris. Grâce au chemin de fer, la briqueterie Roux frères (1869-1889) de Saint-Henri à Marseille a pu livrer toutes les briques nécessaire au placage de la façade (140 kg au m²). Ce placage est bâti à 25 cm de l'ancien mur crépi et solidarisé avec lui grâce à des monogrammes S en fer forgé. Le linteau du portail d'entrée en fer forgé de la cour intérieur est décoré d'une sculpture en pierre du blason des Saporta et de leur devise : Forti Custadia.

En 1913 le château et les terres sont achetés par M.Lucien Fontaine et ses enfants M. et Mme Charles Marant pour remettre en état de production le domaine agricole. Ils transforment les dépendances du château en Mars 1956 et le transforme en clinique neuro-psychiatrique pour enfants de 6 à 13 ans.

La société EDF-GDF achète les dépendances en Avril 1957 pour en faire le dépôt et le bureau du district. La commune de Solliès-Pont achète les dépendances en Février 1993 pour installer l'école de musique, le centre médico-social, le centre médico-scolaire et le bureau municipal de l'emploi. Elle acquiert le château et son parc en Avril 1998. http://www.ville-sollies-pont.fr/fr/chatforbin.htm

collage

Mais bien mieux qu'une maquette, voici une présentation des lieux :

DSCF0064__R_solution_de_l__cran_


L'entrée du public ne se fait pas par la porte principale du château mais par la grille du parc, of course !

DSCF0066__R_solution_de_l__cran_DSCF0067__R_solution_de_l__cran_DSCF0065__R_solution_de_l__cran_

DSCF0068__R_solution_de_l__cran_

DSCF0070__R_solution_de_l__cran_

DSCF0069__R_solution_de_l__cran_
Blason des Saporta et de leur devise : Forti Custadia.

21__R_solution_de_l__cran_

COUR_02__R_solution_de_l__cran_


Si vous ouvrez le portail ci-dessus, la cour des communs apparaît avec ces deux petites tours tronquées amusantes.

DEP_CH_17__R_solution_de_l__cran_
Nous approchons du château par le parking et l'une de ses tours nous appelle !

17__R_solution_de_l__cran_

DSCF0014__R_solution_de_l__cran_


Face à la grille du Parc, la serre abrite maintenant l'Office du tourisme de Sollies accolé au côté Est du château ... ...

DSCF0015__R_solution_de_l__cran_

DSCF0022__R_solution_de_l__cran_
Voici la façade Sud donnant sur le parc ...

DSCF0018__R_solution_de_l__cran_
Et le détail de l'une de ses quatre tours.

detail__R_solution_de_l__cran_

s_4__R_solution_de_l__cran_
Nous voilà dans le parc ...

11__R_solution_de_l__cran_

16__R_solution_de_l__cran_
Oyé Oyé, bons donateurs, aidez-nous à sauver ce bel édifice !!!

TOIT_ABIME__R_solution_de_l__cran_

18__R_solution_de_l__cran_

18_A__R_solution_de_l__cran_

19__R_solution_de_l__cran_

En toutes saisons le parc de ce château est un enchantement pour les yeux et l'étang est rempli de nénuphars à fleurs blanches et coeur jaune vers le 15 mai.

DSCF0009__R_solution_de_l__cran_

Je vous y emmène tout d'abord en automne, période où les belles essences explosent de couleurs ...

DSCF0036__R_solution_de_l__cran_

J'ignore malheureusement le nom de cet arbre magnifique ???

06__R_solution_de_l__cran_
Le même arbre le 21 avril 2005 au printemps !

DSCF0043__R_solution_de_l__cran_

DSCF0040__R_solution_de_l__cran_

Et "jouons" avec les dates pour nous y retrouver dans un mois jour pour jour, le 15 mai !

DSCF0068_15_05_06__R_solution_de_l__cran_

Un charmant et ancien débarcadère dont il ne reste que l'ossature en métal devait servir à faire partir une barque pour promener ces dames et leurs ombrelles ...
Imaginez la scène en vous inspirant d'un Monet ... L'étang de Giverny en plus petit ! (Un post est prévu très bientôt ...). Les nymphéas sont exactement les mêmes ... mais le cadre moins célèbre !!!

collage1

collage2
Les mêmes le 21 04 2005 ... Nettement moins beaux, n'est-ce-pas !

Copie_de_Copie_de_DSCF0010__R_solution_de_l__cran_

DSCF0017__R_solution_de_l__cran_

DSCF0073__R_solution_de_l__cran_

DSCF0008__R_solution_de_l__cran_

DSCF0075__R_solution_de_l__cran_

Des iris d'eau jaune éclairent le fond sombre de l'étang ...

DSCF0001__R_solution_de_l__cran_

01__R_solution_de_l__cran_
Douce lumière "tamisée" par les feuilles d'un chêne

13__R_solution_de_l__cran_


Et oui, le 21 avril 2005 les lilas étaient magnifiques ! Mais bientôt les miens le seront aussi, je l'espère !

14__R_solution_de_l__cran_

Quant à ce grand et vieux arbre de Judée, il était couvert de fleurs ...

15__R_solution_de_l__cran_

20__R_solution_de_l__cran_

A proximité du Parc et légèrement en retrait, une somptueuse bâtisse devait abriter la conciergerie, le garage et le logement des domestiques comme le voulait la coutume de l'époque.

DEP_CH_08__R_solution_de_l__cran_

DEP_CH__R_solution_de_l__cran_

DEP_CH_01__R_solution_de_l__cran_

DEP_CH_06__R_solution_de_l__cran_

DEP_CH_13__R_solution_de_l__cran_

DEP_CH_13

DEP_CH_15__R_solution_de_l__cran_

Je vous prie de bien vouloir excuser le mauvais "piqué" de certaines photos : trois reportages à des saisons et ciels différents en sont l'explication ! De plus, elles ont été prises avec mon ancien appareil photo, nettement moins bon que celui que je possède aujourd'hui ...

BON WE A TOUTES ET A TOUS !