Ce jour là, j'avais le soleil "dans le nez" pour photographier cette immense place, très encombrée de surcroît par un podium, des tentes, des camions et camionnettes ... GRRRR ! J'ai fait de mon mieux et vous livre mes photos telles quelles ...

00 Bruxella 1238 est un site archéologique situé en plein centre de Bruxelles et mis au jour en 1988 à l’occasion de travaux de voirie

Bruxella 1238 est un site archéologique situé en plein centre de Bruxelles et mis au jour en 1988 à l’occasion de travaux de voirie.

1 La Grand Place de Bruxelles a été construite sur d'anciens marécages

La Grand Place de Bruxelles a été construite sur d'anciens marécages. Elle a la forme d'un rectangle de 110 m de longueur sur 70 m de largeur.

2

La Maison du Roi

P1160239 00 La Maison du Roi

La Maison du Roi (en néerlandais : Broodhuis) est un édifice de style néogothique situé sur la Grand-Place de Bruxelles en Belgique, au nord de la place, face à l'Hôtel de Ville. Elle abrite aujourd'hui le Musée de la Ville de Bruxelles.

La Maison du Roi était à l'origine la halle au pain, nom qu'elle a conservé en néerlandais (Broodhuis). La première construction remonte sans doute au XIIIe siècle. La première mention de son existence date de 1321. Elle faisait partie d'un groupe de trois constructions à destination économique, la halle au pain, la halle aux draps et la halle à la viande, formant un quadrilatère. On ne sait que peu de choses du bâtiment primitif.

Les boulangers le délaissèrent pour vendre à domicile, les dirigeants de leur métier gardant toutefois un local de réunion jusqu’au premier quart du XVe siècle2. Progressivement, au cours des XIVe et XVe siècles, il fut choisi pour abriter différentes administrations du duché de Brabant : les bureaux du receveur général du domaine, la chambre de tonlieu et le tribunal de la foresterie. Il prit alors le nom de « 's Hertogenhuys » ou « Maison du Duc », qui deviendra plus tard « 's Conincxhuys » ou « Maison du Roi », après l'accession de Charles Quint, duc de Brabant depuis 1506, au trône des Espagnes en 1516. WIKIPEDIA

P1160239 0

P1160239 0 (2)

P1160239 2

P1160239 3

P1160239 4

P1160241


P1160243

La rue au Beurre a une histoire extrêmement longue: elle est aussi ancienne que la Grand-Place elle même. Au 12ème siècle, on l'appelait Santstraete (rue au Sable), vraisemblablement parce qu'elle courait le long d'un des nombreux bancs de sable qui émergeaient alors du site marécageux où l'on avait bâti les premières maisons fortes ("steenen") à l'extérieur du "castrum" de l'île Saint Géry. Le marché Saint Nicolas resta actif durant plusieurs siècles, au cours desquels il eut maintes dénominations successives selon la nature des denrées qu'on y vendait principalement. Mais, au XVème siècle, on n'y trouvait plus guère que du beurre d'ailleurs en grandes quantités, à cause de l'obligation qui était prescrite aux drapiers de ne pas employer d'autre substance pour graisser leurs laines. Ce marché au Beurre s'étendit même le long du côté ouest de l'église (actuellement rue de Tabora). Dès lors, la vieille Santstracte prit le nom de Boterstraete et forma un coude dont la nouvelle branche atteignait la rue des Fripiers et le Marché aux Herbes. En 1920, la rue au Beurre cessa d'être "grande": elle perdait ses maisons numérotées 1 à 13 et 2 à 20, désormais voué à la célébration de la victoire du général Tombeur à Tabora (ex-Congo allemand), mais elle garda l'ancienne numérotation!

Depuis la quinzaine de la BD 2006, la rue porte également le nom de rue Boule et Bill, les personnages créés par le dessinateur bruxellois Jean Roba.

BD de Boule et Bill dont j'ai été "friande" par le passé +++

P1040670


L'hôtel de ville

P1160246 hôtel de ville (3)

P1160247 hôtel de ville (3)

P1160248


P1160249

P1160250

J'avais eu un coup de coeur pour ces jolis paniers en dentelle de Calais. Ils étaient malheureusement amidonnés et ne pouvaient nullement être mis dans ma valise cabine ... SNIF !


DETAILS DE LA PLACE

P1160251

La « Maison du Renard » était la maison de la corporation des merciers depuis le XVe siècle.

La « Maison du Cornet » était la maison de la corporation des bateliers depuis le XVe siècle.

La « Maison de la Louve » fut acquise par le Serment des Archers au début du XVIIe siècle.

La « Maison du Sac » était la maison de la corporation des ébénistes et des tonneliers depuis 1444

La Maison de la Brouette était la maison de la corporation des graissiers (vettewariers en néerlandais) depuis le XVe siècle.

La Maison du Roi d'Espagne était la maison de la corporation des boulangers.

P1160252

P1160253 (2)

Détails de la maison du Cornet

P1160253

 Maisons du Renard, du Cornet et de la Louve

P1160255 Maison du Roi d'Espagne

Détails de la maison du Roi d'Espagne

P1160256

P1160262 Maison des Ducs de Brabant

Maison des Ducs de Brabant

P1160263 0 De D à G l’étoile, le cygne, l’arbre d’or, la rose, le mont thabor

La "Maison du Thabor" a toujours appartenu à des particuliers. À l'heure actuelle, son rez-de-chaussée abrite un commerce de diamants.

La « Maison de la Rose » tire son nom de celui de sa propriétaire au XVe siècle : en effet, en 1452, la maison appartenait à une certaine Catherine Van der Rosen.

La « Maison de l'Arbre d'Or » ou « Maison des Brasseurs » , qui s'appelait initialement « De Hille » (« la Colline ») appartint à la corporation des tanneurs au XVe siècle puis à celle des tapissiers, avant de devenir au XVIIe siècle la maison de la corporation des brasseurs qui la firent rebâtir en 1638. Elle est aménagée aujourd'hui en musée de la brasserie.

La « Maison du Cygne », mentionnée dès le XVe siècle, était à l'origine une auberge. Elle est aménagée aujourd'hui en brasserie-restaurant.

P1160263 1

P1160265 Statue équestre de Charles-Alexandre de Lorraine

Détails de la "Maison de l'Arbre d'Or"= statue équestre de Charles-Alexandre de Lorraine

P1160263 2

Détails de la "Maison du Cygne"

P1160263 3

P1160263 4

P1160263 5

L'enseigne au cygne de l'ancienne auberge

P1160286 Héraldique de Bruxelles Saint-Michel d'or terrassant un diable de sable

Héraldique de Bruxelles = Saint-Michel d'or terrassant un diable de sable.