J'avoue que je ne savais pas par quel bout commencer ce post mais je vais me lancer et cela viendra tout seul. En effet, j'ai fait de nombreuses recherches fort intéressantes ces derniers jours (tant dans mes livres que sur le Net) pour fouiller dans le passé de ce qu'A ETE CE CHÂTEAU DU TEMPS DE SA SPLENDEUR. Je n'ai trouvé qu'un PDF extrêment bien fait = ARCHITECTURE MILITAIRE MEDIEVALE - HYERES PATRIMOINE V - Interprétation des archéologues Laurent Boissin et David Ollivier.

www.ville-hyeres.fr/Guide_patrimoine_V.pdf

Ce qui m'a permis de partager avec vous un passé qui, bien qu'ayant une part d'imaginaire (et il en faut) est certainement ce qui se rapproche le plus de ce qu'il fut.

DSC06555__R_solution_de_l__cran_

DSC06556__R_solution_de_l__cran_

DSC06557__R_solution_de_l__cran_

DSC06558__R_solution_de_l__cran_

DSC06559__R_solution_de_l__cran_

MDSC02915__R_solution_de_l__cran_

La Tour Saint-Blaise (tour des Templiers) sur la place Massillon aujourd'hui ...

La Chapelle Saint-Blaise dite Tour des Templiers : appelée également tour-chapelle Saint-Blaise, sa construction date de la fin du XIIe s. Elle constitue le seul vestige de la commanderie d'Hyères. Transformé au cours des XVIIe et XVIIIe s., l'édifice devint successivement halle puis hôtel de ville. Il a été restauré et conserve sa physionomie d'origine : une chapelle à nef unique au rez-de-chaussée, une vaste salle à l'étage et une terrasse fortifiée.  http://www.net-provence.com/hyeres.htm

44915851

... et son joli clocher.

place_des_templiers1

Aquarelle d'Arlette Beal

PICT0098

La place Massillon aujourd'hui ...

M8018_place_massillon_bg

... et "hier" (vue ancienne trouvée ICI)

DSC06560__R_solution_de_l__cran_

Le seul point d'interrogation pour moi est : où sont donc passées toutes les murailles d'enceinte de AeraAera, ancien nom de la ville d'hyères, d'origine latine qui veut dire Aire ou cour, jardin, maison. Cette étymologie donnera plus tard Iero en Provençal puis Hyères.

PORTES__R_solution_de_l__cran_

En triant et revoyant toutes mes photos de cette ville prises au cours des 20 dernières années, j'ai bien trouvé quelques belles portes moyenâgeuses mais de remparts nenni (peut être ai-je mal regardé en me promenant ?!).

PO_MAS_JO

Porte Massillon

redim111

Vue de la porte Massillon, un jour de marché, en descendant la ruelle qui part de la place. Aquarelle d'Arlette Beal.

A_AABLOG_PHOTOS4__R_solution_de_l__cran_

Avant/après (trouvé ICI)

duc_d_anjou

La porte Massillon s'ouvre sur la place de la République où est érigée la statue de Charles d'Anjou à qui ont peut certainement attribuer les aménagements du XIIe siècle du château (lire plus de détails ICI)

httpwww

(trouvé ICI)

planche_16_grand

Toujours en faisant mes recherches (...!), j'ai trouvé cette succulente BD qui illustre très bien ce qui précède ...

couverture_grand

DSC06808__R_solution_de_l__cran_

ALLONS A PRESENT VOIR LES RUINES DU CHÂTEAU SOUS TOUTES "SES COUTURES" ... =

A_AABLOG_PHOTOS2__R_solution_de_l__cran_

Vues du château au passé (trouvé ICI)

A_AABLOG_PHOTOS3__R_solution_de_l__cran_

Vues du château sur son rocher au présent (dont une peintured'Arlette Beal)

PANO_HYERES_2__R_solution_de_l__cran_PANO_HYERES__R_solution_de_l__cran_

 Petit panoramique

A_AABLOG_PHOTOS__R_solution_de_l__cran_

Photos du Net

DSC06418__R_solution_de_l__cran_

 

DSC06418_1

 

Les enceintes au fil des siècles

Je vous le présente tel qu'on le voit en arrivant sur la colline =

A DROITE =

ADSCF0006__R_solution_de_l__cran_

Dominant la ville au nord-ouest, le château d’Hyères couronne à 200 m d'altitude une colline escarpée présentant à l’ouest un grand à-pic rocheux surnommé "la colline du Casteou". L'édifice date des 12ème et 13ème siècles, c'est un monument historique classé. Le site se prêtait à coup sûr à la défense d’une population et à la maîtrise de l’espace environnant : on peut penser qu’il fut occasionnellement utilisé dans ce but bien avant l’édification du premier château médiéval. Les vestiges sont du 12ème siècles et peuvent être attribués à l'aménagement et la modernisation du château de Charles d'Anjou qui rattache définitivement Hyères au domaine comtal.

... Le château fut construit à l'origine dans la première moitié du XIe siècle par les seigneurs de Fos, puis il fut plusieurs fois remanié au XIIIe siècle. C'était une des forteresses les plus importantes de Provence. L'édifice reçu de nombreux visiteurs de prestige : St Louis de retour de croisade en 1254, François 1er, puis Charles IX en 1323, la reine Jeanne en 1348. Il joua un rôle stratégique durant les guerres de religion, période durant laquelle le château fut détruit par les troupes deHenri IV et démantelé, par la suite, par Louis XIII.

 ADSCF0006__R_solution_de_l__cran__2

DSC06473__R_solution_de_l__cran_

A GAUCHE, la partie la plus spectaculaire =

DSC06419__R_solution_de_l__cran_

aDSC06466__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_

DSC06420__R_solution_de_l__cran_

L'heure de notre visite n'était pas la meilleure car il était en contrejour mais cela lui confère un certain mystère ...

DSC06421__R_solution_de_l__cran_

DSC06425__R_solution_de_l__cran_

 DSC06426__R_solution_de_l__cran_

DSC06435__R_solution_de_l__cran_

En descendant par ce chemin, on aboutit au coeur de ville

DSC06438__R_solution_de_l__cran_

Il faudra que nous refassions cette balade car je découvrirai peut être des restes de murs d'enceinte ?!

DSC06440__R_solution_de_l__cran_

Ouverture de tir pour les albalétrier

DSC06455__R_solution_de_l__cran__2

DSC06449__R_solution_de_l__cran__1

DSC06455__R_solution_de_l__cran_

DSC06455__R_solution_de_l__cran__1

Détail d'une des ouvertures de la tour ci-dessus

DSC06454__R_solution_de_l__cran_

Une vue magnifique d'un côté comme de l'autre ...

 DSC06444__R_solution_de_l__cran_

A droite, le Mont Fenouillet et au fond le Mont Coudon

DSCF0005__R_solution_de_l__cran_

A gauche, la mer ...

 DSC06465_1__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_

Les tours de flanquement quadrilatère dite "ouvertes à la gorge"

DSC06463__R_solution_de_l__cran_

ATTAQUONS LA GRIMPETTE POUR ALLER "A L'ASSAUT" !

DSC06480__R_solution_de_l__cran_

DSC06461__R_solution_de_l__cran_

Au détour ..., je n'ai pu résisté à cette tache de soleil sur ce beau tronc !

DSC06474__R_solution_de_l__cran_

Le dessus ... du dessous  ...

DSC06478__R_solution_de_l__cran_

... de l'une des deux tours d'entrée

DSC06479__R_solution_de_l__cran_

DSC06489__R_solution_de_l__cran_

Archère à niche ...

DSC06491__R_solution_de_l__cran_

DSC06491__R_solution_de_l__cran__1

DSC06501__R_solution_de_l__cran_

Montons encore ...

EDSC06457__R_solution_de_l__cran_

Tiens, des lactaires magnifiquement orangés ! Mais est-ce bien cela ???

DSC06497__R_solution_de_l__cran_

Nous atteignons la tour la plus haute pour admirer la vue le plus loin possible, ...

DSC06504__R_solution_de_l__cran_

Cette tour comporte une table d'orientation ...

DSC06505__R_solution_de_l__cran_

DSC06503_1__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_

Légèrement en contrebas, cette "pièce" dont il ne reste que quelques pierres.

LA VUE MAGNIFIQUE AU SOMMET =

VDSC06484__R_solution_de_l__cran_

vDSC06517__R_solution_de_l__cran_

VDSC06460__R_solution_de_l__cran_

Coeur de ville de plus en plus près ...

VDSC06483_Coll_giale_Saint_Paul

Collégiale Saint-Paul

La Collégiale Saint-Paul : monument historique classé en 1992, elle présente une exposition permanente d'ex-voto qui racontent des évènements qui se sont déroulés pendant les guerres de religion. La légende veut que le trésor des templiers y soit caché. http://www.net-provence.com/hyeres.htm

Copie_de_DSC02925

VDSC06534__R_solution_de_l__cran_

Derrière le grand bâtiment peint en jaune (dont j'ignore le nom !), la villa tunisienne de Monsieur Godillot (l'inventeur des chaussures du même nom). Monsieur Godillot découvrit Hyères dans les années 1860 et fit l'acquisition de nombreux terrains. Il participa grandement à son extension et à sa modernisation.

maison_arabe_01

La villa tunisienne

VDSC06459__R_solution_de_l__cran_

La villa de Noailles

Sa construction comme sa décoration firent appel aux artistes les plus renommés de l'époque comme Mondrian, Francis Jourdain, etc. Elle fut successivement agrandie jusqu'en 1933, pour atteindre 1 800 m², avec piscine, squash et gymnase privés. Sur la colline du vieux château dominant la ville d'Hyères, la villa comporte également un grand jardin méditerranéen planté par le vicomte de Noailles, complété par un jardin cubiste de Gabriel Guevrekian en 1925. http://www.net-provence.com/hyeres.htm

VDSC06515__R_solution_de_l__cran_

 Ruines crénelées

VDSC06506__R_solution_de_l__cran_

Panoramique vers la mer

VDSC06525__R_solution_de_l__cran_VDSC06524__R_solution_de_l__cran_

VDSC06528__R_solution_de_l__cran_

Les Vieux Salins

VDSC06537__R_solution_de_l__cran_

La presqu'île de Giens

VDSC06527__R_solution_de_l__cran_

Zoom sur le Roubaud et le port de l'Aygade

Le Roubaud est un ru du Var, long d'environ 13 km. Il nait à La Crau de la zone humide de l'Estagnol ("étang" en provençal), hameau de La Moutonne.Il reçoit au fur et à mesure de sa descente, les eaux de ruisselements et diverses sources notamment de la source de la vierge, de "la Faout de Saint Martin" et de la luquette. L'ensemble de ses sources ne lui assurerait pas de quoi arriver à la mer s'il ne recevait le renfort tout le long de son parcours des eaux du Canal Jean Natte ou Béal d'Hyères. Il quitte la Crau en longeant l'ancien Chemin de La Garde à Hyères. Il pénètre sur le sol Hyérois, le long de la zone commerciale Centr'Azur, passe sous l'autoroute A570, et, depuis 1822, longe le parc Olbius Riquier, puis se dirige vers la mer, pour s'y jeter à l'Ayguade. Sur les entrefaites, il communique avec la lône du ceinturon dans laquelle vient se perdre la Sauvette . De part et d'autre de l'embouchure du Roubaud, s'est développé le port de plaisance de l'Ayguade; Le Roubaud reste un ru stratégique pour la ville d'Hyères car il reçoit l'ensemble des eaux pluviales du côté est de la ville et contribue à lutter efficacement contre le biseau salé. Par ailleurs, sa partie terminale constitue un repaire remarquable pour diverses especes locales ou migratoires, notamment l'anguille d'Europe, espèce menacée.