Et voilà, tout a une fin et ce 22ème chapitre terminera notre périple portugais.

LA MAISON

mA_BLOG_PHOTOS__R_solution_de_l__cran_

La chambre, d'un goût exquis, où nous avons dormi. Ces teintes douces sont vraiment belles et reposantes.

mA_BLOG_PHOTOS1__R_solution_de_l__cran_

Ann avait mis de jolis bouquets un peu partout, une bien délicate attention ...

mDSC01032__R_solution_de_l__cran_

... même dans la salle de bain ...

 

mDSC01033__R_solution_de_l__cran_

... d'où la vue était vraiment chouette sur la campagne.

mDSC01036__R_solution_de_l__cran_

Deux peignoirs brodés au nom du LOF étaient accrochés derrière la porte...

mDSC00991__R_solution_de_l__cran_

Dans le salon, encore un charmant bouquet ...

mDSC01027__R_solution_de_l__cran_

... une "percée" sur les cloches ...

DSC01014__R_solution_de_l__cran___R_solution_de_l__cran_

... et cet immense tapis portugais,  inspiré d'azulejos fleuris.

Ce qui m'a beaucoup plu également, ce sont ces carreaux :

mA_BLOG_PHOTOS2__R_solution_de_l__cran_

... en trompe l'oeil ! Effet réussi +++ Ils m'ont fait penser aux fenêtres de la Grande Arche de La Défense :

defense__R_solution_de_l__cran_

carreaux__R_solution_de_l__cran_

Des azulejos superbes à l'étage et dans la cuisine (dessiné par Ann).

Il y a deux ans, Clémentine faisait de magnifiques azulejos chez Cativa, à Santiago de Cacem. Une des rares fabrique où on trouvait du tout fait main, bien fait. Clémentine avait une bonne main et une bonne connaissance de la couleur (ce qui n'est pas facile, car tout se peint en gris, c'est la cuisson qui donne la couleur).

mDSC01025

Frise de feuilles d'acanthes (copie d'azulejos du XVIIIe s).

DSC00945__R_solution_de_l__cran_

Les deux oeils-de-boeuf (ici vus de l'extérieur) :

mDSC01016__R_solution_de_l__cran_

... s'ouvrent sur la roseraie ...

mDSC01017__R_solution_de_l__cran_

... et la terrasse qui domine les alentours.

mDSC01018__R_solution_de_l__cran_

Ce chapeau de paille me donne envie d'aller sur la terrasse du bas :

RDSC01095__R_solution_de_l__cran_

... où, en peignoir, je buvais mon nième thé de la matinée en contemplant la vue ...

rDSC01094__R_solution_de_l__cran_

... et où nous avons pris notre dernier repas !

LES REGALS

rmarch___R_solution_de_l__cran_

Nos hôtes nous ont fait découvrir Porto Covo et son marché ...

rDSC01199__R_solution_de_l__cran_

... où J.P. converse avec cette charmante vieille dame qui l'aime bien depuis qu'il lui a offert pour son Noël un chou-fleur violet.  En effet, le repas traditionnel portugais est composé de morue et de chou.

Choux_Violet_cru

Chou-fleur violet "Prince de Bretagne"

Des choux-fleurs de toutes les couleurs ont fait leur apparition récemment sur les marchés. Prince de Bretagne a ainsi lancé des choux-fleurs verts, oranges et violets. Riche en bétacarotène et plus sucré que son cousin traditionnel, le chou-fleur orange est doté d'un pigment naturel et d'un puissant antioxydant. Le chou-fleur violet est quant à lui riche en tanins.

http://www.linternaute.com/acheter/diaporama/legumes/01.shtml

On peut aussi prendre les bonnes oranges de la vieille dame qui est à gauche en entrant au marché de Porto Covo (celle qui a pleuré quand nous lui avons offert un chou-fleur violet pour son Noël).

rrascasse__R_solution_de_l__cran_

J.P. ne pouvait pas me faire plus plaisir en achetant cette sole énorme et cette rascasse ... Il les a cuites ensemble en papillotes sans autre épice que de l'anis étoilée  ... accompagnées de pomme de terre en "robe des champs" ... UN REGAL !

rA_BLOG_PHOTOS7__R_solution_de_l__cran_

Pour le dessert, Ann m'a emmenée dans une pâtisserie réputée et dont la salle est décorée avec goût :

rDSC01215__R_solution_de_l__cran_

rDSC01218__R_solution_de_l__cran_

J'ai craqué pour toutes ces poteries typiques, ces cuivres et ces azulejos ...

rDSC01216_R_solution_de_l__cran_

... et aussi pour tout ça ... !!!

La veille au soir, sortie restaurant :

rTOSCA_DO_CELSO_VILA_NOVA_DE_MILFONTES

LE RESTAURANT TASCA DO CELSO

http://www.wonderfulland.com/wonder2006/eat/celso/indexhouse.htm

DSC01131

restau__R_solution_de_l__cran_

rA_BLOG_PHOTOS4__R_solution_de_l__cran_

Nous avons été très sobres mais ce vinho verde ... hmmm, quelle légèreté et quelle fraîcheur au palais : il pétillait comme du champagne ! Quant à la liqueur de glands, très originale ++

LES ANIMAUX

rivalto_et_marguerite__R_solution_de_l__cran_

Incroyable mais vrai = Marguerite, la lapine, tient compagnie à Rivalto dans son box et il ne l'a jamais piétinée. Compte tenue de la différence de taille, on aurait pu penser le contraire !!! Cette mignonne petite bête empêche la fière monture de "broyer du noir" ...

DSC01162__R_solution_de_l__cran_

Marguerite

aDSC01156__R_solution_de_l__cran_

Rivalto fait le beau !

Après qu'Ann l'ait nourri, bouchonné, soigné, flatté ... (un vrai coq en pâte !), le cheval lève alternativement les pattes pour avoir sa friandise : DES POMMES ! C'est Ann qui l'a dressé. Chapeau !

acamouflage_du_r_servoir_de_d_cantation_de_l_eau___d_canter_l_eau_peint_en_vert_figue_mat

Puis il va au pré pour gambader. (Au fond, le réservoir à décanter l'eau peint en vert figue mat pour se fondre dans la nature).

DSC01164__R_solution_de_l__cran_

Retournons à la maison ...

aDSC01243__R_solution_de_l__cran_

... pour y voir mon Homme et Charles le Téméraire confortablement installés !

LES BALADES


VILA NOVA DE MILEFONTES

DSC01122__R_solution_de_l__cran_

DSC01111__R_solution_de_l__cran_

Sur la pointe, un conquistador de métal "à la Dali" regarde la ville

DSC01118_VILA_NOVA_DE_MILEFONTES_R_solution_de_l__cran_

DSC01120__R_solution_de_l__cran_

DSC01109__R_solution_de_l__cran_

DSC01124__R_solution_de_l__cran_

La plage et la mer au couchant ...

DSC01126__R_solution_de_l__cran_

DSC01127__R_solution_de_l__cran_

Je me suis régalée de ces jeux de lumières sur le sable humide +++

DSC01129__R_solution_de_l__cran_

PORTO COVO

Ilha de pessegueiro

Ilha

DSC01194_ILE_DES_PECHES_PORTO_COVO__R_solution_de_l__cran_

Ilha de pessegueiro (île du pêcheur ou île du pêcher ?). Personne alentour à part des multitudes de mouettes ... Un rêve ! ... "Rares sont les passants" écrit J.P. ...

L'ilha do Pessegueiro fut occupée par les carthaginois au III siècle av JC puis par les romains du Ier siècle av. JC au Veme siècle. Les fouilles ont permis la découverte de saloirs à poisson. Durant des siècles refuge temporaire de pirates, elle fut également un ermitage : la chapelle de Nossa Senhora da Queimada qui y avait été construite fut détruite par le tremblement de terre de 1755. TEXTE TROUVE ICI. 

DSC01187_ILE_DES_PECHES_PORTO_COVO__R_solution_de_l__cran_

Depuis la côte, on voit les restes d'un second fort da ilha de dentro, destiné à protéger l'île d'une attaque depuis la terre. L'île mesure 340 mètres de long et 235 mètres dans sa plus grande largeur. Le chenal entre l'île et la côte a toujours servi d'abri aux bateaux contre la houle de nord-ouest. Sources : Município de Sines et Planeta Clix. TEXTE TROUVE ICI.

DSC01184__R_solution_de_l__cran_

... ses plages à perte de vue ... (qui me rappellent très fort le Maroc !) ...

DSC01190__R_solution_de_l__cran_

... ses drôles de rochers, travaillés par le temps, la mer et le vent ...

DSC01186__R_solution_de_l__cran_

... et peut être façonnés par l'Homme (!?!)...

DSC01185__R_solution_de_l__cran_

... son fort ...

DSC01195__R_solution_de_l__cran_

Le fort de Pessegueiro fut conçu par l'architecte Filipe Terzi à partir de 1588 en vue de protéger la côte contre les pirates. Il est construit en pierre sur une plate-forme de protection avec glacis, typique de l'architecture militaire de l'époque. Le projet initial approuvé par le cardinal Alberto -vice-roi- sous Filipe II comprenait un port artificiel (voir les traces des travaux d'une digue); en effet la côte sud est dépourvue de port naturel accessible par tous les temps. Alexandre Massay succéda à Filipe Terzi et poursuivit les travaux jusqu'en 1598, quand ils furent interrompus par le départ de Massay pour Vila Nova de Milfontes pour y construire le fort qui défend l'embouchure du rio Mira. Les travaux reprirent épisodiquement à partir de 1601. Le fort actuel a été terminé en 1690. Le fort construit sur l'île et le port artificiel demeureront inachevés. Le tremblement de terre de 1755 détruisit un oratoire et quelques casemates. Le fort a été occupé par le service de la Guarda Fiscal de 1877 à 1942. En 1962 un projet de Pousada n'a pas abouti. Des travaux de consolidation ont été réalisés de 1983 à 1985. Le fort est un  monument classé. Source : Alentejo Digital. TEXTE TROUVE ICI.

DSC01188_AU_LOIN_SINES__R_solution_de_l__cran_

Au loin, la ville de Sines ...

DSC01189__R_solution_de_l__cran_

PORTO COVO : la ville et son port

SNS_portocovo

Porto Covo est l'une des deux « paroisses civiles » (freguesias) de la municipalité de Sines. Elle se trouve sur la côte ouest du Portugal, à environ 170 km de Lisbonne, et est bien connue pour ses plages. Le nom Porto Covo signifie probablement « Port des covos », un covo étant une sorte de nasse pour capturer homards et crabes.

Au début du XVIIIe siècle, Porto Covo était un très petit village du littoral qui vivait de la pêche et du commerce. Cependant, son petit port était beaucoup tributaire des conditions climatiques et, lorsque le temps était mauvais, on ne pouvait sans risques ni entrer ni sortir du port. Vers la fin du siècle, un riche bourgeois de la capitale, Fernandes Bandeira, commença à s'intéresser à l'endroit, et encouragea ses activités de pêche et ses activités agricoles, ainsi que la rénovation du village. Ses efforts furent reconnus par la Cour, et il fut fait baron de Porto Covo, en 1804.

Une chanson de Rui Veloso a pris le nom de ces freguesias et les a fait connaître du peuple portuguais. WIKIPEDIA

DSC01209_PORTO_COVO__R_solution_de_l__cran_

J'aime ces rues qui "tombent" dans la mer ... (dommage qu'il y ait eu cette voiture garée juste devant !).

DSC01221__R_solution_de_l__cran_

DSC01223__R_solution_de_l__cran_

DSC01220__R_solution_de_l__cran_

DSC01219_PORT_PORTO_COVO__R_solution_de_l__cran_

DSC01226__R_solution_de_l__cran_

AU REVOIR ET ENCORE MERCI !

DSC01207__R_solution_de_l__cran_

POUR VOIR LES PREMIERS CHAPITRES DE NOTRE VOYAGE AU PORTUGAL, CLIQUEZ SUR LE TITRE EN BLANC !

1) PORTUGAL ... ALLEZ-Y, C'EST MAGNIFIQUE ! QUARTIER DE BELEM

2) MONASTERE DES HIERONYMITES (JERONIMOS) ET EGLISE SANTA MARIA DE BELEM - SEIXAL

3) LISBONNE = PÊLE MELE DE LA PERIPHERIE

4) LISBONNE = L'ASCENSEUR (ELEVADOR) SANTA JUSTA

5) LISBONNE = BAIXA ET PLACE DU COMMERCE

6) LISBONNE =
BELVEDERE SANTA LUZIA ET CHÂTEAU SAN JORGE

7) ENFIN LA MER ! BOCA DO INFERNO, CASCAÏS ET LA CÔTE D'ESTORIL

8) LA CÔTE JUSQU'A SINTRA = DE CABO RASO A CABO DA ROCA

9)  SINTRA = LA VILLE ET SES RICHESSES

10) SINTRA = QUINTA DA REGALEIRA

11) SINTRA = PALAIS PENA

12 ) LISBONNE = PALAIS FRONTEIRA - PREMIERE PARTIE

13 ) LISBONNE = PALAIS FRONTEIRA - DEUXIEME PARTIE

14 ) EN ROUTE VERS L'ALENTEJO = SETUBAL

15 ) EN ROUTE VERS L'ALENTEJO = CABO ESPICHEL

16 ) ALENTEJO = LES MENHIRS DES ALMENDRES - EVORA = chapelle des ossements, etc....

17 ) BAS ALENTEJO = SERPA ET MOURA


18 ) BAS ALENTEJO = BARRAGE D'ALQUEVA -MINES DE SAO DOMINGOS


19 ) BAS-ALENTEJO = MERTOLA

20 ) BAS-ALENTEJO = UN JARDIN HABITE (LUGAR DO OLHAR FELIZ)- PREMIERE PARTIE = EXTERIEURS (MAISON ET TERRASSES)

21 ) BAS-ALENTEJO = LUGAR DO OLHAR FELIZ - DEUXIEME PARTIE : LE JARDIN

22 ) BAS-ALENTEJO = LUGAR DO OLHAR FELIZ = FIN